Partez Monsieur Valls et emmenez avec vous celui qui nous sert de Président! Par Gérard Brazon

Publié le 31 Juillet 2013

Gérard Brazon Par Gérard Brazon

Ces derniers jours nous voyons apparaître un Manuel Valls complètement à la remorque. Un Manuel Valls qui semble découvrir son complexe de Peter. Un Manuel Valls qui cesse de se regarder dans la glace tant ce qu'il y voit est loin de ce qu'il pensait de lui. Manuel Valls sortant de son adolescence politique et de ces jeux de surhomme.

"Vallsman" n'existe pas !  Il n'est qu'un petit bonhomme sans envergure, dans la posture-imposture permanente. Il s'est pris pour un artiste sur glace et se ramasse sur la piste. Un pompier de Paris alors qu'il a peur du feu. Un grand flic alors qu'il se ferait virer en tant que simple assistant de sécurité!  Bref, il commence à réaliser que pour jouer les bateleurs à la Nicolas Sarkozy, il lui faudrait au minimum un peu de talent. Au moins celui de l'esbroufe ! De l'enfumage à grande dose. Il n'a même pas celui d'être pris au sérieux lorsqu'il se prend pour le matamore de la Place Beauvau.

Il n'est qu'une image, un fantôme, un ersatz  de Ministre de l'intérieur. Sa crédibilité depuis les arrestations et le gazage de manifestants pacifiques (femmes, enfants) par rapport à son action pitoyable si ne n'est lamentable lors des émeutes au Trocadéro et à Trappes, ne peut plus laisser de doute.

Comme il a encore une bonne dose d'inconscience, et qu'il se croit encore capable d'inverser une réalité incontournable, il se fend d'un commentaire d'ouvreur de porte déjà grande ouverte!

Manuel Valls, a estimé dans un entretien à "Aujourd'hui en France/Le Parisien" lundi que "la sécurité n'est ni de droite, ni de gauche. (Ben voyons) C'est une valeur de la République". Il poursuit par une évidence qui peut nous confirmer qu'il prend les français pour des imbéciles: "Nous vivons une crise de l'autorité. La voix des parents, de l'enseignant, du juge, du policier, de l'élu est trop souvent contestée"(…) Quel découverte vraiment !

Nous vivons une crise de l'autorité ? Serait-il idiot notre Ministre C'est une certitude, une évidence, une réalité qui est niée depuis plus de 40 ans, depuis un certain Mai 1968 ou ses amis ont banni l'autorité, le respect des parents. Où ils ont mis l'enfant au centre de l'école les transformant en "apprenant" avec à son service, des profs sans arme, sans autorité surtout, car considérée comme dépassée, voire fasciste. Ces amis ont fait du policier un citoyen ordinaire qui doit cirer les pompes du délinquant. Que penser de ce qu'ils ont fait de la justice ou la victime est celui qui agresse! A qui il faut tendre la main, offrir une deuxième chance car après tout, celui qui fût assassiné est mort depuis n'est-ce pas, la violée n'est pas morte après tout, elle devrait s'en remettre un jour...  Les coups et autres agressions peuvent se soigner finalementAlors que donner au coupable, à l'agresseur, au violeur, à l'assassin, une seconde chance, c'est parfaitement humanisteparfaitement républicain, typiquement socialiste !  Bref, complètement scandaleux, écœurant et lamentableIl poursuit le bougre: "il faut restaurer pleinement l'autorité"!  En ajoutant que "les relations entre les forces de l'ordre et la population doivent être des relations de confiance". Plus minable que cette interview c'est impossible car au fond il souligne son hypocrisie politique et son incompétence. Ses quelques phrases sont tout le contraire de la doxa socialiste. De son parcours politique dans ce parti de la Socia-lie. Cela revient à dire qu'il n'est plus en phase avec ce qu'il a défendu pendant toute sa carrière politique. Qui peut le croire alors que ce sont ces amis, les socialos-communistes qui ont démantelé  toutes les lois sécuritaires de ce pays.

Mais il y a encore pire:

A propos de l'affaire de Trappes, Monsieur Valls rappelle que "ceux qui continuent à prôner le port du voile intégral dans l'espace public défient les institutions". "L'Islam de France doit être plus fort. Aujourd'hui il y a trop d'espace pour ceux qui le contestent, mais contestent aussi la République". Affirmant de fait qu'il faudrait que "l'islam de France", cette entité improbable devrait-être plus fort alors même que chaque jour, en France comme dans le monde, nous pouvons voir l'influence néfaste de cet islam.

Comment peut-on parler d'islam de France comme si il y avait un islam de Belgique et d'autres islams comme l'Egyptien ou le Tunisien si ce n'est l'Afghan. Il n'y a qu'un islam Monsieur Valls. Un islam qui plonge ses racines dans le même livre "incréé" et dans la vie du même homme, devenu l'homme parfait, l'exemple à suivre qui fût pourtant dans sa vie, successivement un gigolo, un génocidaire et un pédophile.

Pour conclure, M. Valls assure que "cela nécessitera du temps" pour revenir à une situation apaisée. La solution serait qu'il parte et qu'il emmène avec lui sa bande d'incapables et d'inconséquents. Non Monsieur Valls, il ne vous suffira pas de dire le contraire de tout ce que vous avez défendu jusqu'ici pour faire avaler au Français que tout va bien, qu'il faut juste un peu de temps…

Partez et emmenez avec vous La Taubira et celui qui nous sert encore de Président en ce moment. Vous rendrez service à la France et surtout, vous ferez un véritable acte de courage! Le seul qui soit apparemment à votre portée.

Gérard Brazon (Puteaux-Libre)

Rédigé par Gérard Brazon

Publié dans #Politique Française

Commenter cet article

Roban 01/08/2013 19:06


Pivoine, ce n'est pas les CRS qu'il faut accuser (encore qu'il y en ait qui s'en donnent à coeur joie) mais ceux, tout en haut, qui leur donnent les ordres !

Pivoine 01/08/2013 16:58


Décidément, ces C.R.S. me débectent de plus en plus !

Marie-claire Muller 01/08/2013 16:14






Je fais suivre.......QUEL
HONTE.....................................................................
















Bien plus hardis que contre les gitans et les gangs pourris des banlieues.



Mais qui est l'abruti qui a donné l'ordre de bastonner les pompiers ?   



> > >  Suite à la manifestation "pacifiste" des pompiers des Alpes maritimes revendiquant la reconnaissance de
métier à risque et pénibilité du métier pour la réforme des
retraites.


Les C R S ont chargé les pompiers violemment , le
pompier à terre sur la photo a pris un coup de matraque dans la tête sans raison , transporté inconscient à l'hôpital de Nice il se réveillera dans l'après midi, 5 pompiers en
garde a vue, une violence inouïe face à des pompiers avec qui ils ont l'habitude de travailler, une perte de sang-froid totale a
provoqué un excès de
violence chez ces individus que nous ne regarderons plus jamais de la même façon ,


 


 


 


Ayant reçu ces diapos de Suisse, je remarque qu 'ils sont plus renseignés que nous car  je n'ai rien vu dans les
journaux,


rien entendu à la télé, ni la radio ...... 


Inacceptable pour nous de voir ce genre de pratique.


A diffuser largement a vos contacts merci


 













Roban 31/07/2013 23:31


"Partez et emmenez avec vous La Taubira et celui qui nous sert encore de Président en ce moment.
Vous rendrez service à la France et surtout, vous ferez un véritable acte de courage! Le seul qui soit apparemment à votre portée. "


Si seulement cela pourrait se faire, quel bonheur pour la France !


N'oublions pas que le valseur n'a été naturalisé français qu'en 1992, il ne peut pas connaitre l'histoire de France et encore moins la défendre.

Marie-claire Muller 31/07/2013 22:28


Il ya beaucoup de heu dans ses interventions c'est la maniére hollandaise de nous endormir!!mais lorsqu'il s'énerve il montre son vrai visage celui d'un fanatique!!plein d'ambition mais
incapable d'agir pour  faire ce pourquoi il est payé:protéger les français et le Pays contre l'invasion criminelle  VALLS DEMISSION!!! HOLLANDE AYRAULT DEMISSION!!! TAUBIRA
DEMISSION!!!!On ne veux plus vous voir en peinture!!!DEHORS LES JOURNALEUX QUI NOUS TRAHISSENT EN NOUS MENTANT ET EN MINIMISANT LE DANGER QUI NOUS MENACE !!!!


 


Une vitrine pour la vérité :





TRIBUNE LIBRE à Hashtable, le site des petites chroniques désabusées d’un pays en lente décomposition…
Ici à l’Observatoire du MENSONGE, nous aimons la liberté de publier.


TRIBUNE LIBRE 


*** Attention ce texte est une TRIBUNE LIBRE qui n’engage que son auteur***





Une France sous trop haute tension.




Le ventripotent Président la voulait apaisée mais la France aura montré, pendant ce mois de juillet, qu’elle n’a rien voulu savoir et les médias auront travaillé dur pour atténuer les petits
soucis qu’une population décidément peu câline aura fait pleuvoir alors que la température montait.


François Hollande a bien du chagrin : il voulait tout faire (ou faire semblant de tout faire) pour que tout aille bien et que les Français se rabibochent après la terrible abomination que
furent les cinq années de sarkozisme débridé. Force est de constater qu’à mesure que la crise continue de prendre de l’ampleur et que l’été s’installe dans la chaleur, l’ambiance vire plus
aux règlements de comptes qu’à la proverbiale fraternité. Et je ne parle même pas au sein du parti socialiste lui-même où la lutterixe finale semble s’approcher un peu trop
vite.


En quelques semaines, on aura assisté à une succession de problèmes graves dont le traitement par la presse laisse pour le moins dubitatif.


Il y eut, bien sûr, le déraillement de train de Brétigny.


Rien que pour pouvoir coller le petit sticker Pignouferie de Presse, on pourrait disséquer la façon dont les articles des médias habituels ont traité ce qui est arrivé en périphérie directe
de l’accident, choisissant avec un art consommé de la modération les termes permettant d’envelopper la réalité, ignoble, et la rendre vivrensemble-compatible.


Dans un ballet aussi macabre que débile, les articles des rédactions se seront suivis qui pour tenter d’expliquer l’accident tout en conservant à l’esprit que Valls avait
déclaré ne pas croire à la thèse du
sabotage, et d’expliquer pourquoi des CRS furent appelés sur les lieux, très vite, alors qu’il n’y avait, toujours officiellement, aucun problème avec certains « individus, venus des
quartiers voisins ».





Il faut le reconnaître : journaliste officiel, en Socialie Française, ce n’est pas simple. Il faut avoir un dictionnaire des synonymes à portée de main, une capacité innée pour l’euphémisme,
et une inventivité de folie pour tordre la réalité et les faits dans le sens demandé par la hiérarchie, le groupe social ou, simplement, les bonneshabitudes de pensées.


Pas simple, en effet, de camoufler les caillassages, jets de pierre et autres projectiles dont furent l’objet les secouristes arrivés sur les lieux de la
catastrophe. « Padamalgam ! », crieront les politiciens et les journalistes pendant tout le début de l’enquête afin d’éviter que ne soit dit ce que, pourtant, des
témoins secouristes, pompiers, forces de l’ordre et civils disaient partout où on les écoutait. Difficile de ne pas comprendre que derrière les termes millimétrés de
« troubles » et « de façon un peu rude » employés par nos folliculaires et ces élus que vous payez de vos impôts se cachent en réalité des vols en bande
organisée, des agressions caractérisées et de bien vilains comportements que la morale réprouve en faisant des petits « oh ! » choqués (mais pas plus, pour le moment, l’enquête se
poursuit).


On pourrait aussi s’étonner du peu de cas que firent ces mêmes journalistes lorsqu’on apprit qu’un
sabotage avait eu lieu, sur la même ligne, le même jour, de la même façon. Sabotage revendiqué par des antinucléaires, et donc au-delà de tous soupçons, puisque c’est pour la bonne cause.
Accident mortel dans un cas, simple sabotage dans un autre, tout le reste n’étant que fortuites coïncidences, aucun rapprochement possible, circulez, rien à voir.


Puis il y eut, aussi, les petits dérapages de Trappes.


Il semble entendu qu’on ne saura jamais qui, des musulmans pratiquants ou des
policiers en opération, a commencé l’altercation. On ne saura pas si ce sont les policiers qui ont commis la bavure, ou si c’est le couple qui aura refusé d’obtempérer. Et d’ailleurs, c’est
sans grande importance au-delà des personnes directement concernées : finalement, ce genre de contrôles, avec ou sans dérapage d’un côté comme de l’autre, est maintenant monnaie courante en
France et bien malheureusement, la tendance ne semble pas vouloir s’inverser malgré les désirs fervents de toute la Hollandie.


On a cependant bien du mal à voir le rapport de ce contrôle avec les petits troubles, les gentils dérapages, les échauffourées délicates et
les tensions palpables qui se sont ensuite accumulées à Trappes suite à cette altercation. On comprend mal comment un fait divers, aussi pitoyable soit-il,
peut devenir le prétexte d’une bataille rangée impliquant des centaines de personnes. Heureusement, l’absence totale d’analyse de la presse à ce sujet indique que c’est donc un non sujet. Et
puis, dans les mois d’été, presse n’est qu’à une lettre de paresse, après tout.


Il y eut, enfin, les soucis de Brive.


Relaté par la presse, les 


marco 31/07/2013 20:36


Je crois que là il a dù abuser des alcools forts,et pour un gamin tout juste parvenue a la puberté mentale c'est dangereux ,la preuve il ne sait plus ce qu'il dit.

marie-plume 31/07/2013 20:24


 Miam! Quel brûlot, on en redemanderait presque un par jour, tant il exalte notre indignation de voir pareil polichinelle s'agiter devant les caméras, et nier l'évidence  avec moult
gestuelle ! Merci M.Brazon de dénoncer haut et fort ce que les journaleux nous cachent avec tant d'hypocrisie, merci, et bravo, une fois encore!

L'EN SAIGNANT 31/07/2013 19:59


VALLS n'est qu'un pauvre ignare à l'instruction fort lacunaire comme ses collègues, du président au dernier des ministres. Il parle de ce qu'il ne connaît pas hélas de l'islam cette entité
politico-religieuse nauséabonde pour attardés mentaux !. Il ne peut y avoir un islam de france. L'islam est un tout insécable et dogmatiquement incontournable; ce qui m'a fait dire de nombreuses
fois que la plupart de nos politicards actuels; qu'ils soient d'ailleurs de droite ou de gauche, n'en connaissent rien et feraient mieux de se taire à son sujet car, ou ils savent et ce sont
alors des traîtres à la Répiublique, aux Démocraties Ou ils ne savent pas et alors qu'ils FERMENT LEURS GUEULES d'IDIOTS.!

Pivoine 31/07/2013 17:24


Il n'y a qu'auprès des merdias bien-pensant que la vallseuse est populaire !


Les journaux (de gauche) voudraient nous faire croire que beaucoup le verraient bien premier ministre...


Mais allez interrroger les gens dans la rue, et c'est un autre son de cloche !


L'actualité dément les propos de ce matamore, alors il peut s'agiter tant qu'il peut, il ne fait plus illusion !

island girl 31/07/2013 16:42


Merci Géeard Brazon d'exprimer ce que ressent la masse des français devant l'incompétence de ce gouvernement de bouffons qui va droit dans le mur .

lombard 31/07/2013 14:50


bonjour


la liberation commence l'année prochaine aux élections municipales et surtout ne pas oublier les élections européennes!!!!

aupied 31/07/2013 14:28


valls vous devriez quitter le gouvernement , car qui crois en vous maintenant ?? vos copains les immigrés ?? mais il n'y a pas que ces gens la en France ? il y a des Français des vrais , ceux qui
vous donne a bouffer tout les jours ? car vos copains ne vous donnent rien , non il prennent , alors SVP fichez le CAMP JE VOUS DIS MERCI POUR MOI ET LES AUTRES FRANCAIS  ET VIVE MARINE

Francis NERI 31/07/2013 13:18


OUAHH ! Gérad  Qu'elle envolée Si je n'étais pas Strasbourgeois je viendrais m'inscrire sur ta liste.
Nous sommes tous avec  toi et Marine...tu dois et tu vas GAGNER !  

LA GAULOISE 31/07/2013 13:01


Pour avoir de l autorite il faut deja etre respecté  : est ce encore le cas ? je ne crois pas . Alors oui : partez et emmenez l autre avec vous !

henri 31/07/2013 12:11


Très bien ,Gérard : de tels articles nous revigorent .


Merci beaucoup .henri

Nicolaï Vavilov 31/07/2013 11:07


 Peter ou Peter Pan ???


Valls s'est élevé à son niveau d'incompétence (principe de Peter)


  mais en tant qu' "adulte immature" (syndrome de Peter Pan), sous l'effet de la TPI ("toute puissance infantile" ) il n'est pas atteint par le "principe de réalité" Il ne peut donc pas
avoir conscience de son incompétence!!!


  Pour l'isalam en France il faut imposer par la loi un coran expurgé, et des hadiths supprimés (300 versets de violence sur 6000 selon A.M Delcambre. Il faudra ajouter à leur texte, le
"aimer vous les uns les autres" qui ne serait pas appliqué uniquement aux croyants!!! Sans prétendre que les catholiques le pratiquent bien, mais pour leurs exactions ils n'ont pas pu s'appuyer
sur des textes... les droits de l'homme et l'état laïque ont intégré ce précepte...


Ne pas diffuse:le mythe ... d' islam de" paix et de tolérance" alors que textes et actes montrent le contraire...