Petite revue de presse dans le monde des islamo-bisounours de France.

Publié le 1 Juillet 2010

            Soupe halal Canal Saint-Martin:   Sur le modèle de la soupe au cochon interdite en janvier 2007 par le Conseil d’Etat pour discrimination. L’organisation musulmane Sirât Alizza distribue de la nourriture halal aux nécessiteux sur le Canal Saint-Martin (quai de Valmy, Paris 10e)… En conséquence, ce qui est interdit est autorisé par ailleurs.

D'un côté, l'on interdit le cochon pour des raisons de religion mais l'on autorise la distribution d'une soupe religieuse licite (Hallal) . Licite étant vu comme autorisé par l'Islam.  Le prétexte des bisounours français étant que tout le monde peut en manger.

            Il est vrai tout de même que la viande d'un boeuf, égorgé jusqu'à ce que mort s'ensuive, proposé ne l'est pas pour un Hindou. Pour un Hindouiste, manger du boeuf  c'est interdit.

Que va en penser le fameux conseil d'état? N'est-ce pas une discrimination envers les Hindous?

Va t'il en profiter pour interdire les distributions Hallal?

          

            Bien entendu, nul prosélytisme de la part des barbus musulmans sur le canal, aucun discours ne sera fait sur l'espace publique pour encourager les éventuels affamés à se convertir D'ailleurs vous ne verrez même pas une femme sur les vidéos qui suivent, c'est tout dire. Par contre les vidéos sont proselytes. C'est à se demander ce que fait le Conseil d'Etat.

           Tout va bien dans ce merveilleurs pays républicain et laïc de France.

         C'est le monde merveilleux des Islamo-Bisounours. Sitat Alizza à la place de la Croix Rouge et de l'Armée du Salut. Un vrai changement d'époque. même Khadafi s'en est aperçu.

           Donc, les vidéos suivantes doivent se regarder comme un film américain des années 50/60. Tout le monde il est beau, la musique est grandiloquente, des sourires, des larmes bref, tout ce qu'il faut pour provoquer de l'émotion et toucher le spectateur.

             Il n'y a pas de femmes. Il est vrai que la femme doit-être indigne de distribuer la soupe Hallal. Mais que font donc les associations de défense de la parité et de l'égalité des sexes?  

          Ah décidément, cela n'a rien à voir avec les méchants, les vilains qui distribuent eux, de la soupe au cochon illicite pour la religion "d'amour et de paix" qu'est l'islam.

Gérard Brazon

 

 

 

 

 

Roubaix : polémique sur le ramadan, la Halde appelée à la rescousse

La mairie de Roubaix (UDF-CDS) propose d’interdire l’accès aux loisirs aux usagers jeûneurs pendant le ramadan qui commence cette année à la mi-août, en pleines vacances d’été. La ville de Roubaix attend cependant l’avis de la Halde pour valider ses prescriptions. Saphirnews s’est procuré le compte-rendu du 7 mai 2010 de la Commission Jeunesse et sports.

Celui-ci stipule, au dernier paragraphe, consacré au ramadan, que : «Pour des raisons sanitaires, [ les centres de loisirs n'accueilleront pas] des enfants qui ne s’alimentent pas». Elle émet l’interdiction absolue «d’affichage de pratiques par les agents ou les usagers», rappelle aux agents qu’ils «doivent être en pleine possession de leurs moyens, être actifs et vigilants, y compris en période de jeûne    ». Et, dernier point : «En cas d’insuffisance, des sanctions disciplinaires seront prises au même titre que n’importe quel agent et sans prise en compte d’un contexte ou de pratiques religieuses», déclare la commission.

«C’est inacceptable», s’insurge Tounès Rahim, élue Verts à la mairie de Roubaix, (Ceux qui ont voté vert à Roubaix devraient se poser des questions) qui ne compte pas rester les bras croisés. Pour Dounia Bouzar, co-auteur de La République ou la burqa, il s’agit de prescriptions «hautement discriminatoires». Ben voyons... 

 

Que va dire la HALDE?

             Dans ces cas deux cités, je vous parie bien qu'il ne se passera RIEN!

Gérard Brazon

Rédigé par Gérard Brazon

Publié dans #Politique Française

Commenter cet article