Philippe Tesson : "L'esprit critique est mort"

Publié le 23 Mai 2012

Philippe Tesson considère que "Libération" s'est acharné contre Nicolas Sarkozy, le signe de la disparition du débat et de la tolérance.

Nicolas Demorand

Nicolas Demorand© Meigneux / Sipa

L'intellectuel au front de taureau qui dirige Libération n'a pas encore compris que la gauche a remporté l'élection présidentielle. Réveille-toi, jeune homme, et calme tes ardeurs militantes, ton rut quotidien et superflu, Hollande a gagné, Sarkozy est mort, sois heureux. Mais non, c'est plus fort que lui, ce garçon a la victoire grincheuse et vinaigre.

À l'instar de ces soldats japonais qui en 1945 continuaient le combat alors que la paix était signée, il s'obstine, le sang dans les yeux, à poursuivre la droite et Sarkozy de cette haine aveugle et mortelle qui lui a tenu lieu, à lui et à son journal, d'argument idéologique durant la campagne.

De quoi se mêle donc cette mouche ? Dans son journal, il faisait lundi à la droite le procès irrésistiblement ridicule d'avoir "impensé" (ce vocabulaire !) sa défaite et de n'en avoir tiré aucun enseignement, de n'avoir encore mené à ce sujet "aucune révision de doctrine, aucune réflexion sur le corpus idéologique", bref de n'avoir pas déjà répondu à cette question : "qu'est-ce qu'être de droite aujourd'hui ?" Question ontologique, dit-il. C'était quoi la définition ontologique de la gauche selon Libération durant la campagne ? C'était : mort à Sarkozy ! De l'idéologie, cette curée ? Du journalisme, ce lynchage quotidien ?

Combien de temps va durer cet acharnement ? Qu'un intellectuel reproche à la droite de n'avoir pas pensé en l'espace de quinze jours son échec, son avenir et son être, c'est non seulement frivole et idiot, mais c'est le signe de la mort de l'esprit critique, du débat et de la tolérance. Est-ce à ce prix-là que la gauche a gagné ? Si oui, elle a perdu à terme, et avec elle la forme éclairée de la démocratie. Le peuple est innocent de ce crime si ce sont les "élites" triomphantes qui lui en montrent le chemin.

Click here to find out more!
Par

Rédigé par Gérard Brazon

Publié dans #Islamisation française

Commenter cet article

mika 23/05/2012 16:35


http://www.youtube.com/watch?v=monU1K54i7U


DEMORAND...S'il n'est pas
d’accord avec ce que vous
dites, c'est pas lui qui se
battra pour que vous ayez le droit de le
dire.

Marie-claire Muller 23/05/2012 16:05


Le peuple est innocent de ce crime si ce sont les "élites" triomphantes qui lui en montrent le chemin.
Mais c'est quand même le peuple qui va morfler.L acharnement dont font preuves
ces journaleux sensés informer,  trompent le peuple et le poussent à la violence.La calomnie dans laquelle est passé maitresse la gauche et ses coréligionnaires entrainent ceux qui par
paresse intellectuelle écoutent ou lisent sans chercher à comprendre ou a voir plus loin.La politique"d'apaisement" est plutôt le contraire avec ces fanatiques qui mettent au ban de la société
tous ceux qui pensent autrement(la pravda  et le politbureau qui gouvernent désormais ) elle est pas belle la vie??,