Plainte pénale contre Hollande pour travail au noir et autres faits sordides

Publié le 14 Avril 2013

Nous savons que tant que ce Monsieur est Président de la République, il peut éviter de se rendre ou de répondre à la justice. Mais... nous savons que cela fait partie des promesses lors de sa campagne présidentielle. Sera-t-il aussi tenace dans la tenue de ses promesses que pour celle du "Mariage pour tous" (MPT)

Gérard Brazon

*****

Hollande : plainte pénale déposée contre lui – vidéo du plaignant


On en apprend de belles sur la soit disant moralité de Normal 1er ! 

Une plainte pénale avec constitution de partie civile a été déposée contre François HOLLANDE pour travail au noir entre les mains de Monsieur le Doyen des juges d’instructions près le Tribunal de Grande Instance de Paris.

plainte avec constitution de partie civile contre francois hollande

Ex chauffeur de Francois Hollande,Mohamed Belaïd, 40 ans, cadre commercial, a porté plainte avec constitution de partie civile et consigné 300 euros entre les mains de Monsieur le Doyen des juges d’instructions du Tribunal de Grande instance de Paris le 04 mars 2013 contre Monsieur François HOLLANDE dans une affaire intéressant la moralité de la vie publique.

Il accuse François Hollande et son conseiller Fausi Lamdaoui, de l’avoir employé comme chauffeur du mois de janvier au mois de juillet 2009 et de lui avoir promis un contrat de travail qui devait être dressé par le Conseil Général du Val d’Oise, en rémunération de ses fonctions pour un montant de 1 500 euros par mois.

plainte contre francois hollande, consignation

Mohamed Belaïd, honoré de la confiance que lui témoignait le candidat à l’élection présidentielle affirme avoir scrupuleusement rempli sa mission de travail. D’astreinte tous les jours pendant six mois, il aurait transportéFrançois Hollande, Fauzi Lamdaoui(son directeur de cabinet), Stéphane Le Foll (son directeur de campagne),Michel Sapin, Bruno Leroux, de meeting en interview, du Sénat à l’assemblée nationale, de plateaux TV jusqu’à son domicile situé dans le 15è arrondissement de Paris, sans jamais trahir le secret des communications échangées ni la confidentialité stricte de sa mission.

Pour autant, et contre toute attente,Mohamed Belaïd se plaint de n’avoir jamais reçu la rémunération convenue ni le contrat de travail promis, qui devait être établi, aux dires de Monsieur Fauzi Lamdaoui, par le président du conseil général du Val d’Oise, Monsieur Didier Arnal.

Ainsi, l’ex chauffeur de François Hollande se plaint-il d’avoir travaillé au noir, sans contrat, et la plupart du temps sans rémunération autre que des espèces versées sporadiquement par François Hollande lui-même à la faveur d’un déplacement à Clermont Ferrand en juin 2009.

Si la limite entre l’intention libérale du militant, l’engagement politique d’un colleur d’affiche bénévole et le statut de salarié est ténue dans un système électoral où les promesses ont le pouvoir de lier durablement des hommes aux icônes d’un parti, il en va tout autrement du cas particulier de Mohamed Belaïd qui affirme, avec la dernière énergie, qu’il a toujours été question le concernant d’une mission de travail subordonnée, assortie d’une astreinte horaire, contre une rémunération de 1 500 euros par mois.

Mais n’est-ce pas la règle de l’engagement politique de militer gratuitement dans l’espoir d’être pressenti un jour pour des fonctions plus nobles ? Pas pour l’ex chauffeur de François Hollande qui maintien dur comme fer sa profession de foi : “en France, quand on travaille, on a le droit à un contrat de travail et à une rémunération”

L’ex-chauffeur, qui a eu l’occasion, jadis, de travailler bénévolement pour Amnesty international, sait distinguer le bénévolat pour une cause charitable et l’enjeu financier d’un contrat de travail ; à preuve, il exerce désormais la profession de cadre commercial et dirige un magasin de 800 mètres carrés à Pierrefite où il a la responsabilité de cinq vendeurs (et le salaire avantageux qui correspond à ses responsabilités nous confie-t-il)

Par ailleurs, interrogé sur l’assiette de sa demande en justice, Mohamed Belaïd limite ses prétentions au seul paiement des sommes convenues pour la période de six mois où il a effectivement travaillé pour François Hollande. “Une question de principe, une question de respect pour la France”.

Au delà de son cas particulier, le chauffeur de François Hollande dénonce tout un système d’influence qui enserre le président François Hollande.

tailleur de françois hollande

D’après son ex-chauffeur, François Hollande serait très influencé par son entourage immédiat qui lui dicterai jusqu’à ses habitudes vestimentaires à la retoucherie de l’Etoile, (“Coustumes sur mesure”), la monture de ses lunettes, son coiffeur Olivier à domicile. Un quarteron de personnalités formé par Stéphane Le Fol, Fauzi Lamdaoui, Yasmina Alioulhadj, devenue membre du cabinet du Garde des Sceaux, Michel Sapin et Bruno Leroux, enserrerai François Hollande dans un étau relationnel, maillage serré de relations mues par des promesses de promotions post électorales tenues.

A preuve, d’après l’ex-chauffeur, l’ascenseur social aurait fonctionné parfaitement pour chacun des passagers de marque de la voiture de François Hollande :

- Bruno Leroux que l’ex chauffeur livrait à sa villa à Epinay est devenu président du groupe socialiste à l’assemblée nationale

- Yasmina Aliouhadj, ex-secrétaire de Henri Emmanuelli serait membre du cabinet du garde des Sceaux TAUBIRA

- Isabelle SIMA serait devenue chef adjoint du cabinet de François HOLLANDE à l’Elysée,

Quant à Monsieur Faouzi LAMDAOUI, le conseiller du secrétaire général du PS est devenu Conseiller de l’Elysée à l’Egalité des Chances.

Il semble, à cet égard, à l’ex Chauffeur de François HOLLANDE qu’il n’en va pas autrement des fonctions de Faouzi Lamdaoui et de l’égalité des chances sous la présidence de François Hollande que de l’égalité dans.La Ferme des animaux (fable animalière de Georges Orwell  (Animal Farm), dirigée par le cochon baptisé “Napoléon”.

Ainsi, ajoute l’ex chauffeur, ce ne serait pas ouvrir une fausse fenêtre à la symétrie que d’appliquer à l’égalité des chances dans l’entourage de François Hollande l’unique commandement de la ferme des animaux :

Tous les animaux sont égaux, mais certains le sont plus que d’autres”. (“All animals are equal, but some animals are more equal than others”)

En 2008, le conseiller à l’égalité des chances de François Hollande aurait demandé à son chauffeur et à son épouse de devenir gérant d’une société commerciale  (Alpha) contre la rémunération de 500 euros par mois, offre qu’ils ont décliné sans équivoque. Or, contre toute attente, les époux Belaid ont découvert, à la faveur de l’interrogation du registre du commerce que Madame Belaid figurait en tant que gérant dans les documents sociaux. Monsieur Belaid reproche au Conseiller de l’Elysée d’avoir imité la signature de son épouse sur les statuts, le formulaire de constitution de la société et sur une assemblée générale extraordinaire statuant sur la démission de la gérante.

Assemblée générale suspectée de faux

La plainte transmise à la BRDP, qui a entendu Madame Belaid le 6 juin 2012 et Monsieur Lamdaoui, aurait aussi déclenché une enquête préliminaire de la DNIF de Nanterre (délégation nationale des investigations financière) au sujet d’une somme d’environ 556 000 euros non déclarée par la société Alpha. D’après Monsieur Belaid, la DNIF suspecterai une omission fiscale ou une participation au financement de la campagne de Francois Hollande.

Francois Hollande, qui vient de prendre des mesures drastiques en matière de moralisation de la vie publique, s’appliquera t-il à lui-même, avec la sévérité annoncée, les préceptes nouveaux qu’il a promulgué ?

Se convertira t-il, de lui-même à la vertu en versant, enfin, à son chauffeur la rémunération promise ?

Le premier magistrat de France, qui a déclaré que tout homme politique impliqué dans une procédure judiciaire devra quitter ses fonctions ne semble pas se hâter de respecter cette règle lorsqu’elle concerne ses collaborateurs les plus proches.

source



Lire la suite: http://www.israel-flash.com/2013/04/hollande-plainte-penale-deposee-contre-lui-video-du-plaignant/#ixzz2QNHbfFDv

Rédigé par Gérard Brazon

Publié dans #Politique Française

Commenter cet article

DURADUPIF 14/04/2013 23:29


Trés bien entouré le sieur de sainte élyse...à la cour des non-miracles !

mika 14/04/2013 11:56


Ceux qui ont vécu la déception
pourraient connaitre le plaisir…


Mai 2012 :
L’élection


Mai 2013 :
L'éjection


Mai 2014 :
L'Érection