Pays-Bas : Geert Wilders défend les Lumières, ce qui en fait un extrémiste de droite ?

Publié le 26 Juin 2010

           Les médias persistent à qualifier le hollandais Geert Wilders d'extrémiste de droite, sans plus d'explication. Pourtant, son programme n'a rien à voir avec le suprémacisme blanc ou le KKK, ni avec le nazisme (en fait, les nazis étaient socialistes).

          Wilders se décrit comme libertarien et athée, il n'a rien contre les musulmans désireux de s'assimiler et d'adopter les valeurs néerlandaises, il défend les droits des gays et des femmes. C'est ce qui rendrait son programme "non-inclusif" dans une société multiculturelle. L'islam est la seule religion qui ne reconnaît pas la liberté de conscience et commande la mise à mort des apostats et pend les homosexuels sans compter la lapidation des femmes adultères ou le fouet pour fautes contre la religion. Toutes ces exécutions ne sont pas à des milliers de kilomètres de chez nous. Certaines se sont mêmes faîtes en bas de nos immeubles. Les fameux crimes d'honneur. Il faudra bien que l'on cesse un jour dans ce pays d'avoir cette indulgence envers des textes qui valorisent la mort. Même si, fort heureusement, la majorité des musulmans de France n'obéissent pas. Pour autant, je souhaite ardemment qu'ils se fassent entendre et cessent de se cacher derrière leur petit doigt.

Sur ce lien, vous trouverez un article qui démontre pourquoi il faut en finir avec les étiquettes trompeuses de l'extrême droite. Pour en finir avec les étiquettes trompeuses "gauche" et "droite" 

              

         Cette article démontre combien les musulmans de palestine furent les complices d'Adoph Hitler. Ce qui explique pourquoi, dans les manifestation du Hamas et du Fatah, on retrouve de temps en temps, des drapeaux nazis. Que le salut hitlérien est courant dans les milices palestiniennes. 

         Bien entendu, personne ne s'étonne ouvertement de cette parenté. Aucune organisation droit-de-l'hommistes ne s'offusquent de ces drapeaux, de ces saluts et de cette haine anti juive.

           Ils préfèrent dire que les français, les hollandais, les autrichiens, les italiens, les hongrois et j'en passe,  qui votent pour des partis non conventionnels sont forcèment des extrémistes de droite.  En France, le couvercle commence à s'ouvrir.

 

           Le New York Times qualifie le leader politique hollandais Wilders d’« extrémiste » et de « populiste », gênant pour les politiciens « classiques » en raison de sa « politique nauséabonde ». Puis il fait appel à un universitaire hollandais pour expliquer dans quelle mesure sa « critique ouverte de l’islam » est véritablement malsaine :

Dick Houtman, professeur de sociologie politique à l’université Erasme de Rotterdam a expliqué que Monsieur Geert Wilders avait fait fructifier l’héritage de M. Fortuyn, évitant habilement le langage ouvertement raciste des politiciens d’extrême droite d’autres pays en mettant l’accent sur des sujets comme la liberté d’expression, l’égalité des sexes et les droits des homosexuels. Cela permet d’exclure les musulmans du consensus politique hollandais, affirme-t-il.

Ces gens se rendent-ils compte de ce qu’ils disent ? Si « mettre l’accent sur des sujets comme la liberté d’expression, l’égalité des sexes et les droits des homosexuels » exclut effectivement les musulmans du consensus politique hollandais, qui est celui qui pose vraiment problème ? De quel côté du débat se situe réellement la « politique nauséabonde»?

Cette manière de se ranger du côté de la menace et non de celui qui est menacé est écoeurante en soi. Mais notons aussi que le prédécesseur de Wilders, l’universitaire gay Pim Fortuyn, a été assassiné par un activiste islamique exaspéré par ses mises en garde à propos de la menace que l’islam fait peser sur la liberté, et que Wilders lui-même est désormais placé sous protection 24 h sur 24 simplement pour avoir dit ce qu’il pensait.

Source Poste de veille

 

          Je vais en rajouter une couche pour donner du grains à moudre à mes petits détracteurs habituels. Ecoutez bien les paroles, de Jean Pax Mefret "Les démagos".

Elles valent leur pesant de vérité.

Gérard Brazon

 

Rédigé par Gérard Brazon

Publié dans #Politique Française

Commenter cet article

Gérard Brazon 28/06/2010 18:01



@Patrick. Ne perdez pas votre temps. Vous avez surement autre chose à faire que de parler du gouvernement et de mon blog! Vous devriez être content, François
Fillon a inauguré une mosquée aujourd'hui ! C'est quelques centaines d'électeurs en moins  pour l'UMP sûrement. En espérant que d'autres voteront pour lui. Et dire que vous par
contre,vous ne voterez même pas pour lui.  C'est à se demander s' il n'y a pas une erreur dans le scénario.




Patrick Cojean 28/06/2010 16:29



"la perversion de la cité commence par la fraude des mots"...n'est-ce pas vous qui l'affichez ?


Les mots sont important mon cher Monsieur, les actes aussi. Ce que je remarque c'est que votre blog n'est que la preuve de la déserrance de la droite de gouvernement.



patrick cojean 28/06/2010 12:20



Contrairement a vous je n'ai pas d'idole (Une idole est une représentation d'une divinité qui est objet de culte tout comme la divinité elle-même) Je suis athé et laïc, contrairement à
vous !



Gérard Brazon 28/06/2010 13:54


Comme d'habitude, vous faîtes des pirouettes. Vous vous doutez bien que je ne parlais pas des animistes ni d'icônes représentant des Dieux. C'était au deuxième degré. C'est dommage que je sois
obligé de le souligner.


patrick cojean 28/06/2010 09:49



de mieux en mieux...le sacré coeur et une belle chanson de Jean Pax Mefret...un ancien journaliste de Minute et auteur d'un bouquin célébrant Bastien-Thirry (l'auteur d'une tentative d'assassinat
contre De Gaulle) !


Encore une fois Monsieur Brazon vous montrez que vous avez du Gaullisme et de la Laïcité républicaine une drôle de conception.



Gérard Brazon 28/06/2010 12:04



Je ne m'interdis pas d'aimer les paroles d'une chanson. Toujours cette façon de briser la bouteille sous prétexte que le contenu ne vous conviens pas. Vous qui êtes de gauche, vous faîtes pareil
pout vos idoles de gauche? Jean Jaurés qui vantait la patriotisme? Jules Ferry pour les même raisons, Les communistes avec Doriot? Daladier radical socialiste? Lénine avec Staline? etc. Vous
n'avez que le petit bout de la lorgnette. J'ignore ce que vous cherchez sur ce site.