Petite leçon d’anti-racisme aux prétendus anti-racistes! Par Elisseievna

Publié le 14 Février 2012

Par Elisseievna

Je vais résumer ma réaction à la fois au procès contre Riposte laique et au reportage télévisé d’Envoyé Spécial, c’est-à-dire aux arguments de ceux qui font des procès d’intention en « haine » aux critiques de l’islam ou les accusent de folie paranoïaque, contestant la réalité de leur engagement laïque ou féministe. Je suis comme Anne Zelensky, féministe, pour les droits des lesbiennes, athée et métèque.

Je dis : vive l’antiracisme, vive le féminisme, vive la liberté de conscience : contre TOUS les racismes, contre TOUS les sexismes, contre TOUTES les persécutions pour croyance ou opinion

Je dis qu’être féministe et antiraciste véritablement, c’est-à-dire défendre véritablement nos droits et devoirs et libertés fondamentaux, c’est pour moi dire  : non au racisme anti-blanc, non à l’exploitation des prostituées par les handicapés, à l’exploitation de « mères porteuses » par les couples « stériles » ou homosexuels, non à la persécution des musulmans non observants ou des non musulmans par des musulmans observants, non aux pressions pour avorter (des bébés handicapés ou malades ou autres), non aux pressions pour ne pas avorter …

Les anti-racistes doivent comprendre que la seule façon d’enrayer à la fois le racisme anti-arabe, la haine anti-musulman, et le jihad pro-califat mondial en cours, est de faire connaître les textes fondamentaux de l’islam et leur véritable contenu : tyrannique, impérialiste, discriminatoire, cruel inhumain et dégradant, car c’est la seule façon :

- de faire comprendre que certains comportements de musulmans observants ne sont pas dus à une prédisposition raciale ou à une mauvaise volonté de leur part, mais à l’idéologie islamique à laquelle ces textes les font croire, cette idéologie qui prône des actes barbares envers les non musulmans et les femmes, 

- de faire prendre conscience à tout le monde, y compris les musulmans de volonté, fussent-ils extrèmement croyants et observants et de ce fait « intégristes », de l’horreur et du danger des principaux préceptes et des conceptions issus de ces textes fondamentaux de l’islam, écrits il y a des siècles, et dont personne aujourd’hui  ne peut être considéré comme « coupable » : c’est tous ensemble que nous devons réfléchir et prendre conscience de cette idéologie aujourd’hui, pour trouver des issues constructives, des solutions « gagnants-gagnants » réalistes. 

Ceux qui osent accuser de racisme les critiques de l’islam font le jeu du racisme, de la haine et de la guerre !

Elisseievna

A lire : « Mères porteuses : extension du domaine de l’aliénation » par René Frydman et Olivier Lyon-Caen 22 novembre 2010  Fondation Terra Nova

http://www.tnova.fr/note/m-res-porteuses-extension-du-domaine-de-l-ali-nation-2

Rédigé par Gérard Brazon

Publié dans #Politique Française

Commenter cet article