Polémique halal : Mélenchon akbar.

Publié le 9 Mars 2012

Le candidat du Front de gauche vient de piquer deux violentes colères, dans le style qui le caractérise, au sujet de la polémique sur la viande halal. Ce dimanche, les yeux hors de la tête, il a renvoyé Jean-Pierre Elkabbach dans les cordes, quand ce dernier essayait de lui faire dire que ce débat avait peut-être un rapport avec la montée du fait religieux. Pour Mélenchon, un seul coupable, le capitalisme et la recherche du profit maximal. Et, s’il consent à évoquer le fait religieux, c’est pour parler des rabbins, et surtout pas des imams et de l’islam. Sa colère pour clore le débat est significative de sa culture du débat démocratique…


http://www.dailymotion.com/video/xp7mwo_ca-suffit-d-opposer-les-francais_news#from=embediframe

Deuxième mi-temps, ce lundi soir, sur le plateau de l’émission « Parole de candidat », sur TF1, il a violemment attaqué, à la limite de l’hystérie, Marine Le Pen sur le même sujet.

Il a d’abord expliqué que cela était une histoire grotesque, et que, jusqu’en 1960, on tuait tout le bétail comme cela ! Je ne sais pas où le leader du Front de gauche a été cherché cela. Mon père était boucher jusque dans les années 1960, il allait à l’abattoir de La Villette, et il tuait ses bêtes avec un révolver. Et je n’ai jamais entendu témoignage qu’on égorgeait les bêtes d’une manière aussi barbare dans les abattoirs…

Plus grotesque encore, il a reproché à la candidate du Front National de mettre sur la table, comme ennemis publics, les musulmans d’abord, et ensuite les juifs, et a attaqué toute la presse, qui, depuis une semaine, ose relayer cette polémique qu’il juge déplacée. Si on en croit Mélenchon, parler de l’abattage rituel, c’est donc stigmatiser une population, et cela encourage le racisme. Qu’attendent ses copains des associations dites anti-racistes pour déposer plainte contre la candidate frontiste, pour incitation à la haine en raison d’une appartenance religieuse ? A entendre les propos de Mélenchon contre les journalistes, il pense donc qu’une presse digne de ce nom n’aurait jamais dû relayer une information qui concerne tout de même l’alimentation de toutes les personnes vivant en France. Rêverait-il d’une presse aux ordres, comme à Cuba, dont il vénère le modèle démocratique ?

Troisième argument fort de celui qui, parfois, fait tout pour mériter le surnom de « Méchant con » que lui avait donné certains caciques socialistes, la diabolique Marine aurait de la compassion pour la souffrance animale, mais elle est pour la peine de mort, et donc n’aurait aucun problème à envoyer quelqu’un sur l’échafaud. Remarquons, là encore, la méthode de débat très manichéenne imposée par Mélenchon, que la peine de mort ne dérange pas, par ailleurs, quand elle s’applique à Cuba ou en Chine… Si vous êtes pour la peine capitale, vous êtes pour la méthode barbare de l’échafaud. Si vous êtes pour la peine de mort, vous n’avez pas le droit d’avoir de la compassion pour la souffrance animale, puisque vous êtes forcément un monstre. Et, par ricochet, si vous êtes un humaniste, par ailleurs adepte du « Tu ne tueras point » des chrétiens (qu’exècre pourtant Mélenchon), vous devez être indifférent devant la souffrance animale ! Bien évidemment, nous aurons droit à la « stigmatisation » et au « refus d’opposer les Français entre eux ! »

Donc, si on résume, Jean-Luc Mélenchon se moque de la traçabilité de la viande qu’il mange dans son assiette. Comme son ancien copain Julien Dray (surnommé lui « Gueule de Raie par les mêmes caciques socialistes), il considère que la souffrance animale fait partie de la vie, et qu’une civilisation évoluée n’a pas à en tenir compte. La question hygiénique de l’abattage rituel, soulevée par de nombreux experts, ne lui importe pas davantage. Il a choisi, en toute connaissance de cause, un boucher qui est un militant de la cause halal, et par ailleurs celui de nombre de bobos parisiens. Le Bourdonnec, qui, reconnaissant, soutient activement son client dans sa course à la présidentielle.

Mais ce qui est ahurissant, pour un homme qui s’affirme laïque, est que la dîme religieuse, payée pour chaque kilogramme de viande halal aux trois mosquées qui délivrent les certificats, ne pose aucun problème à celui qui essaie de faire vibrer son public à l’évocation du mot « République ». Que les sommes en jeu se montent à plusieurs centaines de millions d’euros n’aurait aucune importance. Le fait que 161 abattoirs sur 274, en France, pratiquent l’abattage rituel, essentiellement halal, ne lui pose pas davantage de question. Il se refuse à voir une colonisation politique et religieuse de nos abattoirs. Il préfère donc, en bon stalinien qu’il est demeuré, invectiver la seule candidate qui a eu le courage de s’appuyer sur le reportage d’Envoyé spécial, et de l’insulter grossièrement à longueur d’intervention, avec une absence d’élégance et une haine pathologique qui définissent le personnage.

Laissons donc Jean-Luc Mélenchon payer librement sa dîme religieuse à l’islam, il le fera en bonne compagnie, puisque ses camarades socialistes marseillais, derrière Patrick Mennucci, ont choisi une méthode originale pour protester contre la venue de Claude Guéant : aller manger dans un couscous halal ! Le nouveau mot d’ordre de la gauche Méluche-Menucci serait-il « halalisés de tous les pays, unissons-nous » ?

Mais imaginons une seconde ce que serait la réaction d’un Mélenchon si les catholiques s’étaient arrogé le monopole des farines nécessaires pour fabriquer le pain, et qu’on apprenne, dans un reportage télévisé, qu’à chaque baguette achetée, une dîme religieuse soit versée au Vatican. Le gouvernement serait accusé de complicité de crime-es-laïcité ! Les disciples de Mélenchon de France et de Navarre réclameraient immédiatement une farine de substitution, et la baisse des prix du pain. Le Grand Orient de France, la Fédération de la Libre Pensée et toutes les associations qui se réclament du combat laïque se seraient mobilisées au quart de tour, et Mélenchon serait leur porte-parole… On évoquerait la loi de 1905, et son article 2. On encouragerait à des manifestations devant les Eglises, et on pardonnerait volontiers quelques débordements…

Mais c’est l’islam qui profite essentiellement de l’abattage rituel. Or, pour Mélenchon, pas question de toucher à la religion d’amour, de tolérance et de paix. Catholicophobe, mais islamophile, le camarade laïque ! Il est vrai qu’il est cohérent, puisque, invité par Alain Finkielkraut sur France Culture, il avait regretté la victoire de Charles Martel à Poitiers, en 732 qui, selon lui, avait privé la France des bienfaits de la civilisation musulmane, et lui avait imposé la domination catholique.

Jean Théron, auteur d’un article au lendemain de ces incroyables affirmations, avait qualifié le président de Parti de gauche de « Propagandiste de l’islam ».

Depuis 48 heures, Mélenchon lui donne encore plus raison que d’habitude.

Paul Le Poulpe

Rédigé par Gérard Brazon

Publié dans #Islamisation française

Commenter cet article

23bixente23 15/03/2012 10:25


quel con, ce méluche !! et ses petites colères à 2 ronds n'enlèvent rien à sa connerie... il faut éléminer de tels "politocards", et les juger pour leur crime contre la France et les Français
quand la gurre civile sera gagnée, l'islam rejetté à la mer, et le pouvoir conquis par l'instauration d'un régime de démocratie directe en lieu et place de l'acuelle ripoublique !!

L'En SAIGNANT 09/03/2012 19:53


Rien d'étonnant; tous les prétendus "de GAUCHE" vont à la pêche aux VOIX HALLAL .

Claude Germain V 09/03/2012 18:47



Claude Germain V 09/03/2012 18:45


" il considère que la souffrance animale fait partie de la vie, et qu’une civilisation évoluée n’a pas à en
tenir compte."


Dit par le Sieur Melenchon .


Quelle civilisation évoluée ???? plaisanterie .....Alors moi Simple humain Monsieur Melenchon ,parce que vous êtes
un Faux Franc-maçon ,puisque vous ne le savez pas ,je vais vous apprendre ceci : la seule et unique race humaine doit évoluer ,elle en est encore au stade du carnassier ,certains humain sincères
sont déjà passés au stade du végétarien et ne savent peut être pas qu'ils ont franchi un seuil  énorme ,car un jour très très lointain ,a moins que l'humanité se soit détruite ,celle ci
arrivée a un stade d'évolution presque ultime se nourrira en grande partie de végétaux et du  .....prana ... voila des millénaires que la nourriture carnée sera passée au stade de la
légende.


Eh oui monsieur Melenchon tout corps ou coule le sang est sacré ,alors calmez vos propos .....

Claude Germain V 09/03/2012 18:44



Claude Germain V 09/03/2012 17:51


Le Melenchon nouveau , si ,je dis bien si ??? il est F.Maçon de toutes les façons de par son comportement il deshonnore celle çi .Bien que et cela n'engage que moi ,il s'est vanté d'etre au
Grand-Orient ,qui n'est qu'une branche dissidente de LA VERITABLE MACONNERIE ,ce qui est déja un demi-mal .


Car !!! jamais au grand jamais une MACONNERIE digne de ce nom ne sortirait dans la rue en tablier de "TENUE" pour manifester sur n'importe quel sujet social ou politique .Une ineptie dans les
regles de discretion ,pas de secret bien entendu.


Celle çi et ses dirigeants doivent IMPERATIVEMENT respecter un devoir de reserve et de discretion ce qui n'est pas le cas du G.Orient .Qui d'ailleurs possede egalement dans ses rangs une
majorités de fonctionnaires et de socialistes .Quand on on sait a quoi et a quelles doctrines est assimilé le socialisme-collectiviste-mondialiste-Hypercapitaliste on ne peut que s'inquieter de
ce que recele ce groupe pseudo maçon  dans ses rangs .


ET POUR PREUVE : une Obedience maçonnique qui se respecte aurait du virer comme un malpropre le dénommé Melenchon si celui çi
fait effectivement parti du Grand-Orient ,car l'anlyse des propos,de tous les propos, tenus par ce personnage survolté sont a mettre au ban d'une société saine et respectueuse .


Pour cause : quand on vient vous dire que l'on est pret a pousser les masses laborieuses ,et autres propos staliniens ,dans la rue pour prendre le pouvoir par la force et la revolution ,on
retombe dans des clichés peut etre passéistes mais extremement dangereux .


Il est a remarquer un point d'une importance capitale ,c'est que depuis l'apres guerre
,les seuls groupes de français ayant provoqués des emeutes ,des incendies et autres monstrueuses degradations dans ce pays n'ont été UNIQUEMENT QUE DES GENS DE GAUCHE ET D' EXTREME GAUCHE
,ce que prone dailleurs Melenchon ,IL ne connait pas la France ,mais il ne reconnais qu'un pays ou les staliniens doivent prendre
le pouvoir fut 'il pris par la violence  .Et surtout en eliminant toute forme de patronnat et de capitalisme .


Et oui que voulez vous certains initiés comme le  sieur Melenchon sont capables de vous reproduire les miracles de Lourdes non pas en eau de source mais en quantité monetaire sonnante et
trebuchante illimité et cela sans travailler et sans patron .Il n'est pas beau le stalinisme nouveau ??????

Marie-Claire Muller 09/03/2012 16:00


 



Communiqués / 6 mars 2012 / Mots-clefs :Halal /

Share on facebook Share on twitter Share on email





Dans une vidéo mise en ligne sur le site du Front National, Marine Le Pen s’adresse aux Français au sujet du débat qu’elle a lancé concernant l’abattage rituel et le halal. Elle développe sa
vision du débat et ses propositions concrètes. Cette vidéo s’intitule « Halal : les propositions de Marine Le Pen face aux girouettes électorales »







Le texte de cette vidéo est joint ci-dessous :


Mes chers compatriotes,


Je souhaite faire un point sur le débat que j’ai lancé au sujet de l’abattage rituel dans notre pays.
Remarquons d’abord comment la classe politique a réagi.
Comme d’habitude lorsque je lance un débat, sur les prières de rue par exemple ou sur le protectionnisme, la classe politique UMPS commence par tout nier en bloc, par rejeter ce qu’elle
considère comme une vaine polémique, et choisit l’insulte et l’esquive.


Souvenez-vous il y a quelques jours encore le gouvernement, l’UMP et Nicolas Sarkozy lui-même en visite à Rungis nous disaient que le problème halal n’existait pas, qu’il n’y avait strictement
aucun problème !


Puis, embarrassé par des réactions de Français et d’associations qui montrent que je touche un point sensible et important, affolés par des sondages qui prouvent que je réponds à une vraie
préoccupation, le camp sarkozyste a complètement retourné sa veste, en quelques heures, dans un cynisme électoraliste incroyable.


En quelques heures, pour des raisons purement électorales, ce qui n’était pas un problème devient une difficulté majeure, qu’il faudrait traiter d’urgence, et même le « principal problème des
Français » selon Nicolas Sarkozy… Quelle risible tartufferie !


Personne n’est dupe évidemment de leur petit numéro de campagne ! Au contraire, le camp Sarkozy vient une nouvelle fois de se décrédibiliser complètement, en montrant qu’il est complètement
déconnecté des aspirations du peuple français, et qu’en toutes circonstances il agit par opportunisme, avec la plus grande insincérité.


Aujourd’hui, l’UMP apparaît complètement déchirée sur ce sujet, les noms d’oiseau commencent à fuser, et le camp Sarkozy est à terre.


Quant à la gauche, elle continue sans surprise de nier le problème, perdue dans son angélisme habituel.
Alors, quelles sont exactement mes demandes et mes propositions ?


- D’abord je demande la transparence absolue sur les modes d’abattage actuellement pratiqués dans notre pays. Les statistiques officielles et des associations de défense des animaux parlent de
30% à 50% d’abattage halal en France : qu’en est-il exactement ?
- Où en sont par ailleurs les règles d’hygiène dans ces abattoirs et quels sont exactement les risques pour la santé de ceux qui consomment halal, bien souvent sans le savoir ?


- Dès mon élection, je mettrai en place l’étiquetage obligatoire parce que les consommateurs ont le droit de savoir ce qu’ils achètent et ce qu’ils mettent dans leur assiette. L’idéal de
transparence ne doit pas devenir purement théorique dès qu’une question gêne.


- J’ai surtout précisé dans mon projet présidentiel, et c’est un point sur lequel j’insiste tout particulièrement, que je rendrai obligatoire l’étourdissement préalable, d’ailleurs permis par
l’Islam s’il n’entraîne pas la mort de l’animal ainsi que l’a confirmé à de nombreuses reprises Dalil Boubakeur, recteur de la Mosquée de Paris. Notons d’ailleurs que sur ce sujet aussi Nicolas
Sarkozy a trahi ses promesses puisque le 22 décembre 2006 il s’était engagé par écrit auprès de la Fondation Brigitte Bardot à rendre obligatoire l’étourdissement préalable des bêtes abattues,
pour leur éviter une agonie barbare.


L’étourdissement obligatoire me semble indispensable, et je ne transigerai en aucune façon sur ce sujet. Rite halal ou pas, on ne doit pas abattre un animal sans l’étourdir auparavant.


- Je soulève aussi les très grandes difficultés que pose ce débat concernant le respect de la laïcité : le consommateur sait-il qu’il paie une taxe au culte islamique quand il mange halal,
souvent à son insu ? Où sont nos principes républicains ? Comment peut-on tolérer de telles dérives ? Pourquoi les pouvoirs publics ne font-ils rien ? Comment la gauche et la droite peuvent-ils
nier ce scandale ?


Je suis fière d’avoir soulevé un débat qui, comme tous les autres, méritent d’être traités au cours de cette campagne présidentielle.
La question que je pose sur la viande halal est à la fois une question de transparence pour les consommateurs, une question de lutte contre la souffrance animale, une question de sécurité
alimentaire et une question de respect de la laïcité.


Ma ligne est cohérente, elle est solide et elle ne varie pas.


Face aux candidats qui jouent les girouettes électorales face à moi, je vous appelle à exiger la sincérité en politique, et l’action pour enfin changer les choses !

Francis Claude 09/03/2012 13:06


mélanchon que je re baptise Adolph est de plus en plus le porte parole du mal de la violence et de l'intollérance totale doublée du mensonge politique pire que tous ses collégues réunis et comme
il a une grande gueulle il pense que tout le monde crois a ses conneries!!! et dire que ce malade aurait été innitié Franc-macon pour ce que j'en sache cela ne ressemble pas a leurs préceptes!!!

se 09/03/2012 12:45


l' abattage halal,le but est d ' imposer,comme une pieuvre tentaculaire ,qui petit à petit arrive à ses fin ,cette immigration étrangere qui veulent imposer leur culture ,devenir les maître de l'
Europe.

moi 09/03/2012 11:59


Et la prière musulmane avant chaque abattage halal, c'est pas du religieux ça ???

moi 09/03/2012 11:53


"L'abattage halal n'a rien à voir avec la religion" !!!
Il mérite bien son surnom de MéchantCon ;)