Plusieurs prêcheurs islamistes se rendront à Mérignac proche de Bordeaux

Publié le 15 Mai 2012

Les 26, 27 et 28 mai prochain, l’association des musulmans de Mérignac organise sa quatrième rencontre annuelle au sein de leur toute nouvelle mosquée. A cette occasion, plusieurs prêcheurs islamistes se rendront dans cette ville proche de Bordeaux, dont Hani Ramadan, bien connu pour sa justification de la lapidation « forme de purification », ses appels appel au djihad et ses prises de positions très radicales.

Proche de l’UOIF (Union des organisations islamiques de France), l’association des musulmans de Mérignac est présidée par Hassan Belmajdoub (photo).Celui-ci est également membre du Conseil Consultatif de la ville de Mérignac, chargé « d’éclairer de leur expérience le chemin emprunté par le maire et son équipe municipale » ! Lors d’une interview au journal Sud-Ouest, Hassan Belmajdoub déclarait sans gêne aucune : « Je prône un islam respectueux de la République française » et ajoutait « nous entretenons de bonnes relations avec tout le monde, en particulier avec l’imam de Bordeaux (Tareq Oubrou) qui est un ami ».

En mars dernier, Alain Juppé déclarait à propos de Tariq Ramadan, le frère d’Hani : « nous regrettons que l’UOIF ait en outre choisi d’inviter Tariq Ramadan, ressortissant suisse, dont les positions et les propos sont contraires à l’esprit républicain, ce qui ne rend pas service aux musulmans de France ». Hani Ramadan est pourtant considéré par les experts comme beaucoup plus radical que son frère. Pourtant ni l’UMP, ni le Parti socialiste, ni aucune organisation féministe ne poussent des cris d’orfraies. Les élections doivent être terminées !

 

 

Rédigé par Gérard Brazon

Publié dans #Islamisation française

Commenter cet article