Oriana Fallaci: Un hommage à une grande dame qui avait fait face à l'islam!

Publié le 18 Septembre 2011

Quand j'ai lu le livre d'Oriana Fallaci, je n'étais pas encore dans la mouvance des islamophobes. Elle m'a fait découvrir son combat. Elle savait qu'elle allait mourir de son crabe qui la rongeait. Son discours, son courage me fascinait. Elle avait une force de caractère hors du commun. Je voulais partager avec l'article qui suit l'hommage qui lui est fait sur Poste de veille. Salut Oriana, tu avais les couilles que peu d'hommes ont en ce moment. Tu nous manques à nous tous, les Résistants à l'islam cette horreur totalitaire qui s'infiltre partout dans notre société. 

Gérard Brazon

*****************

Allez vous faire foutre, je dis ce que je veux" (Oriana Fallaci)

L'essayiste et journaliste italienne Oriana Fallaci est décédée le 15 septembre il y a cinq ans.

Mark Steyn lui a rendu hommage dans un article qui débute ainsi :

C’était une femme courageuse et une écrivaine magnifique - et vice-versa, d’ailleurs. J'étais en désaccord avec elle sur un certain nombre de choses, mais elle me manque énormément, et je ne peux pas lire une seule ligne d'elle sans réfléchir sur l'absurdité d'avoir à la défendre contre des écrivaillons stupides et sans talent. J’écrivais ceci à son sujet dans The Atlantic Monthly : «Allez vous faire foutre», clama Oriana Fallaci, ne s’adressant à personne en particulier, dans un récent profil du New Yorker. «Je dis ce que je veux.»

Son interview de l'ayatollah Khomeini en 1979, où elle a arraché en sa présence le tchador qu'on lui avait imposé, est passée à l'histoire. Ellea dit, en plein interview : «Je vais me débarrasser de ce stupide chiffon moyenâgeux».

Oriana-fallaci-khomeini
Oriana Fallaci refusait la censure. Elle a dû s'exiler aux États-Unis pour échapper à l'appareil stalinien d'Europe qui n'acceptait pas qu'elle dise ce qu'elle veut sur l'islam, et qui l'a pourchassée sans relâche.

Aujourd'hui, des femmes journalistes serviles et sans grand talent acceptent volontiers de porter un stupide chiffon moyenâgeux devant les tyrans qu'elles interviewent avec déférence. Ann Curry de NBC News, dans un portrait en deux parties du boucher de Téhéran présenté comme une sorte de génie, commençait ses questions à Ahmadinejad par “Sauf votre respect...”, comme si ce tyran sanguinaire méritait notre respect. Mais bon, elle ne risque pas d'être traînée dans la boue comme Fallaci.

Journaliste-ann-curry
La populaire et servile journaliste française Laurence Ferrarri s'est aussi enfoulardée et habillée de noir par «respect» pour le tyran iranien. (Notre honte française des médias télévisés. Note de Gérard Brazon).

Journaliste-francaise
Oriana Fallaci était une grande journaliste et une femme de courage comme il ne s'en fait plus dans notre monde de poltrons. Repose en paix Oriana. Tu nous manques énormément. Brava La Fallaci, comme dit Mark Steyn.

Rédigé par Gérard Brazon

Publié dans #Le Nazislamisme

Commenter cet article

LA GAULOISE 18/09/2011 12:28



COMME J AIMERAIS RESSEMBLER A CETTE FEMME ADMIRABLE ! SOYEZ REMERCIEE POUR VOTRE GRAND COURAGE.



Gérard Brazon 18/09/2011 17:06



Hélas, elle nous a quitté! Une guerrière qui nous manque.



médium41 18/09/2011 11:09



Un hommage a cette GRANDE DAME pour son courage à dire le vérité.Cordialement.



Epicure 18/09/2011 11:02



ce n'est pa Notre Monde Actuel qui est poltron mais le Monde en gébnéral et de tous temps!


Trop facile d'exonérer ceux du passé  pour tomber à bras raccourcis sur ceux d'aujourd'hui...


Ce qu'il faut démasquer c'est le couard en gégnéral et l'opportuniste cvarriériste pour qui on NE DOIT PAS VOTER ni lire ni regarder la prose et les interviews. Fermer vos télés et n'achetrez
aucun journal ni hebdo.


Voilà la seule réponse. d'ailleurs, cela a déjà commencé puisque nous sommes sur internet, à râler de plus en plus nombreux. Ne Votons pas, même par dépit surtout pas par dépit..Exprimons ainsi
notre Désaccord...Plutôt que de signer sans fin des blancs-seings à des voyous.


Quoi de plus vil qu'un journaliste comme tous les pigistes de "Je suis partout" ou "la Gerbe"?  ceux de maintenant, les mêmes...de gauche anti capitalistes (juifs de préférence) et
populistes bon teint à 20.000€ par mois à faire les cons à Canal+ et ailleurs...


Combien d'Albert Londres dans le siècle qui vient de passer? Kessel, Camus, Revel et qui d'autres ???? Merci aux lecteurs de m'apprendre une bonne nouvelle...


 



Gérard Brazon 18/09/2011 17:08



Je n'ai hélas aucun nom qui me vient à l'esprit. Désolé...