Padoue : les affrontements entre musulmans font fermer la "mosquée-modèle"

Publié le 11 Juin 2012

PADOUE (NOVOpress) — Chœur de lamentations dans les médias italiens : « La mosquée de la via Anelli, à Padoue, née sous le signe de l’intégration et de la légalité, dans une des zones parmi les plus dégradées de la Vénétie, a définitivement fermé ».

La mosquée avait ouvert en août 2006, dans un ancien supermarché, grâce à un accord négocié par le maire de centre gauche de Padoue, Flavio Zanonato, avec la société propriétaire de l’édifice, qui avait accepté – sous quelles pressions ou moyennant quelles compensations ? – de le mettre à la disposition gratuite des musulmans. Dans un reportage extrêmement complaisant à la télévision régionale, le journaliste insistait sur « le grand message de paix » qu’il y avait trouvé.

L’automne dernier, l’abbé Giuliano Zatti, responsable du service diocésain pour les relations islamo-chrétiennes, se félicitait « du beau dialogue qui existe entre les représentants du centre culturel islamique de la via Anelli et la paroisse Saint-Joseph ».Et l’ecclésiastique de marteler : « Nous devons garder présent à l’esprit que l’Europe, aujourd’hui, est “aussi” musulmane et “définitivement” musulmane. Il ne s’agit pas d’être d’accord ou pas avec cette affirmation. C’est un fait ».

Le fait, pourtant, c’est que la mosquée-modèle a dû fermer, à cause des divisions entre musulmans. Malek Abderrahim, président de l’association islamique «Rahma », qui gère le centre, l’a fait évacuer et a écrit au maire de Padoue pour lui rendre les clés. Motif ? « Un groupe de personnes qui fréquentent la mosquée depuis peu de temps et prétendent mettre en discussion notre leadership [en anglais dans le texte, note de Novopress], ont occupé illégalement le bâtiment».

Les « occupants », dirigés par Taoufik Boukadid, dénoncent de leur côté l’administration Malek comme « antidémocratique et nullement transparente ». Selon eux, les élections qui viennent de renouveler le conseil d’administration de la Rahma (où l’on trouve désormais, outre Malek, le Ghanéen Usman Sadri Deen Umar et le Togolais Jabir Osman) « ont été une farce ». Les contestataires « visent surtout la gestion financière de l’association », dont les fonds viennent en partie de quêtes dans la communauté, mais aussi de financements envoyés par le Maroc.

Les forces de l’ordre ont dû intervenir à plusieurs reprises dans la mosquée, où une rixe entre musulmans a eu lieu en mars dernier. Mardi, à la demande de Malek, la police s’est rendue à nouveau via Anelli, où « la tension était très élevée »Pour la remise des clés à l’Hôtel de Ville, des agents ont escorté Malek, à l’aller et au retour : « On craignait en effet qu’il ne soit agressé par les musulmans qui n’approuvent pas sa gestion ».

Malek et les siens comptent se transférer, on ne sait quand, dans une nouvelle mosquée, via dell’Ippodromo, dont les travaux ne sont pas terminés. Boukadid Taoufik a annoncé de son côté qu’il cherchait un lieu de culte pour ses 200 partisans. Personne ne sait trop quelle solution pourra être trouvée : la prière du vendredi, via Anelli, attirait plus de 600 musulmans, et l’autre mosquée en service à Padoue, à Pontevigodarzere, est déjà surpeuplée. La ville de saint Antoine semble menacée à présent par des prières de rue.

Comme disait, avec admiration, Tertullien des premiers chrétiens : « Voyez comme ils s’aiment ! »

Rédigé par Gérard Brazon

Publié dans #Histoire d'Islam

Commenter cet article

Claude Germain V 11/06/2012 13:28


Saint Antoine de Padoue ,mon petit Saint ,toi qui retrouves tout ce que perd cette triste humanité ; tu as déc.....né completement dans ta mission car tu as confondu retrouver un
objet perdu et retrouver les camarades muslims ,TA FAUTE EST GRANDE CAR RETROUVER UN OBJET INERTE ,C' EST BIEN ...... MAIS RE-TROUVER UNE EQUIPE DE FOUILLES-MERDES QUI S'ENTRETUENT ENTRE EUX ,LA
IL Y A ERREUR, TES OUAILLES CHRETIENS NE T'ONT PAS ELU SAINT POUR QUE TU VIENNES EN PLUS LES EMMERDER AVEC DES PROBLEMES QUI NE DEVRAIENT EXISTER QU'A 2000 KILOMETRES DE L'ITALIE .....SERAIS TU
DHIMMISE SANS T'EN RENDRE COMPTE ?