Politique: Le scandale de la persécution des chrétiens d'Orient passé sous silence en France et en Europe. Pourquoi?

Publié le 2 Janvier 2010

Pendant que Monseigneur Gaillot, chef de file de la délégation d’Europalestine, se trouve en Egypte afin d’obtenir un droit de passage pour la « Marche pour la liberté » de Gaza et qu’il « défie » selon le Figaro le pouvoir égyptien d’autres, en Egypte les Coptes (mot d’origine grec : aiguptios signifiant égyptien) peuvent toujours attendre longtemps la mansuétude si ce n’est, l’intérêt de ce Monseigneur très chrétien et catholique !

En effet, les terroristes du Hamas sont bien plus porteur médiatiquement que les 10 millions de chrétiens qui souffrent dans leur propres pays et qui sont historiquement parmi les premiers chrétiens d'Orient.  Ne pas oublier, à tout hasard, que le Christianisme fût à d'abord une religion Orientale et qu'elle a ses racines plantées profondéments dans cette terre chaude de l'Orient. 

Cet homme d’église, ne comprend pas, dit-il, les autorités égyptiennes puisque sa venue « ne vise qu’a demander le respect des droits fondamentaux des palestiniens de Gaza ».
Il ne se pose pas la question des droits fondamentaux de la femme palestinienne prisonnière de sa condition de citoyenne de second rang obligée de subir la dictature religieuse du Hamas. Ni même des droits fondamentaux des enfants en tant qu’être humain que l’on formate en enfants-soldats dans les écoles du Hamas financés par l’Union Européenne ! Je ne dirais qu’un mot sur les droits des morts chrétiens qui sont déterrés pour que la terre ne soit plus impure du point de vue religieux.
            Mais que voulez-vous, Monseigneur Gaillot à lui aussi, comme ses amis politiques, des sensibilités à géométrie variable. Alors, les droits fondamentaux ? Eux aussi sont-ils à géométrie variable ?

Qu’importe pour ces membres du collectif  Europalestine, les Coptes et les Chrétiens en général, morts ou vivants ne présentent pas véritablement d’intérêt pour le moment.
           Au nom de la grippe porcine, les autorités égyptiennes ont fait massacrer des élevages de porcs qui était l’activité essentielle et le gagne pain de ces chrétiens. Beau prétexte, passé quasi sous silence, par nos bonnes âmes de la gauche bien pensante. Pas de jouet, ni de médicaments pour ces chrétiens ni même un peu d'aide matérielle.

           Sans doute faudra t’il qu’il y ait un beau massacre bien sanglant de ces chrétiens avec gros plan médiatisé pour que ces bonnes âmes se penchent enfin sur cette négation de la liberté religieuse et de la liberté tout court et de la persécution des chrétiens en général.

Il faudrait poser la question à ce vénérable dignitaire apostolique et romain Monseigneur Gaillot.

Malgré la proposition du Ministère des affaires étrangères Egyptien consistant à remettre au Croissant Rouge l’aide apportée (Jouets, Médicaments, etc.) nos « marcheurs » la refusèrent. Si bien que, l’on se demande l’intérêt réel de ce déplacement en Egypte. Car finalement quel est le but ?

- Permettre aux petits palestiniens du Hamas de jouer ?

- Aux adultes de se soigner ?

A moins que ce ne soit pour les caméras filmant le courage de ces braves petits pioupious militants d’Europalestine à l’œuvre dans la lutte contre le pouvoir dictatorial. Ah les braves gens.

Comédie, tragédie, tout n’est que comédie ! Dans tous les cas, en revenant de cette glorieuse « campagne » ils pourront dire qu’ils ont fait l’Egypte surtout si la police leur laisse quelques bleus au passage comme médailles de guerre!

 

Non décidément disais-je, les Chrétiens d’Orient n’intéressent personne en France ni même en Europe. Il y a peu, il avait été question d’un grand observatoire sur les chrétiens d’Orient. Une ONG avait besoin du financement de l’Union Européenne. Cela lui fût refusé parce que ça semblait trop « identitaire » pour celle-ci.

C’est curieux que lorsque l’on parle d’identité et de racines chrétiennes cela devient « trop identitaire ». En fait, en Europe comme en France, il vaut mieux être d’ailleurs pour ne pas être taxé d’identitaire et pouvoir se réclamer de sa culture ou de sa religion!   

 

Pour conclure, j’ai été ulcéré de voir mon drapeau national utilisé comme une arme de propagande politique. Un drapeau ou est écrit en anglais (curieusement !) Gaza Freedom March. Parce que même la langue française est réactionnaire et sans doute indigne de franchir la « frontière de gaza »!

             Cette « marche pour la liberté » est choquante car s’il y a un peuple qui est victime d’une dictature impitoyable et qui plus est religieuse et sans appel, c’est bien le peuple de Gaza. Ces « marcheurs » n’ont décidément aucune conscience des faits dans cette bande de terre sous la botte féroce du Hamas. Ils n’ont pas de bon sens. Leur action est tourné vers les médias. Les médicaments un prétexte? Les jouets également?
               Nous savons tous que le Hamas n’a pas de difficultés pour obtenir des missiles afin de les envoyer sur Israël à la première occasion.
               Nous savons que Gaza ne meurt pas de faim mais meurt de la politique et de la guerre que le Hamas mène à Israël mais surtout à son propre peuple.

Voici pour tous ceux qui ont de l'intérêt pour cette région et le vrai soucis de comprendre sans idéologie politique ou religieuse, une vidéo qui vous démontrera combien Monseigneur Gaillot n'agit pas en véritable Chrétien en refusant d'appréhender toutes les données:

Gérard Brazon

Rédigé par Gérard Brazon

Publié dans #Politique Française

Commenter cet article