Populisme? Les frais de mandat des élus français font scandale en Suède!

Publié le 29 Octobre 2010

Les frais de mandat des élus français font scandale en Suède 

 

  Merci à François Grøssbåff pour la traduction 

 

          Un lecteur franco-scandinave  nous a transmis une vidéo tirée d’ une émission TV suédoise. Cet extrait nous montre des politologues suédois scandalisés par les indemnités représentatives de frais de mandat (IRFM) que touchent, en plus de leur rémunération, députés et sénateurs français (5 884,91 euros par mois pour un député et 6 209,13 euros pour un sénateur).

Les Suédois s’ étonnent qu’ aucun contrôle ne soit opéré sur l’ utilisation de ces fonds.

Chaque député et sénateur dépense comme bon lui semble l’indemnité représentative de frais de mandat, sans justificatif à fournir ni contrôle. Depuis avril 2010, aucun député n’ a eu le courage de déposer le projet de proposition de loi pour un contrôle des IRFM. Dans ce contexte, Bernard Accoyer, le président de l’ Assemblée nationale, a refusé de rencontrer les contribuables.

Sans le savoir, un analyste danois fait la même proposition que Contribuables Associés : remplacer le système actuel des IRFM, pervers et obscur, par celui des notes de frais, comme cela se fait aussi bien dans les entreprises privées qu’au Parlement britannique.

À la fin de chaque mois, le parlementaire transmettrait aux services financiers une note de frais accompagnée de tous les justificatifs des dépenses. Une dépense non justifiée au regard de l’exercice du mandat parlementaire serait rejetée par les services en question. Et les crédits non consommés par rapport au plafond seraient reversés à la trésorerie de chaque assemblée.

Rédigé par Gérard Brazon

Publié dans #Politique Française

Commenter cet article

Epicure 07/10/2011 22:18



Français, bande de niais! C'est maintenant que vous vous en rendez compte?


Tous les franchouillards font pareil, chacun à son niveau! Tous les cadres et les très supérieurs encore plus, ne font que de courir après les (fausses) factures de Frais! Et les salariés et les
Comités d'Entreprises itou!!!! Et vous faites comme si vous l'ignoriez?*


Dites et écrivez ce que vous voulez  mais Ne vous foutez pas de moi.... Moi, JE SAIS...



Agnes 29/10/2010 20:35



Que fait donc Puteaus pour bien gérér :


- HLM


- Associaotions


-Ecoles maternelles et primaires....


Non franchement, un bon coup de vent bien foid type scandinave nous ferait le plus grand bien! Et dire que c'est géré par lUMP!!! Bravo M. Brazon de soutenir cette gabégie de copain!!!!



Gérard Brazon 30/10/2010 21:00



          Puteaux est bien géré tout simplement. Elle a aussi de bonne rentrée fiscales. Elle n'est pas gouvernée par des socialistes accrocs à
l'emprunt. Pourquoi lui en faire le reproche? J'ai été Conseiller Municipal de 1995 à 2008. Puis remercié du fait que mon blog n'est pas forcèment dans la ligne, trop sulfureux sans doute, ainsi
que par mon tempérament qui ne me porte pas à lécher les bottes et essuyer les vestes y compris celle des dâmes. Alors que vous me disiez bravo pour un soutien prouve que vous ne me connaissez
pas ni la ville de Puteaux. Ce n'est pas parce que j'ai de l'amitié pour la première magistrate (que j'espère partagée) que j'apprécie tout ceux qui s'en approchent. Loin s'en faut. Je
n'envie d'ailleurs pas sa place car je n'ai pas son talent pour faire comme si elle ne savait pas qui sont ses vrais amis. A chacun sa galère Agnès. (sourire) Moi je suis dans la sincérité de mes
actes et mes fidélités.



Roger 29/10/2010 17:49



Non seulement les frais de mandat devraient être justifiés sur notes de frais, mais la rémunération du parlementaire (député et sénateur ne sont pas des métiers) devrait être celle de son dernier
emploi avant investiture. Non réélu, le parlementaire devrait conserver cette rémunération dégressive (comme aux Assedic) jusqu'à obtention d'un emploi.