Politique: Les Régionales en Île de France, la honte du MoDem!

Publié le 13 Novembre 2009

Je vous fais part d’un billet de Christophe Ginisty qui fût, en son temps, une grande figure du MoDem. En son temps car depuis, comme beaucoup d’autres, il fût laminé pour sa « liberté d’expression » !

Cet homme, croyait que l’on pouvait parler vrai au MoDem. Il s’est fait broyer par une machine qu’il croyait connaître de l’intérieur. N’en pouvant plus il démissionne. Ainsi, il va rejoindre la cohorte des opposants sans étiquette, sans parti mais avec la conscience d’avoir était sincère dans sa démarche. Dans sa note, écœuré, il annonce que Christophe Grébert sera tête de liste aux régionales en Île de France.

Je ne partage pas toutes ses idées de Ginisty mais je salue le personnage.

Entre les deux Christophe il n’y a pas photo.

 

Monsieur Grébert, longtemps méprisé par l’ancien maire, moqué en tant que petit blogueur démontre, s’il le fallait encore, que la force des blogs est réelle et certaine. Que les blogs sont des vecteurs d’opinions. Nier cette évidence, continuer à les mépriser prouvera que l’on n’a pas pris toute la mesure de ce nouveau média. Cela s’appelle avoir un métro de retard et lorque l'on veut arriver à l’heure, ce n’est généralement pas bon.   


Je me demande ce que font faire désormais les responsables du MoDem de Puteaux ?

Vont-ils désavouer publiquement ce  futur choix  anti démocratique et statutaire ?

Démissionner collectivement ?

Saborder la petite barque du MoDem de Puteaux et les conseillers municipaux qui la squattent?

Gageons qu’ils feront comme d’habitude. Silence on assassine.

La messe est dite, le transfuge a pris le pouvoir en à peine 2 ans au mépris de la démocratie interne. Lui qui ne cesse de clamer partout qu’il est une victime d’un système Ceccaldi prouvera qu’en matière de système, il n’est pas en terre inconnu.

Est-ce que les électeurs auront la mémoire courte ? J’espère que non.

Gérard Brazon


De
Christophe Ginisty ex-MoDem d’Issy les Moulineaux
.

Ca y est, c'est décidé et au mépris de toutes les règles démocratiques internes (et des promesses de les respecter); Christophe Grébert va être la prochaine tête de liste du Mouvement Démocrate en Ile-de-France aux élections régionales. L'appel à candidature pour les investitures a beau ne pas être clos, c'est décidé et François Bayrou et Marielle de Sarnez s'apprêtent à l'annoncer dans les tous prochains jours.

Tout ceci est le résultat d'un long processus qui laisse les conseillers régionaux sortants sur le carreau et qui est le signe que la pire des cuisines politiciennes existe au sein du Mouvement Démocrate.

Après une campagne particulièrement médiatisée à Puteaux pour les municipales où Christophe Grébert avait formé une liste citoyenne, n'ayant pas eu l'investiture socialiste. Elu au conseil municipal et sans en référer à ses colistiers, il s'empresse de chercher une famille politique dans laquelle se développer. Ce n'est pas la chose dont je suis le plus fier, mais c'est moi qui lui ai servi d'alibi pour adhérer au Mouvement Démocrate.

Le 17 juin 2008, je reçois deux appels de Bernard Lehideux (directeur de cabinet de François Bayrou) et de Pierre Creuzet (élu municipal à Nanterre) qui me demandent d'inviter Grébert à participer au groupe de travail que j'ai constitué à la demande de François Bayrou sur l'Internet militant; Ils me vantent la personnalité et les capacités du blogueur que je connais bien par ailleurs et m'indiquent que cela lui offrira un prétexte "en or" pour adhérer au MoDem. Je le fais, et il adhère dans la journée.

Quelques mois plus tard, il se lance, toujours avec Pierre Creuzet qui joue un rôle central dans son ascension, dans une campagne interne pour la présidence du MoDem 92. Il échoue, sa liste ne récoltant qu'un peu plus de 30% des voies des adhérents des Hauts de Seine. Il est sévèrement battu par la liste menée par Antoine Dupin. Qu'à cela ne tienne, les régionales sont en ligne de mire, il faut œuvrer pour se positionner.

Les grands moyens sont déployés. En froid avec la section MoDem de la ville de Puteaux qui refuse de cautionner ses dérives personnelles et ses prises de position douteuses, il tente tout bonnement de dissoudre la section. Il fait appel pour cela à Bernard Lehideux mais aussi à Denis Badré, sénateur des Hauts-de-Seine, membre du Bureau Exécutif du MoDem et très impliqué à titre personnel dans cette section. La présidence du MoDem 92 ne l'entend pas sous cet angle et fait obstacle à cette tentative de putsch. La section n'est pas dissoute mais les adhérents s'enfuient.

Il continue son travail en coulisse. Il écrit sans arrêt à François Bayrou et s'appuie sur ses deux principaux alliés pour parvenir à l'investiture : Denis Badré et Pierre Creuzet. Ce dernier étant le salarié de l'autre dans une association, les relations sont très fortes. Et puis si Grébert obtient la tête de liste en Ile de France, alors Creuzet pourra l'obtenir dans le 92 et s'assurer, à lui comme à ses copains, les meilleures chances d'être en position éligible. Il reconstitue d'ailleurs la liste qu'il avait menée pour les élections internes et, comme par enchantement, tous ses malheureux compagnons se déclarent candidats à l'investiture la semaine dernière (voir le blog de Sylvain Canet, candidat défait à Boulogne dans l'élection interne).

Il y a quelques jours, les choses se sont précipitées. Profitant de l'absence de Bernard Lehideux pour cause de voyage privé à l'Ile Maurice - le directeur de cabinet de Bayrou n'étant pas franchement un fan de Grébert - Marielle de Sarnez convoque une réunion pour parler de la liste en Ile de France et positionner Grébert. C'est là que les choses sont décidées. C'est Marielle qui décide et François n'a qu'à confirmer à demi-mots dans un article paru lundi dernier dans le Parisien.

Demain, Marielle de Sarnez se rend à Dijon aux rencontres de Vincent Peillon et Christophe Grébert fait partie de la délégation. Il va être officieusement intronisé et présenté aux "copains de l'alternance". Ce matin j'ai reçu une invitation Facebook pour un événement : "Christophe Grébert pour l'Ile de France". Cette invitation serait passée totalement inaperçue si elle n'avait pas été créée et envoyée par une fidèle collaboratrice de Marielle de Sarnez, par ailleurs secrétaire du Conseil National du Mouvement Démocrate.

Je vous le dis, la décision est prise et ce n'est plus qu'une affaire de jours pour apprendre la décision de manière officielle.

Encore une fois, la démocratie interne au sein du MoDem a été bafouée, les magouilles et la cuisine politicienne ont pris le dessus sur le règlement et les statuts et ce matin j'ai une pensée attristée pour toutes celles et tous ceux qui viennent de se faire avoir pour avoir cru naïvement que la démocratie pourrait un jour régner en maître au sein du Mouvement Démocrate.

C'est pour lutter contre ce type de magouilles que j'avais créé un mouvement contestataire, les Promoteurs du Mouvement Démocrate. C'est parce que je les voyais perdurer que j'ai décidé de démissionner du MoDem. Aujourd'hui, je peux les dénoncer sans avoir à les cautionner. Je suis parfaitement en accord avec moi-même.

Triste destin pour ce mouvement qui avait pourtant toutes les chances de réussir.
Christophe Ginisty (ex-MoDem)

Rédigé par Gérard Brazon

Publié dans #Politique Française

Commenter cet article

Gérard Brazon 16/11/2009 17:51


Je ne crains pas Christophe Grébert qui a toujours évité le contact avec moi y compris lorsque je lui ai proposé de débattre. Jamais il n'accepta mes
commentaires. Jamais il n'accepta mon droit de réponse lorsqu'il m'a insulté sur son blog. En fait, il est toujours sur sa défense de victime permanente. Il n'existe que du fait de Madame
Cancelloni et de ses amitiés avec un Sénateur! 
Il n'a pas de programme, n'a pas de réparti, n'a aucune vision à long terme pour la ville. Son but, devenir Maire de la ville comme d'autres veulent être Vizir.


No comment 13/11/2009 18:19


Enfin, quelqu'un qui a le courage de dénoncer des pratiques indignes du Modem.
 Je suiis consterné et sur le point de rEndre ma caqrte si cette investiture est confirmée. Nous allons droit dans le mur;


amateur de 911 13/11/2009 15:44


Bonjour,
Trop simple de tomber dans la peur du concurrent politique.
Moi, même, anglophone m'interpelle sur ce genre de révélaton d'ICI DIMANCHE ou VOICI. Avez vous peur? Vous en parler tellement de ce Mr Grebert qui tiens un blog putéolien, aprécié ou non? c'est
sur que le jogging de Mme Cancelloni fait rire un peu! a de l'ambition. Mais l'émulation est un bien, non?
Votre réflexe de saccager toute opposition est embêtante pour moi, je comprends mal votre investissement, votre liberté d'expression et votre histoire (d'ouvrier patissier à bloggeur putéolien
célèbre, je suis....), ouvrir sa gueule, c'est bien! ne tombez pas dans le Ceccaldisme pur et dur, à moins qu'il vous fasse vivre ni dans le pro juif, sans racisme de ma part! Pas le genre de la
maison come vous dîtes!
Bien cordialement.


christel et emeric 13/11/2009 13:24



Cher  Gérard,
Grébert aux Régionales bonjour la cata,mais dans le parisien d'hier c'est le Conseiller Municipal Pierre Creuzet de Nanterre qui serait  investi pour représenté le Modem aux Régionales, se
qui revient à la meme chose que si c'était Grébert. Quand à la Présidence de Section de Puteaux ,ils ont publier une note sur leur blog,disant qu'ils engage un travail de coopération avec les
élus municipaux Modem sur les dossiers locaux.
Participera avec détermination à la campagne électorale des régionales en soutenant les candidats investis par le Mouvement Démocrate.
Que pensée de ça? Je n'en sais rien.
Christel