Photos truquées de la Préfecture de Police de Paris : connivence avec l'AFP ?

Publié le 24 Avril 2013

L’AFP couvre-t-elle la Préfecture de police de Paris ?

L'AFP couvre-t-elle la Préfecture de police de Paris ?Dimanche, alors que le document de TProd, qui prouve que les photos aériennes de La Manif pour Tous du 24 mars ont été retouchées, buzze sur la toile, la Préfecture de police de Paris dément une « rumeur circulant sur les réseaux sociaux » et affirme que « les organisateurs ont  toujours la possibilité de visionner dans ses services le film vidéo » en question, « comme ont pu le faire plusieurs journalistes cette semaine encore, et constater ce faisant que les photographies ne sont en rien modifiées ou maquillées ». Mais alors, pourquoi les journalistes de Présent ou deTechnikart n’ont-ils pas eu accès à ce film ? Un peu plus tard, l’AFP, à qui personne n’a rien demandé, affirme par la voix de son directeur de l’information, Philippe Massonnet, qu’« après une série de vérifications, l’Agence France-Presse a conclu que les images aériennes de la manifestation du 24 mars mises à disposition par la préfecture de police de Paris n’avaient pas été manipulées ».

Sauf que… Sur sa page Facebook, TProd rapporte ce lundi :

Rappel des faits. Mardi 16 avril, je prends rendez-vous avec le rédacteur en chef Photo de l’AFP pour lui dire que je me retrouvais malgré moi à vérifier une info que j’aurai aimé ne jamais connaître. J’ai en effet appris que l’AFP possédait ce logiciel de détection des photos truquées et que je ne voulais pas passer par un autre labo photo assermenté car dépendant du ministère de l’intérieur. Mardi, l’expert du logiciel n’étant pas là, le rédacteur en chef photo me propose de revenir le lendemain pour être certain de l’analyse. Car visiblement il avait déjà des doutes en examinant ces fichiers au labo. Je lui ai demandé s’il était possible de filmer en direct l’analyse de ces fichiers. Il m’a donné son accord. Mercredi, je suis donc revenu. Nous avons analysé trois clichés, tous trois retouchés. Tout a été filmé. Ce mercredi à 11 heures, j’avais donc la preuve, comme l’avait aussi l’expert de l’AFP qui a fait les tests avec le logiciel Tungstene censé être performant, que les clichés de la PP avaient donc été retouchés.Curieusement, l’info ne sortira pas des bureaux de l’agence.

Or

à lire aujourd’hui le communiqué de l’AFP, on semble dire que le fameux logiciel de référence de l’Agence France-Presse n’est pas compétent pour ce genre de clichés, que l’expert de l’Agence s’est donc lui aussi trompé. Quoi d’autres ? Mercredi soir après la découverte de cette info, je contacte un autre grand média de service public que je connais pour y avoir travaillé. Alors qu’ils ont la confirmation le soir même par l’AFP que les clichés ont bien été retouchés, ils contactent la PP et obtiennent dans la foulée un rendez-vous. Quelle chance ! Nous sommes mercredi soir. Ces deux grands média m’appellent le soir même pour me dire qu’il n’y a pas de sujet, qu’ils ont vu le film et que tout va bien.

Finalement,

J’aurai rendez vous à la PP vendredi à 9 heures 30, dans le bureau du directeur de cabinet. « Un honneur » me dit on à mon arrivée. Dans son bureau, j’ai demandé à voir les clichés originaux des photos diffusées sur le site de la PP. Pas possible. On ne sait pas ou sont les originaux. Je vais donc voir un film compressé et rendu sur DVD à la PP le lendemain de la manif du 24 mars à 12 heures. Sur ce film, je constate en entre autres que les fameuses tâches grises qui laissent penser qu’il n’y a personne, sont en fait des rangées d’arbres ou les manifestants sont présents (…).

Bref, impossible d’avoir accès au film original, en haute définition. À quel jeu joue donc l’AFP ?

Lundi matin, Frigide Barjot a déclaré au Figaro : « Nous avons déposé un ‘référé mesures utiles’ au tribunal administratif concernant les trucages photos du 24 mars ». Et « pour la manifestation du 26 mai, nous mettrons en place un système pour avoir les vraies images ».

Rédigé par Gérard Brazon

Publié dans #Europe liberticide

Commenter cet article

island girl 25/04/2013 12:04


La chappe de plomb des INTOLERANTS ,les français ne sont pas dupes et cela se concrétisera en mai ,les larves gluantes seront écrasées.