Palestiniens : exportateurs de terroristes vers la Syrie, et ensuite?

Publié le 3 Mars 2013

 

Cause palestinienne fabrique d'Islamikazes

La fabrique palestinienne de terroristes financée par les occidentaux et adulés par leur médias, en pleine effervescence…. 

 

 à voir ou à revoir -

Vidéos : « Cause palestinienne » : fabrique d’islamikazes

par Khaled Abu Toameh

Journaliste arabe-israélien régulièrement menacé par Abbas et ses sbires de Ramallah pour ces prises de positions lucides et reflétant la réalité

Les Palestiniens qui vont combattre en Syrie ont été informés de leur prochaine « mission » qui sera la Jordanie, puis Israël, où, avec leurs amis jihadistes de Jabhat al-Nusra (Un des groupes d’Al-Qaeda en Syrie), ils espèrent créer un Etat pan-islamique régi par la charia.

 

La bande de Gaza a commencé a exporté ses terroristes vers d’autres pays. Si les terroristes palestiniens ne sont pas arrêtés, ils commenceront à apparaître dans les capitales européennes et probablement dans les villes aux États-Unis.

 

Contrairement aux allégations des dirigeants de  l’Autorité palestinienne et du Hamas disant que les Palestiniens ne prennent pas part au  conflit, les Palestiniens sont engagés dans les combats en Syrie.

 

 

Les Palestiniens qui se dirigent vers la Syrie ont été informés de leur mission ultime « libérer la Palestine «du fleuve à la mer» ». Une fois qu’ils se seront débarrasser d’ Assad, on leur informe que leur prochaine mission sera la Jordanie. De là, ils devront porter leur djihad en  Israël, où eux et leurs amis de Jabhat al-Nusra  espèrent créer un Etat pan-islamique régi par la charia.

 

Selon des sources palestiniennes dans la bande de Gaza, depuis les dernières semaines seulement, des dizaines de Palestiniens de la bande de Gaza se sont dirigés vers la Syrie via la Turquie pour rejoindre diverses organisations terroristes engagées dans les combats contre l’armée de Bachar al-Assad.

 

Beaucoup de ces Palestiniens ont tissés des liens  avec Jabhat al-Nusra, un groupe récemment désigné comme organisation terroriste par les États-Unis et, selon des informations parues dans les médias arabes, il est soupçonné d’être responsable de certains massacres contre les civils syriens.

 

L’organisation est composée de centaines, voire de milliers, de fondamentalistes musulmans de plusieurs pays arabo-musulmans. Son objectif déclaré est de renverser le régime d’Assad et de créer un État islamique.

 

Les palestiniens qui se dirigent vers la Syrie appartiennent à groupes islamistes radicaux et salafistes qui ont été actifs dans la bande de Gaza au cours des dernières années. Certains sont également d’anciens membres du groupe terroriste Hamas qui ont quitté le mouvement sous le prétexte qu’il était trop «modéré».

 

Abu al-Ayna Al-Ansari, le chef de l’un des groupes salafistes dans la bande de Gaza, a révélé que ces dernières semaines au moins deux Palestiniens ont été tués dans les combats en Syrie: Mohamed Kunaita, 32 ans, et Nidal al-Eshi, 23 ans .

 

Plus de 1.000 Palestiniens, la plupart d’entre eux du camp de « réfugiés » de Yarmouk, près de Damas, ont été tués durant les derniers mois pendant les combats entre les rebelles et l’armée d’Assad.

 

Le camp a été l’objet d’attaques quotidiennes de l’armée syrienne depuis que les terroristes appartenant à al-Jabhat Nusra et d’autres groupes islamistes ont trouvé refuge chez palestiniens.

 

La bande de Gaza grouille de groupes islamistes radicaux dont le but est de détruire Israël et les Etats-Unis. La plupart de ces groupes ont vu le jour après le retrait israélien de la bande de Gaza en 2005 et la prise du pouvoir du Hamas dans la région côtière deux ans plus tard.

 

Le gouvernement du Hamas, qui se sent aujourd’hui menacé par ces groupes, n’a pas réussi à les empêcher d’exporter des terroristes dans les pays voisins. Les autorités égyptiennes ont également échoué à prévenir l’entrée dans le  Sinaï de ces palestiniens, qui est devenu une base importante pour les terroristes musulmans.

 

Le cessez-le-feu entre Israël et le Hamas suite à l’opération de Défense israélienne il y a trois mois, a laissé des membres de ces divers groupes terroristes au chômage.

 

Maintenant que les terroristes dans la bande de Gaza ne peuvent lancer  des roquettes sur les civils  Israéliens, ils ont commencé à chercher d’autres lieux pour mener à bien leurs attaques terroristes. Ils n’ont pas trouvé de meilleur endroit que la Syrie pour commencer à envoyer leurs hommes là-bas qui  rejoignent  certaines des organisations islamistes radicales qui luttent contre le régime de Bachar al-Assad.

 

Les pays américains et occidentaux feraient bien de prêter une attention sérieuse, la Syrie n’est pas le seul endroit où cette tendance s’arrêtera.

Adapté et résumé par Aschkel – rédaction   israel-flash -source gatestoneinstitute



Lire la suite: http://www.israel-flash.com/2013/03/palestiniens-exportateurs-de-terroristes-vers-la-syrie-et-ensuite/#ixzz2MSffALVQ

Rédigé par Gérard Brazon

Publié dans #Le Nazislamisme

Commenter cet article

Marie-claire Muller 03/03/2013 18:48



Scandale : L’ONU, l’Europe et les Etats-Unis ne respectent pas le droit international


Lettre adressée l’an dernier au mois de mai par les juristes internationaux pour lui rappeler qu’en tant que Chef de cette organisation il est tenu de faire respecter la charte des
Nations-Unies.. Depuis le début sous la pression arabo-musulmane cette organisation, ainsi que plusieurs états majeurs et ayant droit de véto au sein de cette organisation agissent en parfaite
illégalité au regard du droit international. Si Obama,et le Quartet et autres après l’action unilatérale des arabes fin novembre qui invalide totalement désormais les accords d’Oslo se
permettaient de mettre des pressions sur Israël, l’Etat Hébreu est alors dans son droit absolu désormais d’exiger des Nations-Unis, de l’Europe, des Etats-Unis qu’ils respectent d’abord le
droit international.
http://www.israel-flash.com/2013/03/scandale-lonu-leurope-et-les-etats-unis-ne-respectent-pas-le-droit-international/#axzz2MOweWgQU