Pas un mot pour Asia Bibi chez le million de chrétiens réunis à Madrid

Publié le 20 Août 2011

 par Huineng - Riposte Laïque

J’ai mal à ASIA BIBI : pas un mot pour elle n’a été prononcé qui serait provenu de la part de quelques-uns parmi le million de chrétiens réunis à Madrid pour rire et chanter leur religion.

Et si toute cette bande de jeunes nigauts rassemblés en mémoire de Jésus Christ se demandaient un peu si cela ne serait pas une nouvelle fois le Christ qu’on crucifie à petit feu en la personne d’Asia Bibi, mère chrétienne de 5 enfants, emprisonnée seule dans un cachot sordide au Pakistan et condamnée à la pendaison pour avoir comparé Mahomet au Christ ou bien est-ce le contraire.

A aucun moment je ne croirais à la sincérité de l’amour de l’autre chez ceux qui se réjouissent et festoient pendant qu’on assassine Asia Bibi.

Si je garde l’espoir cela ne viendra de la prétendue foi qui ne casse pas trois à un canard de cette bande de jeunes fanatisés de niaiserie pour un homme qui se nomme le Pape, malgré toute la sympathie que j’ai pour Benoît XVI.

Non !! Mon espérance ne viendra pas de la communauté chrétienne des grenouilles de bénitier mais des efforts souterrains qu’entreprend sans doute en ce moment la communauté politique internationale.

Depuis le mois de mars dernier en effet, la « diffamation des religions » ne fait plus partie du vocabulaire du Conseil des droits de l’Homme de l’ONU. Dans une résolution relative à la liberté de croyance, l’Organisation de la conférence islamique (OCI) aurait abandonné cette approche, qui était la sienne depuis plus de 10 ans. Et qui justifiait des lois sur le blasphème liberticides.
C’est un bouleversement. Depuis 1998, l’ONU et son Conseil des droits de l’Homme avaient intégré le concept de « diffamation des religions » défendu par l’OCI. Ses opposants, occidentaux en tête, n’étaient pas majoritaires.

Ce concept étant reconnu par l’ONU, plusieurs États ont pu s’y référer pour justifier des lois sur le blasphème, qui ont engendré des violations des droits humains et nourri les extrémismes. Dans un récent rapport, l’organisation Human Rights First (HRF) a relevé 70 cas, dans 15 pays, où l’institution de lois sur le blasphème a conduit à des attaques, des meurtres, des détentions arbitraires et des condamnations pouvant aller jusqu’à la peine de mort.

Pour la première fois depuis des années, cette formulation disparaît donc du vocabulaire de l’ONU. D’intenses tractations diplomatiques ont eu lieu autour du texte de cette nouvelle résolution. Pour Human Rights First, deux raisons principales expliquent cette nouvelle approche de l’OCI. Un mouvement de fond, d’abord : le soutien au concept de diffamation a perdu du terrain ces derniers mois à l’ONU. Plusieurs pays (l’Argentine, les Bahamas, les Barbades, Fidji, la Corée du Sud, les Iles Salomon, le Mexique, l’Uruguay et la Zambie) auraient changé de position pour s’y opposer désormais.

De plus, de récentes éruptions de violence, médiatisées internationalement, ont mis en avant les conséquences potentiellement désastreuses des lois sur le blasphème. Cela a été le cas en Indonésie, théâtre d’affrontements interreligieux, ou au Pakistan avec les assassinats, en janvier et mars 2011, du gouverneur Salman Taseer et du ministre Shabhaz Bhatti, qui tous deux avaient dénoncé les abus de la loi sur le blasphème en vigueur dans le pays et pris la défense d’Asia Bibi.

Cependant, ce nouveau consensus ne met pas un terme aux luttes d’influence entre l’OCI et les pays occidentaux au sein des Nations Unies. Des diplomates de pays islamiques, ont déjà averti le Conseil qu’ils pourront à nouveau soutenir le concept de diffamation religieuse s’ils ne constatent pas que les pays occidentaux agissent pour protéger les croyants.
Ce nouveau texte ne signifie pas encore la fin des lois nationales sur le blasphème. Mais c’est un début … Puissent Asia Bibi et sa famille être accueillis en France dès sa libération.

HUINENG

Rédigé par Gérard Brazon

Publié dans #Le Nazislamisme

Commenter cet article

Marie 25/08/2011 10:04



Bonjour Gérard,


Ce n’est pas de vous dont je parlais dans ma réponse mais je répondais au texte de Huineng et pour moi certains propos employés par cette
personne montrent simplement son mépris pour les chrétiens. Je me suis sans doute mal exprimée… Je ne connais pas votre blog depuis longtemps.


Au sujet de la Chine, oui on entend le pape, comme vous le dites, mais encore une fois c’est bien parce que les médias "officiels" veulent en
parler. Et ils ne transmettent que les informations qu’ils souhaitent ! Vous pouvez aussi le remarquer tous les jours sur un tas d’autres sujets.


Je suis en accord avec vous sur l’incompréhension de certains membres du clergé. Pour moi cela peut s’expliquer pour certains, par une peur
des représailles sur les chrétiens d’orient.(Rappelez vous les conséquences du discours de Ratisbonne...) Pour d’autres, je pense qu’il faut bien observer que l’église est faite d’être
humains qui sont très divers (d’ailleurs c’est une richesse) et je partage votre incompréhension, voire votre indignation. J’ai interpellé certains membres du clergé à ce sujet. Mais pas de
réponse claire et nette, quand j’en ai une !


Ils ne me disent pas que mes propos sont erronés, faux ou mensongers. Mais leurs réponses ne me satisfont  pas. Certains, parce qu’ils connaissent de bons musulmans  ne voient qu’une « face positive de l’Islam. »
Il existe pour eux des musulmans modérés, les autres "islamistes" ne sont pas de vrais musulmans. Ils ne s’intéressent pas au textes de l’Islam (coran, sunna…)ou s'ils le font ils
ne le disent pas, ou ne me répondent pas à ce sujet. On m’a même encouragée à rejoindre le « dialogue interreligieux » !


Mais sachez qu’il existe aussi des prêtres qui osent parler de l’islam et connaissent particulièrement bien le sujet, avertissent les
chrétiens, et donnent de solides arguments.


Ps: j'ai eu des difficultés à me connecter à votre site... Peut être parce qu'il y a beaucoup de traffic?



Gérard Brazon 26/08/2011 13:20



Le débat est libre. Pas de soucis. Bien à vous



Francis NERI 22/08/2011 21:13



Je n'appelle pas cela "régler des comptes" Gérard. Tu sais très bien que c'est tout simplement l'expression de mes
convictions qui sont de l'ordre du socle des valeurs qui ont fabriqué notre "colonne vertébrale"


Notre histoire est Grecque, Judéo-chrétienne et plus loin des Lumières et c'est un tout que j'accepte dans sa totalité. Et je ne suis pas d'accord avec toi concernant
l'église chrétienne. Elle est en plein désarroi, mais elle évolue très vite et ces milliers de jeunes sont l'expression de ce "changement". Nous aurons besoin d'eux.


Il leur est fait en ce moment un mauvais procès.


J'ai vu l'église chrétienne "combattre" au Maroc et je puis te dire que ses prêtres sont de qualité et qu'ils savent où ils vont. C'est vrai qu'ils ne sont pas
toujours suivis par la hiérarchie très souvent "immobile", mais pas plus que les "laïques" qui ont permis
que l'Islam radical contre lequel il faut lutter, ne progresse d'une manière considérable sur notre territoire. Je ne
crois pas que ce soit le Pape qui ai favorisé le "regroupement familial"...par   exemple !


Par contre c'est lui qui a dénoncé l'islam et sa violence et qui s'est fait taper sur les doigts par les "bien
pensants" qui sont eux plus prés de la "résignation passive" ou de la "résistance" finalement sans grand effets .


Il faut se méfier des incertitudes qui, répétées et surtout largement étalées
deviennent très négatives.


Encore une fois, je pense effectivement qu'il faut lutter pour conserver l'identité de
notre pays, pour une mondialisation maîtrisée, pour une Europe des peuples et pas pour celle des marchands, mais je pose toujours la question qui reste sans réponse: quoi faire, comment le faire,
avec qui le faire, quels moyens employer
?


Nous n'avons pas d'autres choix que d'aller dans le sens que nous dicte notre conscience. Pour moi c'est celle de ne
pas oublier les promesses que l'on s'est faites. 


Rien à voir donc avec un "réglage de comptes" il n'y a rien à régler car il n'y a rien de signifiant dans cette
histoire.


Par contre il y a énormément de signification dans l'histoire du Christ :-))


Amitiés


Francis  


 



Claude Germain V 20/08/2011 18:16



Bonjour Marie et Francis et tous les autres .Gardez la foi ,les temps changent .Je vais vous raconter une anecdote qui vous prouvera qu'il faut espérer .


J'avais 10 ou 11 ans dans les années 60 et vraiment fait du hasard ,à l'école laïque ou je me trouvais un de mes oncle Louis L. en était le directeur et je tiens a couper court tout de suite ,il
me donnait des "torgnoles" comme a tous mes copains d'écoles .Cet homme était un communiste pur de pur ,franc-maçon de surcroit ,lors de toutes les vacances scolaires ,il ne partait avec son
épouse en vacance pratiquement que dans les pays de l'Est .


Il faisait du bénévolat chez lui et donnait des cours particuliers GRATUITS  a des élèves qui avaient soit des difficultés scolaires soit plus âgés qui allaient se présenter a divers
concours .Il pratiquait réellement son sacerdoce  d'instituteur ainsi que son épouse qui travaillait en école maternelle.


Et la tout simplement ou cela devient amusant c'est que ce pur communiste TOUS LES JEUDI vers 11 h ,et il avait pratiqué cela toute sa vie ,ce pur communiste commençait a regarder sa montrer et à
11 H 25 pile ,il nous faisait ranger les affaires ,ouvrait la porte de la classe et nous entendions ce refrain :" allez les petits le curé va vous attendre pour le catéchisme" effectivement
l'église se trouvait a deux cent ou trois cents mètres de l'"école et nous partions en courant .


Cet homme faisait la part des choses et malgré ses idées et ses principes ,je pense qu'en "haut " ,un bon ange veillait sur lui .Personnellement quand la morale est propre et pure ,voila peut
être là ,la vraie laïcité .Le partage éducatif.


Il est possible qu’un jour cette façon d’agir renaisse ce qui prouve que partout les bonnes volontés existent .Donc gardons la foi.



Francis NERI 20/08/2011 16:32



Je vous remercie Marie pour votre intervention. Je suis plutôt agnostique, mais je suis de culture judéo- chrétienne, et que nous le voulions où non nous en sommes imprégnés et, je participe de
votre indignation.


J'ai fait remarquer à plusieurs reprises à Riposte Laîque et Résistance Républicaine que la France ne commençait pas à la Révolution Française, mais en vain !


Et puis il y eu l'épisode Strasbourgeois et du FEC dont je ne reparlerai pas, mais qui a compté dans ma décision de me retirer de ces groupes.


L'idée "géniale" de Riposte Laïque était de réunir toutes les sensibilités autour d'un projet de salut public enfin du moins je l'avais perçu ainsi !


Ce ne devait pas être exactement la réalité !



Gérard Brazon 22/08/2011 18:35



Merci Francis de ne pas régler tes comptes sur ce blog. Bien à toi et au plaisir de te lire.



Marie 20/08/2011 14:42



Tout d’abord heureuse de constater que Huineng de riposte laïque n’oublie pas Asia Bibi. Merci ! Par
contre je relève dans le titre de cet article un mensonge et je ne le laisserai pas passer. Je cite « Pas un mot pour Asia Bibi chez le million de chrétiens réunis à Madrid ».Même si
vous ne l’entendez pas dans les médias, Asia Bibi et sa famille sont au coeur de nos préoccupations de chrétiens. Et si sa famille est protégée et peut vivre c'est grâce à la solidarité des
chrétiens grâce à des associations comme AED... ou « portes ouvertes » pour d'autres cas, et autres associations. De plus, les médias ne présentent que ce qu’ils veulent. On le constate
tous les jours. Et je peux vous certifier que le pape lui-même, a parlé de tous ces chrétiens persécutés et plus d’une fois à Madrid ! Des jeunes sont sensibilisés à cette cause et peuvent
en parler. Des stands sont installés à Madrid et des jeunes parlent des persécutions… d’Asia Bibi et de malheureusement tant et tant d’autres. Et puisque vous êtes à Riposte laïque vous savez
combien la censure est présente dans nos médias jusque dans les commentaires!


 Maintenant, faudrait-il arrêter de vivre à chaque fois qu'un
chrétien ou que n’importe quelle autre être humain est torturé? Je pense que non. Quand on est croyant la prière est fondamentale et donne force pour se battre dans la vie contre les injustices!
Et Asia, dans sa minuscule cellule, malgré ses souffrances, en sait quelque chose ! Vous ne connaissez qu'Asia Bibi mais je peux vous donner des listes entières de chrétiens
persécutés.Elle n'est malheureusement qu'une parmi tant d'autres!


 De plus, je n'ai aucune confiance dans l'ONU. Il suffit de
s'informer et de voir qui est membre de la commission des droits de l'homme dans cet institut pour comprendre pourquoi jamais elle n'interpelle un pays musulman! Et je n’ai pas confiance,
contrairement à vous, dans les institutions internationales qui oeuvrent dans le secret. Elles se moquent totalement des chrétiens. (sauf parfois quand c'est médiatisé).J’en ai la preuve tous les
jours. Par contre même si ce n’est pas médiatisé, des chrétiens et des gens de bonne volonté comme le défunt Salman Taseer, tous les jours  et depuis
des années, oeuvrent pour lutter contre la loi sur le blasphème qui ne concerne pas que les chrétiens d’ailleurs. Des chrétiens travaillent tous les jours pour que chaque homme soit reconnu dans
son humanité.


« Grenouille de
bénitier »  Oui, j’ai le droit à ce titre de votre part puisque je suis chrétienne, je respecte le pape , je vais à la messe !  Je
trouve important que des jeunes puissent partager leur joie de croire malgré les persécutions. Ceux qui ont souffert, qui ont vu torturer ou mourir des membres de leur famille ou des amis sous
leurs yeux, et qui sont présents aux JMJ viennent y chercher force pour repartir dans leurs pays respectifs pour être acteur de plus de justice pour les personnes qui les entourent. Ils sont des
témoins pour tous les autres qui sont présents! Des stands existent mais on n’en parle pas. On met la caméra plutôt sur des manifestants  qui sont
contre les JMJ, le pape, anti-cathos !!!


 


 Mais bien sûr si vous n’êtes pas croyant,
je ne sais pas si vous comprenez ce que je veux dire.


 


Par contre à travers ce que vous venez d’écrire et aussi au travers des écrits
d’autres  membres de RL, je sais pourquoi malgré ma sympathie pour votre cause jamais je ne pourrai m’engager dans votre association. C’est à cause du profond mépris que vous me portez à
travers les mots que vous employez. Je précise que je ne mets pas tous les gens de RL dans ce cas car chez certains, même si je ne suis pas toujours en accord avec certaines de leurs convictions,
je sens chez eux un vrai « respect de l’autre ».


 


Alors oui, je vous remercie, sincèrement, malgré vos autres propos, de ne pas oublier
Asia Bibi car je sais que vous êtes profondément sincère dans votre combat.


 


 Signé une « grenouille de
bénitier  de la prétendue foi qui ne casse pas 3 pattes à un canard » et qui, parce qu’elle a fait partie de ces « jeunes fanatisés de niaiserie »,mais pas cette année à
Madrid à cause de problèmes de santé, vous confie au Dieu qui aime tout homme, en qui elle croit, dans la prière, comme le lui demande Jésus !


 



Gérard Brazon 22/08/2011 18:52



A aucun moment sur ce blog il n' y a eu d'insulte de ma part ou des contributeurs sur la foi chrétienne. Il y a seulement des constats qui sont faits par tous.


L'islam n'est pas une religion mais un système totalitaire. Que le Pape en parle comme d'une religion comme les autres m'interpelle. Qu'il félicite les musulmans pour le ramadan est
incompréhensible. Partout des chrétiens meurent sous le joug islamique. Que disent les Evèques, les prêtres, les curés? Que disent les Cardinaux? Ils ne disent rien ou alors si doucement que
personne ne les entends. J'étais à la manifestation de soutien aux coptes d'Egypte. Pas l'église officielle catholique. La Chine nomme un Evéque, le Pape monte aux créneaux, on l'entend! Un
chrétien irakien ou libanais de cette terre que l'on persiste à appeler d'islam meurt et c'est le silence ou quelque chose d'approchant. J'en suis arrvé à en vouloir à Rome de ce silence. J'en
suis arrivé à apprécier des protestants qui évangélisent en Algérie et que l'Eglise méprise.


Je ne suis pas croyant mais je sais que pour beaucoup la foi existe. Mais de ce fait, je regarde les églises comme des partenaires politiques et sociaux car elles le sont aussi. J'aimerai enfin
que ces églises réalisent oh combien, elles sont en danger et que leurs croyants le sont aussi face à l'islam qui ne fera pas de quartier. Toute son histoire le démontre. Alors vous, Marie, qu'en
pensez-vous de cet islam qui vous ménera à la lapidation des infidèles aussi sûrement que Rome emmenait les chrétiens dans l'arène. Ne me dites pas surtout que vous vous laisseriez faire au nom
de Dieu!


Bien à vous et si vous souhaitez faire un article, il sera le bienvenu. Je suis non croyant, laïc et ouvert.