Plus de 50 missiles ont frappé Israël. Netanyahu accuse l'Iran.

Publié le 26 Octobre 2012

Le Premier ministre israélien Benjamin Netanyahu a accusé mardi 23 octobre 2012 l'Iran de soutenir les attaques menées contre le sud d'Israël à partir de la bande de Gaza contrôlée par le Hamas. "L'Iran soutient les attaques terroristes menées contre nous depuis Gaza (...) Aujourd'hui, nous faisons face à une agression contre notre frontière sud à partir de Gaza, qui provient en fait d'Iran et d'un vaste réseau terroriste le soutenant", a affirmé M. Netanyahu au président bulgare Rosen Plevneliev en visite en Israël, selon un communiqué de son bureau.

« Tsahal a indiqué que le dispositif antimissile Dôme de fer a intercepté depuis le début de la matinée 7 roquettes »

"L'Iran a soutenu l'attaque terroriste criminelle du Hezbollah (libanais) en Bulgarie", a-t-il ajouté en référence à l'attentat suicide du 18 juillet à l'aéroport de Bourgas qui a coûté la vie à cinq touristes israéliens, ainsi qu'à un chauffeur de bus bulgare et au kamikaze. M. Netanyahu a tenu ces propos alors qu'un officier de l'armée israélienne a été grièvement blessé le long de la frontière entre Israël et la bande de Gaza, par un engin explosif. Cet accrochage est survenu alors que l'émir du Qatar, cheikh Hamad ben Khalifa al-Thani, est en visite dans le territoire palestinien.

 

Depuis le début de la journée de ce mercredi 24 octobre 2012, plus de 50 roquettes et obus de mortier ont été tirés sur les localités israéliennes limitrophes de la bande de Gaza, blessant grièvement deux travailleurs étrangers et un troisième plus légèrement, et causant d'importants dommages matériels. Une trentaine ont été tirés sur le conseil régional d'Eshkol et une dizaine vers celui de Shaar Hanéguev.

 

Par mesure de sécurité, les autorités ont annulé les cours dans les conseils régionaux d'Eshkol, Shaar Hanéguev, Hof Ashkelon et Sdot Néguev qui ont essuyé des dizaines de tirs de missiles depuis cette nuit. Les branches armées du Hamas et des Comités de résistance populaire ont revendiqué les tirs. Ces deux organisations terroristes ont également revendiqué l'attentat de mardi près de Kissoufim dans lequel un officier de Tsahal a été grièvement blessé.

 

Tsahal a indiqué que le dispositif antimissile Dôme de fer a intercepté depuis le début de la matinée 7 roquettes lancées en direction du conseil régional de Hof Ashkelon. 

Rédigé par Gérard Brazon

Publié dans #Israël: une démocratie

Commenter cet article