Persécution des juifs suédois par des migrants musulmans palestiniens.

Publié le 7 Mai 2012

 

Reportage édifiant sur la situation des juifs dans la ville suédoise de Malmö, 3eme du pays. L'immigration musulmane (30% de la population), dont les valeurs civilisationnelles de tolérance et de respect sont quasi inexistantes, persécute les suédois juifs à tel point que leurs enfants ont dû fuir la ville et les quelques centaines de juifs restants ne se sentent plus en sécurité. Les musulmans sont par ailleurs soutenus dans leurs actes par les politiques de gauche.

 

Comment ces politicards de gauche, ne comprennent-ils pas que c'est la Suède qui à terme est en danger...!!! Danger de perdre ses valeurs démocratiques, de tolérance et de respect de l'autre. Danger d'être submergée par une idéologie dite de gauche et autodestructrice. Danger d'être techniquement et progressivement soumise à des pressions étrangères et islamisantes par le biais  des lois liberticides sur la liberté d'expression.  Le même danger guette la France et nous voyons quotidiennement les dérives et les acceptations de la gauche et de la droite laxiste, réunies dans le même processus de destruction de nos fondements, au nom du "vivre ensemble" et surtout de l'électoralisme. 

Nancy Verdier 

 

Rédigé par Gérard Brazon

Publié dans #Le Nazislamisme

Commenter cet article

Yves IMBERT 11/05/2012 11:43


Quand on voit le comportement islamophile de certaines associations et "intellectuels" Juifs on peut penser que la connerie n'est pas l'appannage des chrétiens FDS

Marie-claire Muller 08/05/2012 15:20


Et chez nous??Les merdias ne disent rien et en diront encore moins puisque personne désormais ne les poussera à le faire!!!3QUEL COURAGE EMANE DE CETTE EUROPE!!!Beaucoup de gens,à moins d'un
sursaut,sentent bien qu'on va droit dans le mur!!'RESISTANCE!!!!!!!!!!!

Marie-claire Muller 08/05/2012 15:08


Le Chef d’état-major : «Le Peuple juif ne sera plus jamais sans défense»


A l’occasion de Yom HaShoah, le Chef d’état-major Benny Gantz assure que «le souvenir de la Shoah guide Tsahal à chaque instant et conduit les troupes à la victoire à chaque
fois.» 


 




Bras d'une déportée et de son petit-fils sur un drapeau d'Israël



En ce jour de Yom HaShoah, les soldats et officiers de Tsahal saluent
silencieusement le courage des millions d’hommes, de femmes et d’enfants qui ont subi cette terrible horreur. Aujourd’hui, nous nous souvenons des héros des révoltes des ghettos et des camps
d’extermination ainsi que du courage des partisans cachés et armés dans les forêts, des combattants juifs qui ont lutté contre les nazis, la tyrannie et le racisme sous sa forme la plus laide.


Nous nous souvenons de ces gens qui sont restés forts, gardant leur humanité et soutenant autant que possible leurs leurs proches face à la machine de mort vicieuse et systématique et qui ont su
restés des Juifs fiers (…).


Notre regard se tourne vers ceux qui ont fait tout leur possible pour passer au travers des rafles et des maladies, des sélections et qui ontéchappé aux fusillades et aux chambres à gaz. Ils ont
survécu pour raconter leur histoire, afin que le monde entier se souviennent et n’oublie jamais, et pour établir un foyer national pour le peuple juif, un bouclier qui leur permet d’affirmer avec
conviction : «Plus jamais ça.»


Nous saluons chacun d’entre eux pour la grandeur dont ils ont fait preuve face à une terrible réalité. Ils sont la réponse éternelle à la philosophie raciale antisémite selon laquelles les Juifs
sont des «humains de seconde zone», la réponse à la propagande nazie sous toutes ses formes. Ils ont rendu tout son sens au mot «courage.»


Tsahal tire de la mémoire de la Shoah une force militaire et une éthique qui nous guident à chaque instant et nous a conduit de victoire en victoire. Cette alliance inébranlable du corps et de
l’âme nous a toujours été chère, et particulièrement ces derniers temps. Le souffle révolutionnaire remet en cause la stabilité du Moyen-Orient et donne lieu à une situation complexe avec
l’ouverture de nouveaux fronts et à une réalité où Israël et les Juifs dans le monde sont la cible d’attaques.


En tant qu’enfants, petits-enfants et arrière petits-enfants de survivants de la Shoah, nous nous tenons maintenant debouts en uniforme de Tsahal, l’Armée de Défense d’Israël, pour protéger
l’État d’Israël : une nation qui a été et qui est toujours l’essence même de nos espoirs et de nos rêves.


En ce jour, nous renouvelons notre serment à ceux qui ont vécu les horreurs de la Shoah et la promesse que le peuple juif ne sera plus jamais sans défense.