Persécution des chrétiens de Gaza : « Si vous voulez vivre, il faut vous acclimater »

Publié le 25 Avril 2012

Voile 1

Ramallah 21 avril
Henna, une chrétienne de 70 ans, admet que seule les célébrations à l’église lui font sentir qu’il s’agit d’une période festive particulière.
La vie de tous les jours est « normale ». « Nous sommes comme les musulmans, si vous voulez vivre, il faut vous acclimater. 
Selon elle, ce n’est pas le gouvernement du Hamas qui ordonne de porter le voile mais simplement les voisins et les passants qui s’en mêlent ou qui crient.
Depuis 3 ans, un pédiatre, Nabil Al Sayegh, parce qu’il est chrétien, n’a plus le droit d’assister aux accouchements dans l’hôpital central de Gaza (Al Shifa). Un médecin légiste n’a plus le droit d’autopsier des femmes musulmanes – un non-musulman n’a pas le droit de les voir nues.
Nevine, une étudiante, va à Jérusalem car l’université de Gaza impose le port du voile à toutes les femmes, une de ses amies y est et porte le voile islamique alors qu’elle est chrétienne.

Observatoire du Moyen Orient.

Rédigé par Gérard Brazon

Publié dans #Le Nazislamisme

Commenter cet article

jpb 25/04/2012 09:12


il y a t il un plafond à la connerrie.