Point de vue de Sylvia Bourdon sur Aymeric Chauprade.

Publié le 12 Novembre 2014

Par Sylvia Bourdon

Cent ans que la première guerre mondiale sonne son armistice aujourd’hui ! Puis, une seconde guerre et ses cohortes de morts et de suppliciés. Le 9 novembre 1989, tombe le dernier des totalitarismes. Enfin, c’est ce que nous croyions. Pourtant, depuis 25 ans que le communisme a disparu, la nature totalitaire ayant horreur du vide, c’est l’islam qui est venu s’installer, petit à petit dans notre univers d’après guerre. Importé par des populations venues d’Afrique, de Turquie et du Moyen Orient.

Pourtant nous fûmes déjà alertés par Houari Boumédienne du haut de la tribune de l’ONU en 1974, lorsqu’il lançait à la face du monde : « Un jour, des millions d’hommes quitteront l’hémisphère Sud pour aller dans l’hémisphère Nord. Et ils n’iront pas là-bas en tant qu’amis. Parce qu’ils iront là-bas pour le conquérir. Et ils le conquerront avec leurs fils. Le ventre de nos femmes nous donnera la victoire. »

Quelques années plus tard, Jean Raspail écrivit : Le Camps des Saints. 

Avant eux, c’est le député Britannique Enoch Powell qui s’exprimait dans son discours remarquable en 1968 : « Les rivières de sang » sur ce qui allait advenir de l’Europe, si l’on ne prenait garde à cette immigration massive qui se déploierait comme un Tsunami sur notre continent.

Aujourd’hui, nous-y sommes. Tout ce que nous avaient annoncé Houari Boumédienne, Enoch Powell, Jean Raspail, Jean-Marie le Pen et Georges Marchais, trouve son exacte conclusion en 2014.  

Et, c’est dans le nouvel FN, dirigé par une femme hors du commun, à la stature « d’homme d’Etat »,  que le géopolitologue Chauprade, fraichement adoubé par Marine le Pen, nous alerte à son tour. Ce en quoi, il marche dans les pas de toutes les personnalités citées préalablement.

Aymeric Chauprade est un homme bardé de diplômes intéressants. Suffit d’aller regarder Wikipédia pour s’en rendre compte. Une qualité supplémentaire le caractérise, il n’est pas passé par l’ENA.  C’est seulement depuis le 22 janvier 2014, que Marine le Pen l’a choisi comme conseiller en matière internationale.

Et là, il faut reconnaître à la Présidente et première opposante de France, d’avoir eu du flair en ressources humaines. Rapidement il fait ses classes, se présente aux Européennes, est élu ! L’homme est intelligent, volontaire, aimable, civil et urbain. Il sait tracer le chemin de ses idées avec patience. Et, ce n’est pas facile. Nous l’observons à travers les dernières attitudes adoptées par le FN qui s’est considérablement ramolli sur la question de l’islam, un sujet pourtant, non seulement sensible, mais essentiel.

En effet, le paysage de la France a considérablement changé à cause d’une présence islamique conquérante devenue plus que visible. Sinon le vocable de « conquérant » n’aurait aucun sens. Et tous les infléchissements face à l’islam furent énumérés ici, sur RL, dans l’excellent article de Marcus Graven.

http://ripostelaique.com/le-musulman-zerkoun-soutient-le-converti-bettey-le-fn-devient-il-un-parti-pro-islam.html

Chauprade dénonce sans détour, le remplacement des Français de souche, tel qu’il est idéologisé par le Think Tank socialiste, TERRA NOVACe remplacement que j’appellerai un « ethnocide ».

Pourtant, dernièrement, certainement sous l’influence de l’énarque Philippot, Marine le Pen conteste ce que Renaud Camus appelle, le « Grand Remplacement », qu’elle désigne comme un « complot ». Où, pour minimiser, elle charge le patronat d’avoir fait venir des « forces » corvéables à souhait et bon marché. Ces « forces » corvéables à souhait, il se trouve qu’elles sont issues du continent Africain majoritairement islamisées.

Depuis un certain temps déjà, l’on observera que du mot « islam », sous l’influence Philippot, elle est passée au vocable « communautarisme ».  Que Philippot y va de son arrogance d’énarque, à contester Eric Zemmour et ses thèses.

Pourtant, souvent, nous ne pouvons que constater les errances en culture générale du vice président du FN. Il s’en tire souvent par des pirouettes du genre, et jamais reprises par les journalistes du même niveau : « Je n’étais pas né à cette époque. » Je remarquais de nouveau cette ineptie, lorsqu’il fut interrogé sur Vichy, par rapport au livre de Zemmour. C’est léger pour un énarque, dont on suppose une certaine éducation. C’est comme si je disais, que, pas née sous Hitler, je ne voudrais pas m’avancer sur le sujet.

Si tous les chercheurs et historiens devaient être nés aux époques qu’ils étudient, il n’y aurait plus ni chercheurs ni historiens.

C’est bien là où Chauprade se distingue. C’est un chercheur. Il réfléchit au lieu de sacrifier à l’urgence, à laquelle les médias contraignent les politiques par leur fausse insolence et leurs interruptions insupportables. Il est solide, mais encore peu habitué à l’esprit d’intimidation de la presse de gôche, comme on a pu l’observer face au procureur fascistoïde, Askolovitch, islamophile et ami des salafistes, agent rémunéré du Qatar.

Askolovitch, l’agent du Qatar osait même : « Ètes vous un agent Russe ? » Insulte traitée avec humour par l’interrogé Chauprade. Tout de même, le Député Européen a placé les mots « remigration » et « grand remplacement » devant un onctueux Askolovitch qui cherchait par son esprit perfide à faire « tomber l’ennemi idéologique ». Tentative échouée. Bon, quelques maladresses, pardonnables encore, car l’homme n’est pas encore un habitué des plateaux. Il faut lui laisser d’autres chances. C’est sa ligne qui nous importe et qui nous fait espérer.

http://www.itele.fr/chroniques/invite-claude-askolovitch/chauprade-vouloir-pousser-lukraine-vers-lue-est-une-folie-99733

Bref, dans cette atmosphère de pression « idéologique » du ratisser large du FN, option dans laquelle Philippot entraine la patronne bleue marine, il faut tenir son rang et ses idées.

Ce qui ne doit pas être facile pour Chauprade. J’engage les lecteurs de RL à soutenir le Député Européen car, l’islam est incompatible avec nos valeurs occidentales. Chaque jour qui passe nous le prouve. Et, il faut se rapporter à son manifeste d’août dernier pour approuver ce qu’il y exprime. Un manifeste traduit en Italien, en Allemand, en Anglais, ce qui dénote l’ouverture internationale de l’énigmatique Monsieur Chauprade, qui a tant provoqué d’espoir parmi nous.

Nous aimerions lui voir une influence plus importante au sein du FN. Celui qui maîtrise l’international, est celui qui devrait avoir le plus d’influence auprès de la Présidente Marine le Pen. Car, de la situation internationale, peut venir notre salut, notre reconstruction, la grandeur de la France.

http://blog.realpolitik.tv/2014/08/la-france-face-a-la-question-islamique-les-choix-credibles-pour-un-avenir-francais/

Sylvia Bourdon

Rédigé par Gérard Brazon

Publié dans #Point de vue

Commenter cet article

maury 16/11/2014 20:24


ULYSSE31
@ULYSSEimmortal Follow



Cattin : "À Rotterham, 1400 filles ont été réduites en esclavage. Ce n'est pas un fait divers. On est en état de guerre." #Remigration


6:12 PM - 15 Nov 2014

ESSYLU 16/11/2014 11:25


Jamais d'abstention,  ni bras baissés ni cul levé, Il restera la voie de la résistance  si la ligne de l'escroc (pardon: Enarque) Philippot perdure

Claude Germain V 13/11/2014 12:48


Bonjour . Chauprade a raison a 100000000000000000000% dans ses propos , mais plus grave , ce qui est dénoncé dans l'article , y aurait 'il des taupes au FRONT-NATIONAL , tel ,
peut etre PHILIPPOT selon l'article ???? et de surcroit avec une approbation tacite au moins d'apparence de Marine le Pen .......Attendons le futur ... mais là encore a qui se fier si vérifié
???.... Dans ce cas là vive le vote blanc et triste d'en arriver là car nous fondions tellement d'espoirs avec Marine ...


Enfin bref ... situation incomprehensible meme au F.N , on n'y comprend plus rien .......SABOTAGE ? ou SABORDAGE ?