Pays-Bas : les cérémonies funèbres d'infidèles sont attaquées

Publié le 29 Juin 2011

Des nouvelles de Hollande ou Geert Willders se bat comme un beau diable, ou des bobos de la gauche bien pensante l'appelle "populiste". Que disent les mêmes de ces comportements de leurs amis?

Gérard Brazon

Vidéo traduite par Capucine pour Poste de veille :

Les membres d’un cortège funèbre accompagnent Mme Hazeleger vers sa dernière demeure, lorsqu’à leur grande stupéfaction, le cortège est soudain attaqué par des jeunes d’origine marocaine. Hélas, ce n’est pas la première fois que ce genre d’incident se produit. Voici notre reportage :


«Soudain, ils ont commencé à hurler de joie en faisant des doigts d'honneur et d'autres gestes de ce genre. Je pense que c’est vraiment horrible» déplore un témoin.

Indignation à Amersfoort.

Mardi dernier, les étudiants de cette école coranique ont brusquement fait irruption lors d’une cérémonie funèbre. Alors que le convoi passait devant l'école coranique, les étudiants ont commencé à hurler et à faire des gestes obscènes, au grand désespoir des proches qui accompagnaient le convoi funèbre. «Je me remets, mais j’ai été profondément choqué par leur comportement»  dit un membre de la famille.

Avec une croissante régularité, les enterrements sont perturbés par des jeunes musulmans révèle Grete Braak, responsable de l’entreprise de Pompes funèbres qu’elle dirige depuis longtemps. Plusieurs fois elle a été témoin de ces perturbations volontaires des cérémonies funèbres par ces jeunes. Leur seul but est de faire souffrir et de choquer les familles en deuil.

Je voulais tourner vers une rue lorsque j’ai vu débouler un groupe de jeunes. Je me suis arrêtée pour les laisser passer. Ils m’ont demandé : «C’est un musulman, le mort ?» J’ai répondu : «Non, pourquoi ?» Alors, ils se sont précipités vers le fourgon funéraire et ont tambouriné sur le toit en hurlant : « Encore un chien de moins ».

 

Petit rappel sur Geert Wilders. Un homme ou une femme de cette trempe qui doit se découvrir rapidement en France.

du Figaro Par Thierry Portes (lègèrement méprisant d'ailleurs et on se demande pourquoi

 

Un an après son succès électoral de juin 2010, le populiste Geert Wilders vient de remporter une nouvelle victoire: le tribunal d'Amsterdam a jugé jeudi que ses propos contre l'islam et les musulmans ne constituaient pas des incitations à la haine et à la discrimination. «Vous êtes relaxé de tous les chefs d'accusation», a déclaré le juge en audience publique, suivant en cela les réquisitions du parquet.

Aucun appel ne pouvant être interjeté, ainsi se termine un feuilleton judiciaire commencé en 2009 qui n'aura nullement freiné la carrière politique de l'homme à la chevelure blonde peroxydée. Aux législatives anticipées de juin 2010, son Parti pour la liberté (PVV), est passé de 9 à 24 députés. Devant les chrétiens démocrates, et pas si loin des libéraux du VVD qui ont obtenu 31 sièges. Depuis lors, le parti de Geert Wilders soutient au Parlement l'alliance minoritaire entre libéraux et chrétiens-démocrates constituée par le premier ministre libéral Mark Rutte.

Geert Wilders était poursuivi pour des déclarations datant de 2006, quand il avait comparé le Coran à Mein Kampf, demandé son interdiction, et exigé des musulmans qu'ils se conforment «à la culture dominante», afin d'«arrêter le tsunami de l'islamisation». Son film Fitna, (sur mon blog également Note de Gérard Brazon) disponible sur Internet depuis 2008, qui mêle des versets de Mahomet à des images d'attentats terroristes, était également cité.

«Les déclarations de M. Wilders ne constituaient pas une critique des individus eux-mêmes mais une critique de leurs croyances», a estimé le magistrat, selon lequel «le tribunal juge ces déclarations acceptables en raison du contexte et du débat de société. Le tribunal estime que ces déclarations sont grossières et désobligeantes, mais elles ne constituent pas une incitation à la haine.» 

Liberté d'expression

Impassible durant la lecture du verdict, Geert Wilders a ensuite proclamé: «Ce n'est pas seulement une grande victoire pour moi-même, c'est une victoire pour la liberté d'expression. Aussi longtemps que je vivrai, je continuerai de m'exprimer.» Ses partisans, qui avaient investi le tribunal, ont accueilli la décision de justice par des applaudissements et des embrassades.

Le chef de file du PVV veut interdire l'abattage halal, taxer les foulards islamiques, mais il défend les droits des homosexuels et soutient la politique israélienne, ce qui le place dans une position singulière au sein de l'extrême droite européenne. (terminologie qu'il récuse comme d'autres, comme moi d'ailleurs, qui ne me sens pas plus d'extrême que pigeon ou lapin. Note de Gérard Brazon)

Toujours au nom de la liberté d'expression, c'est la même cour qui a jugé Geert Wilders, qui n'avait rien trouvé à reprocher à un responsable musulman ayant nié l'existence de l'Holocauste. (L'allusion est limpide comme un coup de sabot d'un bien pensant lobotomisé qui aurait aimé écrire sur la condamnation de Geert Wilders. Décidèment le Figaro n'est plus le Figaro. Note de Gérard Brazon)

Rédigé par Gérard Brazon

Publié dans #Europe liberticide

Commenter cet article

Claude Germain V 29/06/2011 23:07



J'ai peur qu'un de ces jours une grenade venant d'on ne sait d'ou tombe au milieu d'un groupe de ces fauves .


J'ai déja eu des premonitions sur des accident d'avion et autres ,mauvais pressentiments hélas ............................



island girl 29/06/2011 17:13



Nous n'achetons plus de journaux depuis déja quelques années,quant au laxisme ...la france est bien placée et les gens n'ont plus aucune confiance en la police qui a l'ordre de ne pas intervenir
lorsqu'il s'agit d'arabes...moralité dans la jungle c'est la loi du plus fort qui prévaut ,il faut donc s'arranger pour etre le plus fort!  



Hosteen 29/06/2011 10:24



Je suis d'accord avec vous, le Figaro n'est plus le Figaro et bien souvent, rien ne le distingue plus d'un torchon gauchiste. Flaubert appelait les journaux de son temps des " torche-culs " et
leFigaro a rejoint le club il y a déjà un moment. On voit dans les forums des diatribes anti-israeliennes et antijuives passer sans problèmes alors que la moindre allusion ou critique à l'égard
de l'islam est soigneusement censurée par les prétendus modérateurs ! J'ai pour ma part cessé de lire ce torchon qui est devenu une véritable Pravda de la bien-pensance.



Gérard Brazon 29/06/2011 14:00



Je viens d'en prendre la décision. Je n'acheterai plus le Figaro devenu un torchon à la solde des islamistes et de la bien pensance. Honte à Serge Dassaut qui participe de facto en ne réagissant
pas, à cette lutte à mort contre Israël, seul pays démocratique de la région. Son père Marcel doit se retourner dans sa tombe.



L'En SAIGNANT 29/06/2011 10:05



On ne peut que déplorer et craindre la contagion ...!. Mais soulignons que ce pays ULTRA LAXISTE; disons "à la pointe du tout laisser faire" entre autres...  "sexuel", en voit enfin ses
conséquences et commence à le payer cher.!