Pendant ce temps là, personne ne parle des prochaines hausses d'impôts et taxes socialistes:

Publié le 28 Août 2012

Lagauchematuer

François Hollande pour cette année 2012 a racketté près de 7 milliards d’euros d’impôts de plus, de la poche des français. La France n’était déjà pas reconnue comme étant un paradis fiscal, elle risque à ce rythme de devenir un entonnoir très serré dans la gorge des français. Il faut savoir que le taux de prélèvement obligatoire est passé en seulement 3 mois de présidence Hollande de 45 % à 46,2 %.

Ainsi outre la suppression de la défiscalisation des heures sup’, quasi tous les impôts touchant à la classe moyenne ont été augmentés. Je prends l’exemple de la hausse du forfait sur l’épargne salariale qui touche rarement la famille Bettencourt mais plutôt notre bon peuple. Cette hausse injuste va rapporter près de 2,3 milliards d’euros. Ca fait mal au portefeuille.

Cette année 2012 a été dure, ne serait-ce que fiscalement parlant. Le gouvernement a raclé les fonds de tiroirs afin de trouver quelques piécettes qui aideraient à renflouer les caisses vides de l’Etat.

Les français font des efforts, ils se serrent la ceinture et du fait de leurs courages résistent mieux que certains spécialistes peuvent le penser. Car chacun de nous se dit que nous sommes peut-être à la fin d’une crise débutée voilà déjà 4 ans.

Mais non, il ne s’agit là que d’un début. L’Etat doit trouver pour l’année 2013, 33 milliards d’euros. Soit 5 fois plus que pour l’année 2012 qui déjà a été très dure.

La question est donc de savoir comment trouver 33 milliards d’euros quand on s’est saigné pour en récupérer seulement 7 l’année d’avant ?

On en sait encore trop rien. Et visiblement on n’est pas pressé d’apporter une solution que la gauche n’a pas ou ne veut pas mettre en place.

Ce qui est certain c’est qu’au sommet de l’Etat on ne veut pas que cela se sache. François Hollande et ses amis socialistes et verts envoient leurs écrans de fumées aux français. Tout est fait pour ne rien avouer au bon peuple, qui doit se douter de rien.

Ainsi, Hollande supprime la franchise de 30 euros pour l’obtention de l’Aide Médicalisée d’Etat en faveur des sans-papiers afin de montrer qu’en plus d’être droit de l’hommiste, l’argent ne manque pas. On fait tout un ramdam des sorties de Valls à Amiens ou auprès des Roms. Tant mieux ! Car tout le monde se focalise sur le ministre de l’Intérieur. Montebourg parle du nucléaire « comme solution d’avenir », épiphénomène politique tout le monde sait que le nucléaire règnera en maître en France. On fait hurler les Verts, ça fait parler dans les cafés. A droite, chacun se présente pour le leadership, on met cela en avant dans les médias. Chacun peut parier sur la victoire de son favori.

En fait, on parle de tout, sauf de l’essentiel. L’avenir économique de notre pays. Pourquoi ? Parce que celui qui a été élu par hasard par les français n’a aucune solution à proposer. 2013 ce sera 33 milliards. Et pourtant aucune réforme en profondeur afin d’asséner les comptes publiques n’est annoncée ou seulement réfléchis. Donc 2014 ce sera combien ? 100 milliards ? 2015, 150 milliards ?

Je n’ai pas la réponse. Mais sans une volonté réformatrice forte que malheureusement n’a pas le gouvernement l’avenir risque d’être bien compliqué pour notre pays, ça c’est certain. Parce que les 5 ans Hollande vont laisser la France à genoux. A l’image de ce qu’est la Corrèze actuelle.

 

Rédigé par Gérard Brazon

Publié dans #Economie-Finance-Industrie

Commenter cet article

L'EN SAIGNANT 29/08/2012 12:11


Oui mais malgré cela, il se trouve des laudateurs mazochistes corréziens pour l'encenser lesquels rejoignent les imbéciles et les "intéressés"  islamistes qui ont voté pour lui. !