Oskar Freysinger donne son point de vue sur la Nationalité, la Citoyenneté et l'Identité.

Publié le 11 Mars 2012

Oskar nous envoie un message d'amitié à la veille des Assises de la Porte de Charenton, présidées par Catherine Blein. Il analyse les notions de Nationalité, Citoyenneté, Identité et nous encourage à suivre le modèle suisse et sa démocratie directe (référendum populaires)

 

Rédigé par Gérard Brazon

Publié dans #Islamisation française

Commenter cet article

Francis NERI 12/03/2012 19:29


S'il est une grande idée que je partage avec Oscar, c'est bien celle de la proportionnelle à 25 %, celle de la démocratie directe, la restauration de notre identité et de notre souveraineté. Si
les droites en France comprennent cela, il n'y aura pas de François Hollande à la présidence de NOTRE pays.

Marie-Claire Muller 12/03/2012 14:42


Nous sommes tellement enfoncés dans le multiculti (grâce à ceux qui nous dirige) qu'il va être difficile en France, mais aussi dans d'autres Pays européens, de remettre la nation à l'endroit,de
rétablir nos droits légitimes, sans heurts ;Le mal est profondément ancré et pour l'extirper il faudra plus que de beaux discours.En Suisse le peuple est souverain, nous ne le sommes plus!!,les
référendums nous sont interdits puisque nous sommes considérés comme incapables de nous prendre en mains; le systéme actuel,national et européen faisant à notre place les choix dont dépend
l'avenir de nos enfants !c'est pourquoi il faut que nous reprenions notre destin en mains


La campagne électorale à laquelle nous assistons est pitoyable car les belles promesses faites de part et d'autre sont démagogiques et ne font que nous conforter à ne pas voter pour deux
candidats du même bord car achetés par l'uerss

Respectvaleurs 12/03/2012 09:24


J'apprécie beaucoup O.F. mais je suis très dubitative sur l'application du modèle suisse chez nous. Parce qu'aux vues de la courbe démographique en France, les Français "de souche" seront
certainement dépassés dans quelques décennies par les enfants d'immigrés. Instaurer la démocratie directe chez nous serait alors un grand risque de voir les islamistes prendre de plus en plus de
pouvoir.... Un bon despotisme éclairé serait peut-être une bonne chose dans un premier temps!