Philippe Duron, un exemple parmi d'autres d'un collectionneur de mandats en "socia-lie".

Publié le 29 Décembre 2014

Monsieur Philippe DURON, membre du PARTI SOCIALISTE. Cet homme travaille jour et nuit ! Il doit être épuisé le pauvre. C’est inhumain de s’imposer autant de travail ... à un seul homme !

Philippe Duron après l'annonce des résultats des élections municipales en 2008

Il est à la fois :          
            - Député du Calvados,
            - Membre de la commission du Développement Durable et de l’Aménagement du Territoire à l’Assemblée Nationale,
            - Président du groupe d’amitié avec la Macédoine,
            - Membre du groupe d’études Cheval à l’Assemblée Nationale,
            - Membre de la section française de l’Assemblée parlementaire de la francophonie, 
             - Maire de Caen, En charge du développement de la ville de Caen, 
             - Président du conseil de surveillance du centre hospitalier universitaire (CHU) de Caen,
             - Président de la Conférence des Villes de l’Arc Atlantique, 
             - Président du conseil d’administration de Normandie Aménagement,
            - Président de Caen Presqu’île, 
             - Membre d’honneur du conseil d’administration de l’École d’Ingénierie et travaux de la Construction de Caen, 
             - Représentant de l’association de gestion de la fourrière et du refuge d’animaux de Verson, 
             - Administrateur du Comité pour l’Organisation des Manifestations Touristiques et Économiques de Caen, 
             - Président de la Société d’Économie Mixte : Gestion du Mémorial de la Bataille de Normandie,
            - Vice-Président de l’Union Amicale des Maires du Calvados, 
             - Membre du Bureau de l’Association des Maires des Grandes Villes de France (AMGVF)
             - Président de l’Agglomération Caen-la-Mer, 
             - Administrateur de l’Assemblée des Communautés de France, 
             - Président de Caen Métropole, 
             - Membre de droit du Conseil national du Parti Socialiste, 
             - Co-Président de l’association Transport Développement Intermodalité 
             - Vice-Président de la Conférence de réseaux Transfrontaliers et Interrégionaux de Villes (CECICN), 
             - Membre de l’association Avenir Transport, 
            - Membre du collège « collectivités territoriales » au Conseil d’Administration de l’Institut des Hautes Études de Développement et d’Aménagement des territoires en Europe, 
            - Administrateur de l’Association Relais des Sciences, 
             - Administrateur de l’Agence de Financement des Infrastructures de Transport de France, 
            - Membre du bureau de l’Institut de la Gestion Délégué Environnement ....

Monsieur « les Présidents », Monsieur le Maire,

La République, bonne mère, vous a autorisé donc à cumuler 28 titres, dont 4 mandats nationaux et 24 fonctions aussi diverses que considérables.

Les journalistes, mauvais esprits, vous ont consacré, au terme d’une longue et méticuleuse enquête menée par Le Parisien, «premier cumulard de France ».

Il faut dire qu’à ce niveau de performance, vous êtes mieux qu’un cumulard : vous êtes, comme le dit très joliment ma dentiste, avec laquelle je commente régulièrement la chose publique, un «accumulard » ! Je ne doute pas que vous vous en défendrez en invoquant la traditionnelle et louable volonté d’être ainsi « au plus proche du terrain et des citoyens » (étrangement, je n’ai vu aucune intervention de votre part, à l’Assemblée nationale ou ailleurs, dans le cadre de vos fonctions hospitalières par exemple, demandant aux chirurgiens d’être à la fois anesthésistes, médecins généralistes et brancardiers, pour rester eux aussi, dans ce même esprit d’intérêt général, au plus près du malade et de ses souffrances).

Les mauvaises langues – notre pays n’en manque pas – ne tarderont pas à vous faire remarquer que vous cumulez ainsi plusieurs dizaines de milliers d’euros mensuels sans compter - et il faut le compter, car c’est souvent le principal la multiplication des avantages en nature : voitures, chauffeurs, assistantes, secrétariats, voyages d’études ou pas, défraiements et aides logistiques diverses qui font, chacun le sait sur les bancs de l’Assemblée et d’ailleurs, la saveur inavouée mais incomparable du cumul.

Cumul, vous avez dit cumul ?

28 cumuls, soit environ 55.000 EUR/mois NON IMPOSABLES !!Qui dit mieux?

Les esprits attentifs – vous me pardonnerez d’en être – remarqueront, qui plus est, qu'il appartient à un parti qui, il n’y a pas si longtemps, a gravé dans le marbre la durée légale du travail à 35 heures ... par semaine !!! 

 

En tout cas, ce qui est sur c'est qu'il encaisse jour et nuit.....!!!

Rédigé par Gérard Brazon

Publié dans #Politique Française

Commenter cet article

Pivoine 31/12/2014 21:45


28 cumuls, soit environ 55.000 EUR/mois NON IMPOSABLES !!Qui dit mieux?


 


Et à la retraite ? Gageons qu'il touchera presque autant !

claude germain V 29/12/2014 19:07


COMME PARASITE SOCIAL CE DU?ON-DUCUIR , il en perd meme ses cheveux , a lui tout seul il est pire que la Syphilis , la peste , le cholera , la grippe
aviaire et asiatique , la tuberculose et meme la gangrene du cerveau , costaud le bonhomme pour resister a tout cela ..... entre le fric et les honneur que cette merde ne se fasse aucune illusion
il finira comme ses semblables , 1 mois apres sa disparition , et que satan se le garde , UN MOIS APRES SA DISPARITION IL SERA IRREMEDIABLEMENT OU-BLI-é ......meme la connerie
est ephemere ,au plus si cela lui fait plaisir il pourra se faire momifier avec tout son fric pour lui remplir l'estomac ......

L'EN SAIGNANT 29/12/2014 17:17


Grosso modo ..... ça fait combien à la fin des mois TOUT CELA .?