Polémique. Gérard Collomb pris à parti par des militants anti-fascistes.

Publié le 8 Juin 2013

Les copains de Clément Méric mort dans une bagarre qu'il semble avoir lui-même provoqué avec ses amis "les antifa" s'attaquent au Maire de Lyon. Cherchez l'erreur du côté des socialistes hurlant à l'interdiction des groupuscules extrémistes... de droite seulement et uniquement !

*****

Invectivé et poursuivi par des militants antifascistes jeudi soir à l’issue de la manifestation organisée après la mort de Clément Méric, Gérard Colomb qui est revenu sur les circonstances des faits, appelle solennellement à ce que "la violence cesse... de l'extrême droite comme de gauche". Le maire de Lyon a porté plainte.

Jeudi soir, le sénateur-maire de Lyon Gérard Collomb a décidé de rejoindre sa femme pour aller manger au restaurant avec elle, après cinq jours passés au Sénat. Il quitte l'Hôtel-de-Ville un peu avant 21 heures, à pied pour gagner du temps et remonte la rue de la République. "J'ai entendu du bruit et je me suis retourné. J'ai vu derrière moi des personnes qui s'apprêtaient à me frapper. Mon chauffeur s'est interposé et par chance un véhicule de la police passait par là et m'a aidé à partir" a expliqué, ce vendredi matin, à notre rédaction Gérard Collomb. "Je lance un appel solennel à faire cesser cette violence insupportable, aussi bien de la part de l'extrême droite que de l'extrême gauche".

Les personnes, à priori encagoulées, qui l'ont traité de "fasciste", étaient des militants antifascistes qui venaient de la manifestation organisée après la mort de Clément Méric. Pour mémoire, l’élu venait de recevoir, un peu plus tôt dans la soirée de jeudi, une délégation du collectif Vigilance 69, qui lutte contre l’extrême droite à Lyon.

Armand Creus, conseiller régional Front de gauche et membre de Vigilance 69, avait estimé d'ailleurs que cet «échange était sérieux, constructif, sans concessions». «Le Maire de Lyon réclame l’interdiction de ces groupes et il a fait la proposition de prolonger cet échange dans un nouveau rendez-vous»..

http://www.leprogres.fr/rhone/2013/06/07/gerard-collomb-la-violence-de-l-extreme-droite-ou-gauche-est-insupportable

 

Rédigé par Gérard Brazon

Publié dans #Du côté des médias

Repost 0
Commenter cet article

alix 09/06/2013 10:27


"Hélas, trois fois hélas!" dixit feu le Général De Gaulle! Ah s'il revenait!  


Vous avez tout à fait raison, M. Claude Germain! Quelle sinistrose dans notre beau pays! Je constate aussi que ce fait divers occulte, opportunément, toutes les autres affaires toutes aussi,
dramatiques et fort graves( décès d'un octagénaire par un médicament douteux dans sa mise en service, profanation gravissime d'une église dans la ville, dont l'ex maire ne s'est même pas payé
d'une simple expression de compassion, ou, ce qui eût été préférable, d'une réelle affirmation que les coupables d'un tel outrage seraient activement recherchés et punis!... Pouah! Que ces gens
qui nous gouvernent sont pleutres et sans grand sens de la Nation! Comme c'est triste et angoissant. 

Claude Germain V 09/06/2013 08:45


La mort d'un jeune est toujours quelques chose de grave.........Mais dans l' affaire Clement Meric , se devoile quelque chose de gravissime c'est l'etat d'ignare , de cretinerie educative et de
lavage de cerveaux de milliers d'abrutits irremediablement convertis au Stalinisme qui pour notre malheur formeront pour beaucoup une partie de la magistrature vopo et pour beaucoups d' autres
des journalistes aux ordres ....grave de grave pour le futur de ce pays...Pour en revenir a l'education de ces masses de futurs parasites on constate qu'ils ne connaissent meme pas l'histoire de
France proche , celle qui a environ 70 ans puisque ILS ne sont meme pas au courant qu'ils sont eux les descendants de Mussolini le socialiste en ce qui concerne le fascisme et qu'ils sont les
purs et uniques descendants d'Hitler et de Staline les deux veritables createurs du National-Socialisme  dont descendent aussi bien sur tous les socialistes de France et de Navarre et le
gouvernement actuel egalement ....... on croit rever en voyant ces gens defiler et accuser l'adversaire de ce qu'ils sont eux meme les purs heritiers ...on vit bien un monde a l'envers crée
depuis bien longtemps par l'UMPS...

Banro 09/06/2013 01:00


"Gérard Collomb. "Je lance un appel solennel à faire cesser cette violence insupportable, aussi bien de la part de
l'extrême droite que de l'extrême gauche".


J'espère que le "valseur" entendra son appel !