Petit à petit, à petit pas, l'islam s'impose avec la complicité des femmes et des avocats. Pitoyable.

Publié le 30 Octobre 2014

Elle s'est présentée devant le tribunal avec ce voile qui couvre ses cheveux. Pas de voile intégral comme certains avaient laissé filtrer. Mais un signe de son appartenance religieuse.

La Dépêche

Hier matin, Jessica est venue réclamer devant le tribunal des référés de Tarbes le droit à pouvoir pénétrer ainsi vêtue dans l'enceinte de l'école d'enseignement privé et catholique Pradeau-La Sède pour venir y chercher ses deux enfants, ce que la direction lui refuse. «Une situation illégale et que le droit clarifie pourtant», selon Me Guezguez, avocat du barreau de Nice. La défense s'appuie sur la loi du 15 mars 2004 qui stipule que «le port de signes ou tenues par lesquels les élèves manifestent ostensiblement une appartenance religieuse est interdit». Cette interdiction s'applique également au personnel de ces établissements, «mais pas aux parents et surtout pas dans l'enseignement privé», selon l'avocat. Pour Me Guezguez, «la loi doit primer car nous ne sommes pas sous le régime de l'apartheid pour interdire telle ou telle personne. Ma cliente doit attendre à l'extérieur. Il y a eu d'autres cas similaires en France où l'on refusait l'accès à des femmes voilées et à chaque fois, il y a eu condamnation. Là, on menace de déscolariser ces enfants si elle persiste. On pourrait s'attendre à davantage de tolérance de la part d'un établissement catholique. D'ailleurs, elle a pu rentrer voilée pour déposer son chèque…».

Pour l'établissement, cela ne s'est produit qu'une fois. «On lui a alors rappelé la règle», réplique Me Emmanuel Tandonnet qui défend l'établissement et évoque «une instrumentalisation regrettable et injustifiée». L'école rappelle qu'en trois ans de scolarisation de l'aîné, il n'y avait jamais eu de problème, la maman acceptant de retirer son voile. «Les parents ont signé le règlement intérieur de l'établissement qui indique bien que dans l'école, les signes ou tenues par lesquelles on manifeste ostensiblement son appartenance religieuse sont interdits. Y compris les grosses croix. L'école a pour objet d'assurer une neutralité totale s'agissant des confessions des uns et des autres. Ça ne posait aucune difficulté à la famille pendant trois ans. Mais cette année, bien qu'elle ait accepté le règlement intérieur, elle exige de rentrer avec le foulard. Là, on provoque les problèmes.» Le président n'ayant pas jugé «l'urgence de cette situation comme évidente», l'affaire ne sera étudiée par le tribunal des référés que le 25 novembre.

Rédigé par Gérard Brazon

Publié dans #Islamisation française

Commenter cet article

Essylu 02/11/2014 09:06


L'article oublie l'islamophilie galopante de la cruche marine qui succède à la gauchisation de l'abruti sarko, avec des merdes pareilles les patriotes n'ont pas besoin d'ennemis

L'EN SAIGNANT 01/11/2014 16:53


il faut en appeler à Marine Le PEN pour foutre cet ABRUTI pitoyable et minable IMB2CILE à la PORTE .! 

STEPHAN 01/11/2014 11:43


Et ce n'est pas pitoyable cet élu frontiste ,Maxence Buttey ,qui s'est converti à l'islam et que le FN ne radie pas !En plus des élucubrations de Philippot sur le vivre ensemble ,le FN touche le
fond,je ne renouvellerais pas ma carte de membre FN/RBM 2015 !Dégoûtée !!!!!!!!!!!!!!!

L'EN SAIGNANT 01/11/2014 10:33


iL FAUT VRAIMENT QUE L'ON SOIT TOMBÉ TRÈS BAS .... Pour laisser ainsi ces demeurés nous imposer petit à petit, patiemment, leur doctrine anti civilisation occidentale pour ne pas dire
"CHRÉTIENNE" ....!.. Où va-t-on .? .? .? .?

Aaron 31/10/2014 21:16


Une convertie défendue par un avocat arabe....Est-ce la nouvelle France??

L'EN SAIGNANT 31/10/2014 18:54


La règle chez ces attardés moyenâgeux c'est de ronger petit à petit puisqu'au bout pour lasser et arriver à imposer par lassitude, leur façon de voir la vie .... ! Quels sont les cons qui n'ont
pas tiré tiré la seule règle qui découlait des "accords d'Évian ... " ! Plus de pieds noirs en Algérie mais plus d'algériens en France  ...!. Pauvre peuple de cons, dirigé depuis 40 à 50 ans
par des traîtres et des salauds ......  des salauds ... peut-être INCONSCIENTS .? .? .? ........ !

marie-plume 31/10/2014 10:35


Berk! Si les lois françaises ne sont pas ou plus respectées, nous le devons principalement à tous ces pseudo-dirigeants qui souillent! la France par leur couardise,  se préoccupant davantage
de séduire uniquement leur éléctorat sans aucun souci de patriotisme ou de sens moral et républiacain! Dehors! Tous tant qu'ils sont, dehors à tout jamais!