Plainte de Marine Le Pen contre caroline Fourest et Fiammetta Venner pour diffamation.

Publié le 22 Juillet 2011

Marine Le Pen porte plainte contre Caroline Fourest

Marine Le Pen pendant un meeting du Front National à Nanterre, le 1r septembre 2010.

Reuters

Marine Le Pen, son compagnon Louis Alliot, son père Jean-Marie et leur parti commun ont porté plainte contre les auteurs d'une biographie de Marine Le Pen parue en juin dernier.

Caroline Fourest et Fiammetta Venner sont poursuivies pour "diffamation et injure" après la parution de leur biographie de Marine Le Pen (Grasset, 2011). Les dépositaires de la plainte sont la principale protagoniste de l'ouvrage, ainsi que son père et son compagnon Louis Alliot. Le Front National s'y est également joint. C'est l'avocat de la formation, Me Wallerand, qui a annoncé la nouvelle à l'AFP.  

Une quinzaines de passages sont visés. Les auteures se voient également reprocher d'avoir utilisé une ancienne interview de la mère de Marine Le Pen, Pierrette, parue en 1988 dans les revues Globe et Rolling Stone. La première épouse de Jean-Marie Le Pen y jugeait alors très sévèrement son ex-mari. Le livre de Fourest et Venner rencontre le succès public, avec plus de 11 000 exemplaires vendus depuis sa parution le 1e juin (Source Edistat). 

Des plaintes contre d'ancien cadres du FN, cités dans le livre

Les poursuites s'étendent également à d'anciens responsables du FN, Fernand le Rachinel et Jean-Claude Martinez. On leur reproche des propos rapportés dans le livre jugés peu amènes sur les Le Pen, père et fille, ou Louis Aliot. Les plaignants demandent 120 000 euros de dommages et intérêts au total.  

Ces derniers mois, Marine Le Pen a engagé plusieurs actions judiciaires en diffamation ou injure, notamment à l'encontre de Georges Tron, Rama Yade ou Jean-Luc Mélenchon. Les poursuites qui prendront au moins plusieurs mois avant d'être jugées. 

Fin juin, le FN avait aussi annoncé avoir assigné France Télévisions au tribunal pour un numéro de l'émission "Complément d'enquête" (France 2) sur l'extrême droite, diffusé début mai.  

Rédigé par Gérard Brazon

Publié dans #Politique Française

Commenter cet article

henri 23/07/2011 07:02



Quoiqu'il en soit,j'ai également vu et compris que Marine était tombée dans un traquenard .En face d'elle il n'y avait pratiquement que des personnes dont on voyait nettement qu'elles crachaient
leur haine par les yeux en distillant leur venin par les lèvres.


Marine ,elle sous les coups et les crocs en jambe en restant ferme et courtoise leur a tenu tête : tout à son honneur !


D'autre part,je n'ai vu personne pour la défendre !


En cela elle n'a rien hérité de son père qui, probablement,à sa place aurait pété les gonds .



bonnetain 23/07/2011 00:36



Bonjour,


Marine LE PEN était l'invitée de l'émission "Des paroles et des actes" de D. PUJADAS sur France2 le 23 juin 2011. Personnellement, et je ne suis pas le seul, j'ai estimé que Marine LE PEN a été
victime d'une tentative de lynchage médiatique de la part de PUJADAS, JOFFRIN, FOUREST et DUFLOT. J'en ai fait part au CSA qui m'a répondu ceci: "Que cette émission ait donné lieu à des échanges
parfois vifs entre ses protagonistes n'a rien d'étonnant dans une démocratie. Il n'est pas apparu au Conseil qu'elle aurait constitué un manquement de la chaîne à ses obligations en matière de
respect du pluralisme et de l'honnêteté de l'information". Le CSA ne voit donc que "des échanges parfois vifs" dans ce que j'appelle une tentative de lynchage médiatique et ose parler d'un
"débat" digne d'une démocratie, alors que selon moi il s'agissait tout simplement d'un procès stalinien.


Cordialement.



Claude Germain V 22/07/2011 17:58



Excellentes reflexions .


Bonne journée.



Bonapartine 22/07/2011 15:06



Bonjour,


Je ne suis, politiquement parlant, pas souvent d'accord avec ce que dit ou écrit Madame Le Pen. Mais sur ce dossier-là, je vous garantis que pour avoir épluché, page par page, le livre " Marine
Le Pen", Madame Fourest ne l'a pas volé.


C'est stupéfiant, voire choquant de porter une appréciation sur une personne, en l'occurrence Marine Le Pen, uniquement à l'aune de ce que furent la trajectoire et les positions politiques de son
père Jean-Marie Le Pen mais également de la jeunesse et des fréquentations de sa mère. Tout ceci ne présente strictement aucun intérêt pour comprendre le discours politique de Marine Le Pen et ce
qui est finalement grave dans toute cette affaire, c'est qu'avec Caroline, vous êtes dès votre naissance, condamné à être marqué au fer rouge par l'héritage moral et/ou politique de vos parents,
grands-parents, oncles .... En résumé,je donne des exemples : si vous avez un père antisémite, avec Caroline, alors vous serez antisémite toute votre vie; à l'inverse, si vous aviez un ancêtre
communiste, alors votre patrimoine génétique restera marqué par quelque marque de stalinisme et ainsi de suite ..... Inutile de vous dire à quel point je considère que ce genre de raisonnement
est non seulement dangereux mais pour le moins douteux ! C'est la voie ouverte à tous les pires dérapages, les pires extrémismes que cette façon de penser !


Bonapartine.