Perpignan : les "Cas-Talents" du Conseil général sont russes et allemands.

Publié le 7 Janvier 2013

La Clau de Perpignan
Les jeunes de l'UMP dénoncent une nouvelle campagne de communication.

© Conseil général des Pyrénées-Orientales© Conseil général des Pyrénées-Orientales 

(L'UMP a décidément trouvé dans la gauche plus qu'elle dans l'esbroufe. GB)

Depuis plusieurs semaines, des affiches et cartes de voeux éditées par le Conseil général des Pyrénées-Orientales vantent les qualités supposées des habitants du territoire. Mais ces "Cas-Talents" s'avèrent faux, car ils sont représentés par des photographies réalisées en Italie, en Russie ou encore en Allemagne. Les jeunesses de l'UMP dénoncent une "supercherie"..

Les jeunesses de l'UMP des Pyrénées-Orientales, habituées à remplacer leurs aînés en matière de prises de position médiatiques, se sont exprimées le 4 janvier sur une nouvelle campagne de communication développée par le Conseil général du territoire. (Avec l'argent des contribuables du coin. ndlr Gérard Brazon)

Depuis le début de l'hiver, l'institution territoriale défend le slogan "En Pays Catalan, tous les talents ont de l'avenir", présent sur des cartes de voeux, dans le magazine L'Accent Catalan et sur plusieurs centaines d'affiches de bord de voirie.

Une rime riche entre "catalan" et "talent" est associée à cette démarche, au risque d'un amalgame tout autre, car "catalan" contient aussi "cata", abrégé moderne de "catastrophe".

Pour les Jeunes Populaires, cette action sans Catalans est une"supercherie", car les auteurs des photographies et surtout les figurants présents sur les différents supports sont très extérieurs aux latitudes promues. En effet, une image a été "faite en Italie par Alessandra Viapano, photographe italien", l'autre "faite en Russie par Dmitriy Shironosov, photographe russe", tandis la photo d'une grand-mère a été réalisée"en Allemagne par Alexander Raths, photographe allemand".

Le constat est fait que toutes les illustrations"proviennent des banques d'images du monde entier", comme le démontrent les liens Internet vers un pâtissier, un jeune chanteur et l'aïeule citée.

Les jeunes soutiens de Jean-François Copé estiment "osé" de communiquer sur de supposés "talents catalans" sans en "trouver un seul", ni dans le casting ni parmi les professionnels dont les clichés ont été mobilisés, dans le cadre de cette campagne virtuelle


Rédigé par Gérard Brazon

Publié dans #Point de vue

Commenter cet article