Oskar Freysinger à Paris le 18 décembre aux Assises sur l'islamisation

Publié le 5 Décembre 2010

   

Assises sur islamisation

Par Francis Richard

 

         Oskar Freysinger est l'homme à abattre depuis le succès de l'initiative populaire "Contre la construction de minarets", adoptée le 29 novembre 2009 par 57.5% des voix du peuple suisse. En effet Oskar Freysinger, Conseiller national UDC représentant le Valais, a été un des artisans notoires de ce succès, dont, de son propre aveu, l'ampleur l'a lui-même surpris.

  Ce succès a bien souligné le clivage existant entre le peuple suisse et ses élites, qui ont toutes combattu l'initiative, à l'exception d'une partie de l'UDC, l'autre freinant des pieds, et de l'UDF. Ce succès a été symptomatique du ressenti de la population suisse à l'égard de l'Islam, qui n'est pas seulement une religion, mais aussi un système juridique et politique, alors que les musulmans, très peu nombreux en Suisse, n'y posent pas de problèmes majeurs. 

 

           Aussi, dès que l'occasion se présente, les médias suisses s'en donnent-ils à coeur joie pour tenter de nuire et de salir Oskar Freysinger. Même des caricaturistes de gauche que j'apprécie - personne n'est parfait - cèdent à la tentation de tomber dans le crapoteux à son sujet, toutes les bassesses étant permises dès qu'il s'agit de lui, clairement reconnaissable à son catogan.

Le 18 décembre 2010 ont lieu à Paris des Assises internationales sur l'islamisation, à l'invitation des organisations suivantes :

  

Résistance républicaine – Actions Sita – Free World Academy – Institut Européen de Socialisation et d’Education – L’Elan Nouveau des Citoyens – Bloc identitaire – Comité Lépante – Ligue du droit des femmes – Riposte Laïque – Vérité, valeurs et démocratie – Novopress – L’Ordre républicain – Liberty vox – Rebelles.info – Le Gaulois – Puteaux-libre – Union gaulliste – Drzz.info – SDF – L’Observatoire de l’islamisation – Parti de l’In-nocence – Ligue de Défense française

 

          Parce que le Bloc identitaire est l'une des 22 organisations invitantes de ces assises, Le Temps, sous la signature de Patricia Briel, se croit autorisé à publier le 18 novembre dernier un article dans lequel on peut lire ici :

          "Oskar Freysinger poursuit ses liaisons dangereuses. Le 18 décembre, il sera l’invité du Bloc Identitaire à Paris. Cette formation généralement classée à l’extrême droite de l’échiquier politique organise des "Assises internationales sur l’islamisation", dans le but de "défendre la laïcité" et "les valeurs de notre civilisation". Le communiqué du Bloc Identitaire présente le conseiller national UDC comme un invité de marque, en soulignant qu’il est "l’artisan de la votation citoyenne contre les minarets en Suisse"."

         Suit un docte entretien entre dame Briel et le politologue Jean-Yves Camus, que le quotidien genevois présente - ce n'est pas innocent - comme un "spécialiste des mouvements nationalistes et extrémistes en Europe". Au cours de cet entretien, le politologue distingué dresse un portrait tout en nuances de ce mouvement "souvent présenté comme le successeur du groupe Unité radicale", que dame Briel se fait un plaisir de présenter comme un groupe dissous par décret, antisémite, haineux et violent à l'égard des étrangers. 

          Après avoir précisé que certains dirigeants d'Unité radicale sont aujourd'hui à la tête du Bloc identitaire, Jean-Yves Camus explique que ce mouvement n'a cependant rien à voir avec Unité radicale : il s'oppose à l'islamisation parce qu'il est foncièrement opposé au multiculturalisme, il est favorable à l'enracinement local, il n'est ni souverainiste, ni fasciste, ni antisémite, en somme "il se situe à la droite de la droite".

          Cette analyse doit bien décevoir dame Briel, qui se demande hypocritement si le Valaisan n'est tout de même pas en train de se radicaliser, puisqu'il a répondu positivement à une invitation de Filip Dewinter, membre du Vlaams Belang, et qu'il s'est adressé à Robert Spieler, fondateur de la Nouvelle droite populaire, tous deux classés par elle à l'extrême-droite. Ce qui lui permet un amalgame facile et tendancieux.

 

            Le même jour 20 Minutes titre sans nuances : "Oskar Freysinger hôte de l'extrême-droite française" ici. Selon le quotidien gratuit, ces Assises, "rassemblement islamophobe", se tiennent "à l'appel d'une vingtaine de mouvements de la droite dure".

               Ces deux journaux font dans l'à-peu-près, qui, à ce niveau, relève de la désinformation pure et dure. En effet les mouvements qui organisent ces assisses sur l'islamisation ne sont de loin pas tous des mouvements de la droite dure. Contre-exemples: - Résistance républicaine a été fondée par Christine Tasin du MRC, qui rassemble la gauche républicaine autour de Jean-Pierre Chevènement, et par

  - Riposte laïque, qui n'est pas spécialement de droite.

  - L'Institut européen de socialisation et d'éducation fait partie de la mouvance précédente.

  - Le bureau de L'Elan nouveau des citoyens est composé de Jacqueline de Romilly, de Jean-Loup Chrétien et de Marcel Boiteux

  - La Ligue du droit des femmes est une association féministe cofondée par Simone de Beauvoir.

    - Et Puteaux-Libre dont le responsable, Gérard Brazon  est adhérent à l'UMP, conseiller économique d'une ville de droite.

 

         Enfin le  mouvement qui a invité à Paris Oskar Freysinger le 18 décembre prochain n'est pas le Bloc identitaire, mais Riposte laïque... ici

Francis Richard

Rédigé par Gérard Brazon

Publié dans #Politique Française

Commenter cet article

ROY 05/12/2010 19:01



Si je n'avais pas reçu ces informations par votre Blog, je n'aurais jamais su qu'il y avait cette rèunion du 18/12/2010 à Paris 3assises Islamisation.


Il serait important de le faire savoir par des médias par voie de presse. J'esseie de le faire passer sur Facebook et le faire parvenir à mes contact.



Francis CLAUDE 05/12/2010 11:22



comme deja indiquer je prie pour que cette réunion puisse avoir lieux en date lieu et heure prévu...j'espére que faute de voir cet évenement en direct vous nous en ferais une vidéo complete sur
le blog, par contre il est bon que les journeaux de gauche et les gratuits parlent de cela ce qui fait connaitre les organisations Françaises luttant contre l'islamisation de notre pays qu'ils
continuent le peuple Français n'en sera que plus informé ou désinformé mais sera au courrant car bien des Français ne savent pas que de telles organisations existent beaucoup d'entre eux ne
voient que le FN qui leur fait parfois peur!!!!