Persécutions, violences au Bourget: Marie-Neige Sardin, libraire et SDF.

Publié le 24 Juillet 2014

Témoignage. Braquages, viols, intimidations, Marie-Neige Sardin, libraire au Bourget a tout enduré, jusqu’à la grève de la faim « après 34 agressions diverses et devant l’incompétence des pouvoirs publics ».

Toutes ces épreuves l’avaient incitée en 2011à publier un livre « Celle qui dit non » pour raconter son histoire, livre qui connaitra à l’époque un franc-succès. Valeurs actuelles l'avait interviewée en octobre 2011.

« Je suis presque morte socialement ». La médiatique libraire du Bourget vit aujourd’hui dans un hangar avec ses livres et ses meubles. La raison ? Le triplement de son loyer qui est passé de 500 à 1500 euros par mois« alors que la commission des baux l’avait estimé à 700 euros » nous dit-elle.

Le fait est que le tribunal a validé ce loyer et a rendu un jugement exécutoire et rétroactif, « je me suis retrouvée avec un loyer de 1500 euros et une dette de 32 000 euros, alors qu’un huissier est venu saisir mes comptes professionnels et personnels ».

Un arrangement avec son propriétaire lui a permis de voir sa dette de 32 000 euros effacée contre son départ des lieux.

Réfugiée dans son entrepôt avec sa fille « sans confort et à l’eau froide » Marie-Neige Sardin essaye de rebondir et cherche à ouvrir une nouvelle librairie "ailleurs".

Bonne nouvelle, elle nous a contactés récemment pour nous informer qu’elle avait enfin trouvé un petit logement mais « qu’elle ne pouvait plus rouvrir de librairie ».

 Lassée, aujourd'hui elle« réfléchit à céder son stock et servir de conseil ».

 

Rédigé par Gérard Brazon

Publié dans #Point de vue

Commenter cet article

aupied 25/07/2014 15:30


Voilà ou nous menent  ce gouvernement socialiste , avez-vous enfin compris que hollande ne Fera JAMAIS RIEN POUR NOUS les Francais , il préfere laisser mourir notre FRANCE  a petit feu
( pour avoir la paix et la soi-disant tranquillité, en soutenant , tout ces étrangers )?? 

lombard 25/07/2014 10:00


bonjour 


il faudra tout de meme un jour se sentir concerné par cette affaire ,et qu un jour le retour de baton fasse son oeuvre a l'encontre des violeurs du maire ainsi que du proprietaire .....