Porteuses" organisent une "marche aux esclaves" contre la GPA.

Publié le 1 Juillet 2013

Après le "Mariage pour tous", et la manifestation de la Gay Pride, nous savons que les "porteuses" seront bientôt une obligation légale. La location des ventres sera légalisée. La marchandisation de la femme une réalité. Est-ce ce monde que nous voulons ?

Certes, il y aura des femmes qui feront des enfants pour des amis homos, comme pour leurs concubines. Nous le savons bien mais, il y aura forcément des femmes qui seront sollicitées contre de l'argent. Et dans cette période de misère, de chômage, nous savons que les ventres ne vaudront pas grand chose dans l'esprit de ces fabriquants d'enfants pour jeunes mâles en couple. L'enfant comme un droit et non les droits pour l'enfant.

Gérard Brazon

**********


 

Une centaine de jeunes ont participé jeudi 27 juin, entre 19h et 20h, à une marche organisée par « les Porteuses » pour dénoncer la location d’utérus (« gestation pour autrui » en novlangue) aux cris de« La Femme n’est pas une usine à bébés ! » ou « Non, non, non à la GPA ! »

Parti du Parc Monceau, le cortège a rejoint le mémorial de l’esclavage, place du Général-Catroux, et observé une minute de silence avant d’entamer la Marseillaise et l’hymne des Veilleurs : le chant de l’Espérance.

Reportage : LinePress

Rédigé par Gérard Brazon

Publié dans #Point de vue

Commenter cet article

Marie-claire Muller 01/07/2013 20:32


Les jeunes ont conscience qu'on leur prépare un drôle d'avenir ,avec un monde sans valeurs et corrompu!!!Nous devons les soutenir  il y va de la survie  de notre civilisation

marco 01/07/2013 17:47


Belle démonstration.L'erreur c'est d'avoir autoriser le mariage homosexuel qui n'est qu'une honte et une injure a la famille.