Pire que Depardieu! Bernard Henri Lévy se fait restaurer son Palais de Tanger aux frais des contribuables français.

Publié le 8 Janvier 2013

Silence dans les médias de France Télévision et pour cause, c'est cette société publique qui paie les frais et donc notre porte monnaie in fine!

Gérard Brazon

****

Par Mme Monique Perrin-Herry d’Eloyes, pour Vosges Matin

« Un message pour signaler un fait plus important que le départ de M. G. Depardieu.

Bernard Henri Levy (BHL) philosophe, éditorialiste, producteur audio, président du conseil de surveillance d’une chaîne TV, très riche mais cependant à la recherche de financements pour des projets perso. Lorsque l’on veut restaurer un palais et que l’on fait appel à une décoratrice de renommée mondiale, il faut trouver les fonds.

 

Pas d’aide de l’état avec un prêt à taux 0, il faut trouver une solution, pourquoi pas le service public de TV.

C’est ce que vient de faire BHL.

Faisant restaurer son palais à Tanger par Andrée Putman, il vient de négocier avec France 5 la réalisation d’un documentaire sur les travaux et l’œuvre de la décoratrice, budget/film (52 minutes, plus de 400 000 euros – France télé y participe pour 150 000 € – ministère de la culture et celui du tourisme interviendraient également).

Société de production appartenant à François Pinault… et BHL.

Alors que le budget de la TV publique stagne, que la production est en crise, les pieds dans le PAF s’interrogent sur les raisons qui ont conduit France TV à accorder un financement trois fois plus élevé que pour tout autre documentaire de France 5. Des questions se posent sur la réalité du budget annoncé, l’aide de la PROCIREP ayant été réfusée, “les films du lendemain “déclarent assurer le reste du financement sur leurs fonds propres.

Que M. Bernard-Henri Levy fasse restaurer un palais et que cela fasse l’objet d’un doc sont une chose, qu’il ait des intérêts dans la société qui le produit en est une autre.

Nous ne pouvons que dénoncer ce genre de pratique.

Les Pieds dans le PAF demandent des explications au président de France TV et invitent les téléspectateurs à envoyer une carte postale à M. BHL pour demander la réservation d’une chambre pour quelques jours dans son palais financé en partie par leur redevance.

Monique PERRIN-HERRY

Rédigé par Gérard Brazon

Publié dans #Du côté des médias

Commenter cet article

DURADUPIF 08/01/2013 14:58


Elle en déambasle. La carte a envoyée à : BHL France ça arrive ?

LA GAULOISE 08/01/2013 12:13


  BEN VOYONS! De la part de ce pseudo philosophe et pseudo tout ce qu'on veut , rien d'étonnant. Et qu'en pense sa moitié?