Oui à la cohabitation avec une vraie droite! UMP et MODEM disqualifiés!

Publié le 11 Mai 2012

     Assez de cette droite d'opérette qu'est l'UMP!  Cela suffit de voir une droite en caramel mou complexée et vidée de sa substance par la gauche et les européistes. Redonnons au peuple de droite sa voix! Redonnons à la France sa liberté! Maintenant que les Présidentielles sont passées, on entend des économistes dire que Marine Le Pen ou Nicolas Dupont Aignan avaient tous deux raisons! Qu'est-ce que c'est que ces commentateurs, ces économistes qui ont menti aux Français pendant plusieurs mois? Désormais, votons pour un candidat député de la vraie droite pour obtenir une cohabitation et un rééquilibrage des pouvoirs! Faisons barrage à la gauche la plus liberticide qui soit.

Gérard Brazon

 

 

 

_

Le président du MoDemFrançois Bayrou, a estimé, jeudi 10 mai, qu'il n'y avait "aucune chance"que la France "puisse se redresser" si les prochaines législatives aboutissent à "une cohabitation de blocage", et a appelé François Hollande à reprendre "en profondeur" son programme économique.

François Hollande "a un atout, il n'est pas ressenti comme un homme d'affrontement, et je crois que c'est authentique. Il est nouveau, il a un certain crédit dans l'appareil d'Etat, et surtout il a obtenu le soutien des catégories populaires", a déclaré M. Bayrou lors d'une conférence de presse.

Mais selon le leader centriste, le programme économique du président élu "devra être entièrement repris ou en tout cas en profondeur, à la mesure de la crise" et "ce sera un rude exercice de vérité d'abord dans sa majorité".

"S'il trouve en face de lui une opposition agressive et systématique (...), a fortiori une cohabitation de blocage, il n'existe aucune chance que le pays puisse se redresser", a-t-il avancé.

"PAS D'OPPOSITION FRONTALE ET SYSTÉMATIQUE"

François Bayrou, qui a obtenu 9,1 % des suffrages au premier tour de la présidentielle, s'est dit"persuadé que les Français ne veulent pas d'une opposition frontale et systématique pour la période qui s'ouvre".

Il s'est montré particulièrement pessimiste, jugeant que la crise à venir serait "la plus rude que notre pays aura à traverser depuis la guerre", car elle "risque de menacer d'abord notre modèlesocial et de services publics". Pour le nouveau président socialiste, "il n'y aura pas de répit"."Peut-être un court état de grâce politique, mais il n'y aura sûrement pas d'état de grâce économique et social", a affirmé M. Bayrou, avant de plaider sa cause.

D'après lui, "il faut au Parlement un courant politique nouveau (...) qui dise non à la participation complaisante, non à l'opposition de principe et oui à l'esprit de responsabilité et d'unité nationale"."Il faut un courant politique qui ne cherche pas l'échec des gouvernants mais le succès de la France dans les immenses difficultés qu'elle va rencontrer. Des gens qui ne se laissent pas (...)influencer par les intérêts partisans. Et cette force ne peut être qu'au centre", a-t-il argué.

Rédigé par Gérard Brazon

Publié dans #Politique Française

Commenter cet article

Gérard de Blotzheim 12/05/2012 07:57


Si l’on observe dans les pages publicitaires un regain très important pour la lunetterie dans son ensemble, il est à constater
l’absence totale de publicité pour le binocle.


L’avantage de la publicité est de promouvoir un « produit » sensé apporté une « utilité » certaine à
son utilisateur. Bref, dans le cas des lunettes, celles-ci sont adaptées pour l’œil droit et pour l’œil gauche simultanément.


Quel enseignement ! Pour ne pas se casser la figure en faisant 3 mètres avec les deux yeux ouverts, l’homme a trouvé la
solution : une forme de COHABITATION (corrective si nécessaire) continuelle entre la vision Droite et la vision Gauche.


Qu’attendons-nous pour comprendre l’intelligence d’une telle application dans la gestion et la croissance de notre
Pays ?


Est-ce trop compliqué ? Pourquoi faire simple lorsque l’on peut faire compliquer ! Voilà le dilemme : Nous
ferions d’énormes économies et temps et en argent tout en réunissant tous les courants de pensées d’un peuple volontaire.


La galette cachée derrière tout ce cinéma n’est jamais filmée pour en faire montre aux citoyens, vision directe de ce pourquoi
ils mettent tant d’ardeur pour nous convaincre qu’ils sont dans le juste, EUX, pas les autres.


L’intérêt National (et il y a du travail) doit dominer toutes ces sinécures et pitreries qui ne font plus rire
personne.


Gérard de Blotzheim   

DUHAUDULAC 11/05/2012 14:17


Sacré paroissial, il prêche pour sa paroisse. Après s'être gravement fourvoyé à gauche, il cherche ses appuis économiques à droite. Il a voté pour Pays Bas en  désaprouvant le programme
politique, économique et social de celui-ci. Bayrou a atteind le comble du politique à savoir de voter pour un candidat dont on en est diamétralement opposé. Bye bye Bayrou, le Centre est
ruiné...

jpb 11/05/2012 13:05


être centriste ,c'est être collabo ,il est aller dans la direction du vent de (l'élu) des émmigrés,modem,pc à mettre sur letoît comme girouette.

L'En Saignant 11/05/2012 12:41


J'ai un doute; aussi; pour éviter toute fausse interprétation; je crois devoir préciser que mon précédant commentaire visait exclusivement BAYROU pour ses déclarations y rapportées .!

L'En Saignant 11/05/2012 12:38


Bien SÛR Pauvre C.. .!