Pierre Moscovici, pseudo socialiste au service du patronat et de la filière halal

Publié le 13 Mars 2012

 

Caroline Alamachère - Riposte-Laïque

Le week-end s’annonçait très paisible avec seulement une conviviale bastonnade d’une soixantaine de racailles à Montbéliard (1), quelques inscriptions islamistes anti-françaises à St Mitre-les-Remparts (2) et une vieille dame de Déols obligée d’abandonner sa maison saccagée régulièrement par une bande de malfrats fortement encouragés par l’inaction du maire plus soucieux de ne pas les stigmatiser que de protéger la vie de ses administrés. (3) Bref, rien que de très ordinaire.

Et puis je suis tombée sur ce court article du Figaro « Halal : les musulmans stigmatisés » (4) où Pierre Moscovici sur RTL explique que l’étiquetage de la viande selon son mode d’abattage « stigmatise de façon sournoise les musulmans de France et fait écho aux thèmes du Front National ».

Écrire « Halal » sur une étiquette serait donc stigmatisant mais pas seulement : c’est sournois ! Et ne rien mentionner sur l’étiquette alors que la viande est effectivement halal, n’est-ce pas plutôt cela qui est sournois M. Moscovici ?

Selon lui nous manquerions donc de civisme et d’esprit solidaire en refusant d’être nous-mêmes stigmatisés. Il nous explique pour quelle autre raison c’est mal de réclamer une information sur le mode d’abattage : l’économie. Réclamer la transparence sur la provenance et le mode d’abattage serait donc abusif et un rien suspect, voire nationaliste. Il préfèrerait très nettement que nous acceptions de nous faire escroquer de bonne grâce afin de rentabiliser la filière agro-alimentaire.

Car le cérémonial religieux vaut pour la totalité de la bête, or les musulmans ne mangent que la partie avant de l’animal et pas sa partie arrière qui est refourguée aux mécréants et aux animaux domestiques afin de ne pas la gaspiller. L’étiquetage aurait pour conséquence le non achat de ces rebuts rejetés par la communauté musulmane puisqu’en raison de nos propres convictions, religieuses, athées, laïques, traditionnelles, humanitaires, nous n’avons pas vocation à manger halal ni à accepter la souffrance inutile d’un bœuf, d’un mouton, d’un agneau, ces animaux qui ont toujours vécu à nos côtés et que nous avons jusqu’à ces dernières années toujours respectés. N’oublions pas qu’il y a un peu plus d’un siècle ces animaux dormaient parfois à l’intérieur même des maisons.

L’arrêt ou une moindre consommation de ces morceaux serait une perte sèche pour la filière. L’opacité garantit donc la bonne marche des ventes puisque le consommateur ignorant achète sa viande sans connaître sa provenance, ayant toute confiance dans le circuit de fabrication et de distribution depuis qu’on l’a préservé de la vache folle. Tout le monde y trouve son compte : l’éleveur, le boucher, la grande distribution, les abattoirs, les fabricants, les imams, etc, tout le monde sauf… le consommateur bien sûr, qui lui est le dindon halal de la farce. Il paie la taxe à l’imam, mange une viande consacrée à un culte qui n’est pas le sien, contribue ainsi à implanter la charia, participe à la terrible souffrance des animaux, enrichit les lobbies de la filière qui se frottent les mains, aide à l’armement de milices islamistes au Pakistan ou ailleurs. Bref, il contribue largement à la pérennité d’un bon petit business bien lucratif et en très forte expansion.

Voilà donc pourquoi Moscovici ne souhaite surtout pas que nous soyons informés, cela pourrait nuire à la bonne marche économique de la filière d’abattage et à ses amis industriels. Car c’est son principal souci. Que Sarkozy réclame – de manière outrageusement opportuniste certes – la transparence lui apparaît douteux car selon lui nous devrions manger ce qu’on nous met dans notre assiette sans discuter puisque c’est bon pour la filière. Dans le même esprit nous aurions sans doute dû consommer le surplus de vaccins contre le H1N1 afin d’aider financièrement la filière pharmaceutique…

Car n’oublions pas que le directeur de campagne pseudo-socialiste de Hollande est également Président du Cercle de l’Industrie (5), lobby patronal français auprès des institutions européennes, créé pour « assurer une veille permanente auprès des différentes instances que sont la Commission des CE, le Parlement européen, le GATT », dans lequel pour la petite histoire DSK alors vice-président à titre bénévole bénéficiait d’un bureau, d’une secrétaire et de notes de frais, de quoi répondre agréablement à ses besoins les plus élémentaires. A noter que parmi les membres de ce Cercle on peut trouver Lagardère récemment acquis au Qatar.

On comprend aisément le peu d’estime que Moscovici porte aux citoyens ordinaires face à ses puissants et riches amis.

Le directeur de campagne du candidat socialiste clame sans vergogne sa préférence d’une minorité communautariste au détriment de la majorité, préférant ouvrir toute grande la manne musulmano-économique que de se préoccuper des demandes légitimes des Français ordinaires, lesquels viennent de comprendre à quel point ils ne sont pour cette figure du socialisme que des citoyens de seconde zone. Merci pour la gifle dont nous ne manquerons pas de nous souvenir dans les semaines à venir.

Au fait, M. Moscovici, qu’en est-il de l’étiquetage noir auto-stigmatisant des femmes musulmanes ?

Pour rappel, n’oublions pas qu’il existe une Déclaration Universelle des Droits de l’Animal (6). L’abattage rituel contrevient gravement à cette Déclaration.

Caroline Alamachère

(1)    http://www.estrepublicain.fr/territoire-de-belfort/2012/03/04/nouvelles-rixes

(2)    http://www.laprovence.com/article/a-la-une/saint-mitre-les-remparts-des-tags-anti-francais-tres-suspects

(3)    http://www.lanouvellerepublique.fr/Toute-zone/Actualite/Faits-divers-justice/n/Contenus/Articles/2012/03/02/A-Deols-sa-maison-a-ete-saccagee-On-m-a-viree-de-chez-moi-!

(4)    http://elections.lefigaro.fr/flash-presidentielle/2012/03/04/97006-20120304FILWWW00056-halal-stigmatisation-des-musulmans-ps.php

(5)    http://cercleindustrie.eu/images/pdf/liste_membres_juillet_2011.pdf /  http://www.cercleindustrie.eu/

(6)    http://www.oaba.fr/html/Droits_de_lanimal/Droits_de_lanimal.htm

Rédigé par Gérard Brazon

Publié dans #Islamisation française

Commenter cet article

Marie-Claire Muller 14/03/2012 17:42


Québec : mangez du poulet Olymel, financez une mosquée

...le tout halal à votre insu !

Lire aussi sur le site français Observatoire de l'islamisation : Une centaine d'enfants français mourraient chaque année à cause de la viande halal. Extrait : «En refusant d'étiqueter la viande
halal et en accordant une dérogation aux normes d'hygiène européennes pour l'abattage, le gouvernement français est responsable de morts qui pourraient être facilement évitées... s'il écoutait
les scientifiques plutôt que les islamistes.»

Halal-Quebec-certificat
__________________

[...] L’équipe de l'émission Dumont le midi a révélé mardi que la totalité des poulets Olymel provenant de Saint-Damase sont abattus selon les rites musulmans.

Toutefois, selon l'entreprise, il est inutile de l'identifier sur l'emballage. «Ce n’est pas nécessaire», estime le porte-parole d'Olymel, Richard Vigneault, puisque « ça ne change rien à la
nature du produit ». [...]

L’Association des viandes halal, qui octroie les certificats d’authenticité, exige que des employés de religion musulmane participent tous les jours aux opérations d’abattage. «On a demandé à ces
gens-là de mettre quelqu’un devant la machine avant de la mettre en route, de prononcer le nom d’Allah et de mettre deux ou trois personnes après l’égorgement pour voir s’ils étaient égorgés
correctement», raconte le fondateur de l'Association, Abdelhamid Aouchiche. [...] 

Sept autres entreprises se seraient ainsi conformées selon la liste fournie par l’Association, dont un autre géant, Maple Lodge. … Le distributeur des Viandes Métropolitain à Montréal, Samih
Bahsoun, explique que pour réduire les coûts, les abattoirs qui font du halal convertissent toute leur production .... M. Bahsoun a d'ailleurs convaincu les anciens dirigeants de l'abattoir
Avicomax de Drummondville de se tourner exclusivement vers le rituel d'abattage manuel, le plus strict de l'islam. «Ils mettent le logo halal quand c'est nécessaire, mais tous leurs poulets sont
halal. Ça coûte moins cher de faire comme ça. C'est comme ça dans la plupart des abattoirs qui font du halal.»

Chez Olymel on nie catégoriquement que la religion soit utilisée comme critère d’embauche à Saint-Damase. … Il a toutefois admis verser chaque année «plusieurs milliers de dollars», de l’argent
recueilli par les dirigeants de la Mosquée Abou Bakr Essedik, rue Jean-Talon à Montréal. [...] Depuis mai dernier, l'organisme relève de la mosquée Abou Bakr Essedik dirigée par l'imam Mohamed
Habib Marzougui. «Nous avons le contrôle de la majorité du marché du poulet au Québec», déclare l'imam, qui collecte des contributions annuelles et mensuelles aux abattoirs certifiés. [...]

Source :  La viande halal à votre insu, Huffington Post-Québec, 13 mars 2012

Marie-Claire Muller 14/03/2012 15:52


Une centaine d'enfants français mourraient chaque année à cause de la viande halal





En refusant d'étiqueter la
viande halal et en accordant une dérogation aux
normes d'hygiène européennes pour l'abattage, le gouvernement français est responsable de morts qui pourraient être facilement évités... s' il écoutait les scientifiques plutôt que les
islamistes.


Extrait du documentaire de France 5 ‘La
vérité si je mange’ du 11/03/2012:


"Selon la législation européenne, l'abattage doit se faire après étourdissement de la bête et la
tête en bas, l'oesophage est ligaturé justement pour éviter que le contenu de l'intestin ne se répande sur la viande. Mais il y a une dérogation européenne pour l'abattage rituel. Un
rapport d'expert avait déjà attiré notre attention et souligne les risques liés à l'abattage rituel. Il est mis en évidence que "l'impossibilité matérielle de ligaturer l'oesophage des
animaux est très préjudiciable à la salubrité des produits obtenus, car elle se traduit par une souillure massive du bas des carcasses (dont la tête) occasionné par l'abondant épanchement à
travers la section béante de l'oesophage des matières stercoraires en provenance de l'estomac"


Commentaire du toxicologue Jean-Louis Thillie: "Cette augmentation de la
contamination des steack hachés par l'Echerichia Colli (note: bactérie mortelle) me parait [corrélée] avec l'augmentation de la
consommation de la viande halal ou casher (...) avec toutes les bactéries susceptibles d'être pathogènes pour l'homme"


il ajoute: "ça atteint les jeunes, soit définitivement , soit ce
sont des infections mortelles, soit des transplantation rénales, c'est inadmissible. On a eu 26 décès de la vache folle, ou de la variante  Creutzfeldt-Jakob chez nous en France. Et chaque année on a plus d'une centaine
d'enfants qui meurent de ces beasteaks hachés"


Question du documentaire: "Mais comment à l'heure de la taçabilité ces viandes à risque
se retrouvent-elles commercialisées sans aucune mention spéciale et sous la forme de steack hachés?" A cause de la soumission de l'UMP aux islamistes, dont la direction
demande aux députés qui voudraient l'étiquetage d'abandonner.


Selon la
Fédération vétérinaire européenne: « l'abattage des animaux sans étourdissement
préalable est inacceptable en toute circonstance ».


(sur
l'observatoire de l'islamisation)



se 13/03/2012 17:35


NON AU HALAL NON AU CASHER EN FRANCE NON A LA SOUFFRANCE ANIMAL NOUS SOMME EN 2012 ET NON EN L AN 800 AV J .

MIKA 13/03/2012 17:09



Video : 2mn pour comprendre pourquoi Casher et Halal ne sont en rien comparables
http://www.youtube.com/watch?v=Ao-PcSYlo5I&feature=results_video&playnext=1&list=PL103EDF66A449BF92