Paroles de musulmans qui refusent de faire le ramadan.Par Saad Lounés

Publié le 25 Juillet 2011

-

En cette année de révolution dans le monde arabe, j’ai décidé de ne pas observer le jeûne rituel du mois de Ramadan et de le faire savoir. Dans la volonté, individuelle et collective, de rupture avec l’ordre établi, tout moyen d’action peut être envisagé.

Partout on se bat, on manifeste, on organise des émeutes, on coupe des routes, on brûle des édifices, on se met en grève, on fait la grève de la faim,… Et bien je vais faire la grève du Ramadan. Je décrète cette fatwa personnelle. Cette année, je ne me soumettrai pas au mimétisme social, au suivisme de la meute, au réflexe pavlovien, au conditionnement alimentaire. Pas de couffin, pas de marché, pas de viande, pas de repas amélioré, pas de sieste prolongée, pas de temps mort, … Je vivrai exactement comme les autres jours. Le Ramadan a toujours symbolisé une certaine forme de régression des sociétés arabo-musulmanes. Le temps, l’économie, le tourisme et l’administration s’arrêtent. On entre en hibernation. Les citoyens se transforment en tubes digestifs, les commerçants en vampires, les garages en pâtisseries ou en fast-food nocturnes, les automobilistes en chauffards… Les gouvernements deviennent des épiceries gérant la farine et la viande.

Sous l’effet de l’hypoglycémie le cerveau s’éteint, c’est l’estomac qui pense. Plus rien n’a d’importance que le repas du soir. On s’enferme le jour et on sort la nuit comme des animaux nocturnes. La saignée financière du Ramadan, où tout devient très cher, impose aux moins aisés de se reconstruire financièrement durant plusieurs mois. Pourquoi perpétuer indéfiniment cette dérive matérialiste d’un jeûne censé être spirituel ? Les conditions matérielles et sociales de la pratique du jeûne se sont considérablement dégradées au fil des années. Une remise en cause s’impose sans tabou religieux. Depuis l’indépendance, quel bénéfice spirituel, ou avancée sociopolitique avons-nous gagné de notre pratique alimentaire du Ramadan? Aucune. Les dépravations de toute sorte se sont aggravées. L’avant ou l’après-Ramadan sont devenus les pires repères de stagnation et d’éternel statu quo… Comme si la Terre s’arrêtait de tourner durant un mois, et qu’il faut tout recommencer.

Six mois après la Révolution du jasmin, des dictateurs s’accrochent toujours à leurs fauteuils après avoir fait perdre aux peuples arabes des décennies de développement, de liberté, d’émancipation, d’ijtihad… Ils ont instrumentalisé à outrance la religion, agissant comme si leur pouvoir était de droit divin, s’offrant durant le mois de Ramadan un pacte de soumission et d’allégeance des peuples.

Ce mois de Ramadan 2011 ne doit pas être un prétexte de trêve dans les révoltes populaires. Pourquoi faire semblant d’être heureux de jeûner avec piété dans ce monde en crise profonde et grave ? Les rebelles libyens vont-ils s’arrêter de combattre. Les syriens de manifester. Les Algériens vont-ils courber l’échine encore plus bas. Le mouvement de rupture doit continuer pour mettre fin aux dictatures et aux déviances politico-religieuses, y compris en chacun de nous. Alors, je ne jeûnerai pas cette année et je reste vigilent.

Saad Lounès

Rédigé par Gérard Brazon

Publié dans #Islamisation française

Commenter cet article

isabelle 26/07/2011 01:11



Alors pourquoi ces musulmans, qui sont certainement bien plus nombreux que vos amis ou convives, ne se font-ils pas entendre ? Pourquoi est-ce nous qui devons dénoncer ? Pourquoi ne viennent-ils
pas nous donner un coup de main ?


Nous cesserions de passer pour des fachos si nous étions épaulés dans nos protestations par ces musulmans qui veulent, tout comme nous, faire déguerpir sous des cieux plus adaptés, cet islamisme
qui nous gonfle !



Claude Germain V 25/07/2011 21:28



Dire que l'on peut s'engueuler et se hair parce que l'on parle de manger une bonne tranche de jambon de Bayonne avec un bon pain frais et un petit coup de vin d'Hirouléguy ,ah les c..! ils ne
savent pas ce qu'ils perdent .Et là ! elle est belle et si simple la vie .



Mascara83 25/07/2011 21:04



Merci Pascalou, d'avoir confirmé la réalité des faits...  Ceux qui nous "tuent" le plus, ce sont ces associations de défense d'une véritable racaille, dont, malheureusement, ils font passer
les bons et sympa. à la même moulinette que les perturbateurs, escrocs et possédant un gros "poil" dans la main!!! . Tout comme toi, Pascalou, lorsque je reçois mes amis musulmans, je m'éclate à
"gorge déployée!!!", Gérard Brazon a le "feu vert" de faire passer mon message à tous ces provocateurs, mythomages, dictateurs et j'en passe....


Ma prochaine recette pour eux sera une paëlla avec : porc, poisson et autres viandes, sans compter l'apérot, le pinard, dessert et digestifs à gogo!!!



pascalou 25/07/2011 19:38



Oups, excusez moi cher amis, je viens de me relire et je crois au vu des fautes de frappe " la belle excuse" que je devrais stoper mon apéros !!!


Salut à vous tous



pascalou 25/07/2011 19:34



Salut mascara 83,


Je suis entièrement d'accord avec toi, car j'ai moi aussi " comme beaucoup d'entre nous " des amis de culture musulmane, et depuis fort longtemps, qu'elles soit ( sourire) top models ou simple
plongeur " je suis chef de cuisine" tous m'ont tenue les même propos a chaques fois ou je me suis mis au fourneaux, j'ai l'agréable souvenir d'inombrable brinques ou personne se caché pour boire
opu mangé dans des bistroquet bien franchouillard jusqu'au bout de la nuit !!!! et crois moi ils sont légions ce qui veulent vivre comme nous !!! je le dit très clairement je ne suis pas
harabophe mais islamophobe il y as une sacrée marge NON!! en tout cas mais amis font vraiment la différence!!


Tiens, vendredi j'organise un cocktail pour une centaine de personnes, je vais faire une terrine de foie de volaille au madère de la " Mère Adrienne" qui fit le bonheur des parissiens de 1958 à
1993, gorge de porc et foie de volaille comme ingrédients principaux " pour le reste de la recette me contacté ultèrieurement " ce site n'a pas vocation gastronomique" et bien tous mes invités
sont juif ou arabe!!! sachant que je cuisine comme je le sent, tous ont répondu présent !!! c'est fou NON mais tellement plaisant??


En tout cas en tant que chef je ne transforme jamais mes recettes pour qui que se soi qu'ont ce le tienne pour dit !!! MERDE


Allé chers amis, je vous souhaite un bon appétit !!!



Mascara83 25/07/2011 17:39



Le jeûne rituel du mois du ramadan:    Saad LOUNES a très bien compris les simagrées des musulmans
intégristres, provocateurs et je l'en remercie.  En effet, parmis mon cercle d'amis(es), il y a un Comorien, qq couples de Tunisiens, un Marocain, (tous possédant une carte de résidant et
travaillant en France depuis qq diz. d'années ) +  un formidable Sénégalais, Français de par son père ayant combattu pour la France en 39/45 et au Vietnam. Je puis donc vous
affirmer que lorsque je les invite à un repas à mon domicile, tous, me disent ceci:  Tu nous prépares ce qui te plaît, et ne modifie rien à tes coutumes!!! car  nous mangeons du porc,
du saucisson et buvons du vin et du Wisky... Ces personnes ayant diverses activités éprouvantes, elles ne font point le ramadan trop astreignant et coûteux.... Le Comorien me disait même que pour
ne pas se faire remarquer en boîtes de nuit, certains musulmans remplissaient les GM de bouteilles de COCA par du vin
rouge...   De ces musulmans-là, OK!  mais des : intégristes, mytomanes et cleptomanes, qu'ils retournent au bled très vite... car ils souillent ces braves et
simples musulmans qui ne demandent qu'à vivre en paix avec nos lois et collaborer intelligemment avec nos coutumes et notre peuple!



L'En SAIGNANT 25/07/2011 11:32



Un grand BRAVO à Saad LOUNèS il serait souhaitable que ces prises de conscience se multiplient et fassent tâche d'huile. L'article récent expliquant pourquoi les pays arabo-musulmans sont aussi
pauvres devrait être dupliqué et "distribué sous le manteau" comme ce qui se faisait au temps de la Résistance française à l'occupant nazi.