Partielle de Brignoles : les incohérences de Mélenchon, qui prône l’abstention révolutionnaire.

Publié le 8 Octobre 2013

J’avoue que je ne comprends plus rien à la stratégie de Mélenchon. Du temps où je militais chez lui, nous avons d’abord demandé, des années durant, l’interdiction du Front national. En toute logique, le 21 avril 2002, celui qui était encore sénateur socialiste a donc appelé à voter Chirac pour barrer la route à Le Pen.

Par Joël Locin pour Riposte-Laïque

Ri7méluche raclée3 jpegDevenu président de Parti de Gauche, il a appelé à voter Hollande pour barrer la route à la droite, dès 20 heures, le soir du premier tour. Il continue à raconter aux Français que le problème, c’est le Front national. Pour montrer qu’il n’hésitait pas à mettre ses paroles en conformité avec ses actes, il a même défié la présidente du FN sur ses terres, à Hénin-Beaumont, ce qui n’a pas été sa meilleure idée, puisqu’il a pris la raclée de sa vie.

A Brignoles, suite à une cantonale partielle, le candidat du FN arrive largement en tête, et sera opposé au deuxième tour à une UMP. La cohérence du discours de Méluche aurait donc été d’appeler, dès 20 heures ce dimanche soir, à voter UMP pour barrer la route à la « peste brune », comme le fait l’ensemble de la classe politique.

Or, l’ancien sénateur socialiste de l’Essonne nous fait le coup de Duclos en 1969. Ce dernier nous avait fait rire avec sa formule « bonnet blanc et blanc bonnet », Méluche nous la joue « peste et choléra » et nous prône l’abstention révolutionnaire.

Là où cela devient compliqué pour l’ancien candidat à la présidentielle, c’est qu’il qualifie à présent quiconque ose parler roms, islam et immigration d’extrême droite. Il dit que l’UMP et le FN, c’est pareil, mais il dit aussi que Manuel Valls parle comme le Front national. Et il reproche à ses copains communistes, à Paris, de faire alliance avec le PS dès le premier tour.

Résumons donc la pensée de Mélenchon : le Front national, c’est l’extrême droite, c’est donc la peste brune… Mais l’UMP, c’est pareil que le Front national… Mais le Parti socialiste fait la même chose que l’UMP… mais Manuel Valls c’est la même chose que le FN… et les communistes s’allient avec le PS qui fait la même politique que l’extrême droite !

Conclusion : tous fachos, sauf l’anti-facho Méluche, qui, par son abstention révolutionnaire, va contribuer à la possible élection d’un candidat Front national qu’il qualifie de facho !

Cherchez l’erreur !

Joël Locin

Rédigé par Gérard Brazon

Publié dans #Point de vue

Commenter cet article

aupied 08/10/2013 17:17


Que raconte merluche encore ,comme connerie , il raconte tout et n'importe quoi , au point de se contre-dire , boit-il ??? si les Français votent MARINE LE PEN , c'est que tout le monde c'est
rendu compte que c'est-elle qui a raison  et VIVE MARINE LE PEN 

LA GAUCHE 08/10/2013 12:25


QUELQU UN VA LUI DIRE DE SE TAIRE CAR IL EST DE PLUS EN PLUS RIDICULE ET PATHETIQUE ...