Pas de star du show biz au Comité de soutien de Marine Le Pen, mais des gens simples et de conviction

Publié le 3 Février 2012

Le Point.fr - Par Ségolène de Larquier

Pour lancer son comité de soutien, Marine Le Pen reçoit sur la péniche Maxim's, sur les quais de Seine. En ce jeudi après-midi, aucune vedette n'est montée à bord. "La vocation d'un comité de soutien n'est pas de ressembler à une boîte de nuit dans laquelle viennent se trémousser des stars ni de faire un remake de la Ferme célébrités", prévient Marie-Christine Arnautu, vice-présidente du FN. Fort de 800 personnes, le comité de soutien présidé par le très médiatique avocat Gilbert Collard est essentiellement composé d'"anonymes".

MC-ARNAUTU.jpgMarine-copie-1.jpg

Marie-Christine Arnautu, Vice-Présidente du FN -  Marine Le Pen  ( photos: Nancy Verdier)

Tous les noms seront progressivement publiés sur un site web intitulé "Comité Bleu Marine". Agriculteurs, artisans, salariés, avocats, retraités..., ils ont choisi de soutenir Marine Le Pen, même s'ils ne sont pas encartés FN. Parmi eux, on compte aussi des orphelins de Philippe de Villiers, des déçus de Nicolas Dupont-Aignan, des transfuges du PS ou de l'UMP. Les membres du comité de soutien ont signé un document d'adhésion au respect des valeurs républicaines.

Dédiabolisation

Jeudi, sept d'entre eux acceptent de se présenter devant les journalistes. La voix mal assurée, le plus souvent l'estomac noué par le trac, ils expliquent leur ralliement à Marine Le Pen. Rosine Nahounou, d'origine africaine, clame haut et fort que "Marine Le Pen n'est pas raciste". "Je combats l'injustice faite au FN au quotidien", explique-t-elle. Charles Dagnet, originaire de Guadeloupe, est fonctionnaire de la Ville de Paris et ancien président de Collectifdom. Pierre Lartigue, pilote automobile, est quatre fois champion du monde des rallyes Raid et a remporté trois victoires sur le Paris-Dakar. Marc Desgorces est DRH du groupe Marie-Claire. Rachid Taïr, fonctionnaire de police, est issu du parti Debout la République de Nicolas Dupont-Aignan. Jacques Clostermann et Jean Goychman (absent) sont deux fils de Compagnons de la Libération.

Michel-CIARDI.jpg

Michel Ciardi - Union des Français Juifs (Photos Nancy Verdier)

Enfin, Michel Ciardi, l'un des fondateurs de l'Union des Français juifs, apparaît au grand jour. Son objectif : réunir les Français juifs autour de Marine Le Pen.

Gilbert-Collard.jpgMarine-et-moi.jpg

Gilbert Collard                                         Marine Le Pen et Nancy Verdier ( Photos Nancy Verdier)

Le lancement de ce comité de soutien est une étape de plus dans le processus de dédiabolisation du FN. L'objectif ? Montrer que voter Marine Le Pen n'est pas "honteux". Au sein du parti, chacun se souvient des milliers de personnes dans les rues pour protester contre Jean-Marie Le Pen lors de l'entre-deux tours de la présidentielle en 2002. Aujourd'hui, le président d'honneur du parti est convaincu que de telles manifestations ne se reproduiraient plus. "Marine Le Pen n'est pas Jean-Marie Le Pen", affirmait -il au Point.fr début janvier.

Rédigé par Gérard Brazon

Publié dans #Politique Française

Commenter cet article

Francis Claude 03/02/2012 19:01


houf...Nancy Verdier a cote de notre Marine c'est pour moi le suite logique de deux ans passés a suivre ce blog et a faire des appels du pied a Gérard(alors qu'il été seul a le tennir), je suis a
peu prés sur maintenant qu'un grosse partie des lecteurs du blog voterons Marine, pas vous Gérard?.

DUPONDUBIEN 03/02/2012 13:07


La France d'en bas qui risque de se retrouver en haut en étant partie de rien. Se retrouvera t'elle au Centre après l'open-beach du 22 avril ? Qui a dit que l'avenir n'est écrit nulle part ?
Certainement pas les monothéïstes ; pour des siècles et des siècles !

marco 03/02/2012 09:03


Marine Le Pen ne représente pas la France des riches et des nantis,mais la France populaire qui se reconnait de plus en plus en sa personne,et si elle doit gagner ce sera avec ces gens là,c'est
là sa force.