Pacte 2012 : Le million de signataires dépassé ! Institut pour la Justice.

Publié le 28 Novembre 2011

Preuve que les forces contraires sont à bout. Les maîtres éolas, Todd &Co. peuvent continuer à s’égosiller, leur voix est devenue inaudible parce que la raison et la réalité l’emportent sur l’oppression, les mensonges.
Un million de signatures, c’est absolument fantastique. Gardons tout de même la tête froide. C’est préférable...
Jenny Dutartre
Pacte 2012 : Le million de signataires dépassé !

Laurence Havel
Secrétaire nationale

Institut pour la Justice

Chers amis,

Merci d'avoir signé le Pacte 2012 pour la Justice, appelant les candidats aux élections à s'engager pour rééquilibrer la balance de la Justice.

Quelque chose de grand est en train de se passer. Le courage sidérant dont a fait preuve Joël Censier, le père de Jérémy, est en train de déclencher un tremblement de terre.

Plus d'un millions de personnes en France ont déjà signé notre Pacte 2012, ce qui est probablement un record dans l'histoire des pétitions en France.

La démocratie est en mouvement. Pas seulement la démocratie classique où l'on se contente de voter tous les 5 ans. Mais quelque chose de beaucoup, beaucoup plus profond est en train de changer. Nous sommes en train de prendre conscience que nous avons la possibilité de construire le monde dont nous rêvons.

Le temps nous est compté. Car notre pays est menacé aujourd'hui par des crises profondes, qui remettent en cause notre droit fondamental de vivre en sécurité. C’est ce que nous rappelle le terrible meurtre d’Agnès par un récidiviste présumé.

Seul le dénouement de cette mobilisation nous dira si nos enfants devront faire face à un monde plus sombre, où délinquants et criminels auront de plus en plus de droits, ou au contraire à un monde progressant vers une plus grande harmonie, où les faibles et les innocents pourront vivre en sécurité, en comptant sur la protection des autorités de notre pays.

C’est ce défi que nous proposons de relever. Fort de plus d'un million de citoyens remplis d'espoir et en pleine expansion, l'Institut pour la Justice est le plus grand mouvement de citoyens en France. Il n'existe pas d'autre organisation citoyenne qui soit aussi large et qui s'attaque aux problèmes de Justice avec les plus grands experts, juristes, professeurs de droit, psychiatres et spécialistes des prisons -- une organisation capable de relayer démocratiquement les préoccupations des citoyens jusqu'aux élections présidentielles et législatives de 2012.

Tout cela de façon indépendante et responsable. Cela paraît incroyable, mais tout le travail de notre mouvement est rendu possible par la contribution de seulement 40 000 personnes dont les petits dons réguliers couvrent tous les frais de fonctionnement de l'Institut pour la Justice. Aucune grande entreprise, aucun parti politique, aucun syndicat même, ne nous a jamais versé le moindre centime. Ceci parce qu'il est indispensable, dans la tâche que nous avons entreprise, de pouvoir témoigner de notre indépendance absolue à l'égard des puissants.

Si vous voulez en savoir plus sur l'Institut pour la Justice et avoir une autre occasion d'influencer les pouvoirs publics pour une meilleure lutte contre la délinquance et l'insécurité, je vous invite à regarder la vidéo suivante (cliquer ici).

Un grand merci,

Laurence Havel
Secrétaire nationale

Institut pour la Justice

Institut pour la Justice - 140 bis, rue de Rennes - 75006 Paris
www.institutpourlajustice.com - www.publications-justice.fr

Rédigé par Gérard Brazon

Publié dans #Politique Française

Commenter cet article

Claude Germain V 28/11/2011 17:19


Oui c'est formidable , en etant optimiste ,mais a une condition ,qu'un groupe de citoyens honnetes ait la possibilité de faire destituer un juge inique pour félonie ( ne pas oublier que ce mot de
félonie est un des plus vieux mot existant depuis le moyen-age concernant la trahison en general d'une personnalité responsable dans des domaines de la gouvernance ou de la justice ,hélas peu
employé de nos jours ,mais qui doit se cacher par pudeur dans certains texte de loi .)


Donc de bonnes intentions ,oui ,mais a condition que le magistrat gochau-bobo ait un énorme couperet au dessus de la tete si il n'applique pas la
loi et cela avec la complicité des politiquarts de tous poils .Il faut que le personnage ne se sente absolument pas protégé par son titre de magistrat ,du simple juge de campagne
,au ministre de la justice et garde des sceaux.

Vanpyperzele 28/11/2011 16:36


BRAVO.Nous sommes sur la bonne voie,poursuivons.