Posture/Imposture et manipulation: "ne pas confondre antisionisme et antisémitisme".

Publié le 3 Avril 2013

Gérard 52ans  Aprés les propos tenus par le Premier ministre islamiste turc Recep Tayyip Erdogan, dans lesquels il assimile le sionisme à un crime contre l’humanité, des journalistes turcs allument des contrefeux. Mais non bien sûr, Erdogan n'est pas un antisémite! Il n'a rien contre israël, mais il trouve que ce pays est belliqueux avec les "palestiniens"! Parce que le Hamas, le Hetzbollah et les autorités dites palestiniennes, ne sont que des braves gens n'ayant comme seule ambition de vivre dans "leur" pays "occupé" par Israël? A qui va-t-on faire avaler cela? 

Voilà un extrait de cette façon de se défausser d'une accusation qui colle à la peau de la Turquie musulmane à 99% et qui n'est pas, bien entendu, antisémite alors même que le Coran appelle à tuer les juifs à longueurs de sourates. (voir en fin d'article) Comme dans les écoles du Hamas!

En France, les propos antisémites sont issus des tenants d'une gauche "droit-de-l'hommiste", propalestinienne de prétexte, et par une petite partie de la droite radicale racialiste ultra minoritaire. Ils utilisent l'antisionisme comme véhicule de leur haine du juif. Mais la majorité des actes et des propos antisémites vient surtout de cette haine du juif véhiculé par l'islam radical des intégristes religieux. (Lire ici surtout ICI).

 Mais lisons ce texte qui donne dans sa première partie une bonne définition du sionisme. 

Par Ömer Taspinar  

Distinction entre sionisme et antisémitisme
Je pense qu’il est important de voir que dans le monde musulman la plupart des gens ont du sionisme une conception très différente de la définition du terme. Pour la plupart des Juifs, le sionisme réfère à l’idée de créer un Etat juif. Dans ce sens, il est employé comme quasi synonyme de «nationalisme juif», et désigne cette idéologie qui a conduit des intellectuels juifs européens tels que Theodor Herzl à entreprendre le projet de création d’un Etat juif. Wikipedia, par exemple, définit le sionisme comme étant à la fois «une forme du nationalisme juif et la culture juive qui constitue le support d’un Etat-nation établi sur le territoire défini comme étant la terre d’Israël». Le sionisme est ainsi une idéologie qui «aide les Juifs à préserver leur identité juive, s’oppose à l’assimilation des Juifs au sein des autres sociétés et œuvre pour le retour des Juifs en Israël en tant que moyen pour les Juifs d’être majoritaires dans leur propre pays, afin qu’ils n’aient plus à souffrir de l’antisémitisme, de l’exclusion et de la persécution qui étaient leur lot lorsqu’ils vivaient en diaspora.»
 
Jusqu'ici, pas de souci. Poursuivons l'explication de l'excuse facile qui en oublie les origines, l'histoire d'un peuple palestinien qui n'a jamais existé et les guerres de destruction d'Israël par des peuples arabes environnants: 1948, 1967, 1973. Sans compter la participation des divisions de WaffenSS musulmanes lors de la dernière guerre mondiale avant même qu'Israël ne soit né!
Erdogan a été celui qui a accueilli Shimon Peres
Pourtant, dans le monde musulman, comme, probablement, pour nombre d’autres Gentils [les autres peuples, chez les Juifs, ndlr], le sionisme n’est pas perçu comme étant l’idéologie qui a conduit à la création d’Israël. Je pense qu’aux yeux de M. Erdogan et de bon nombre d’autres musulmans, le sionisme est associé à l’expulsion, à la répression et au massacre de Palestiniens (?) par l’Etat juif.
En ce sens, être antisioniste équivaut non pas à la négation de l’Etat d’Israël, mais au refus du sort fait aux Palestiniens par ce même Etat. (et le tour est joué! C'est pas beau ça?)
C’est pourquoi je pense qu’il est important de faire la distinction entre antisionisme et antisémitisme. Tous les antisionistes ne sont pas antisémites. Critiquer la politique de l’Etat d’Israël et haïr les Juifs sont deux choses différentes.
Je ne veux pas avoir l’air de faire l’apologie du Premier ministre, mais il me semble que quand quelqu’un dit «le sionisme, l’antisémitisme, l’islamophobie et le fascisme sont tous des crimes contre l’humanité», il est évident qu’il n’est pas antisémite. Erdogan a été le chef de parti qui a accueilli le président israélien Shimon Peres lorsqu’en 2006 il est venu prononcer un discours au Parlement turc ; il a fait office de médiateur entre Israël et la Syrie entre 2007 et 2008. On ne saurait le blâmer d’être opposé à la création de l’Etat d’Israël. Il est sans doute antisioniste, mais antisémite, certainement pas.
*******

Question: 

Est ce que les musulmans peuvent avoir des amis chrétiens, juifs ou autres non musulmans?


Réponse rapide
: 

Mahomet (dans le Coran) décrit les infidèles comme "d'infâmes animaux" et "des perdants". Allah déteste les Chrétiens et les Juifs au point de les destiner aux flammes éternelles de l'enfer en raison de leur croyance. On comprend pourquoi Mahomet ne recommande pas aux musulmans de les prendre pour amis. Dans les faits, le Coran ordonne aux croyants de ne pas prendre un infidèle comme ami.


Le Coran:
 

Coran (5:51) - " vous qui croyez ! Ne prenez pas les juifs et les chrétiens pour alliés. Ils sont alliés les uns des autres. Quiconque parmi vous les prend pour alliés sera des leurs. Dieu ne guide pas les traîtres."

Coran (5:80) - "On voit un grand nombre d’entre eux s’allier avec des infidèles. Cette mauvaise décision qu’ils ont prise leur a valu la Colère de Dieu et leur supplice sera éternel." 

Les musulmans qui s'allient avec les infidèles iront en enfer.

Coran (3:28) - "Que les croyants ne prennent pas pour amis des mécréants de préférence aux croyants. Celui qui agirait ainsi n'aurait rien à attendre de Dieu, à moins que vous n'ayez à vous prémunir contre eux par mesure de sécurité. (la justification de la taqqya - la dissimulation- ndlr Gérard Brazon). Dieu vous met en garde contre Lui-même, et vers Dieu s'accomplit le retour final."

Coran (3:118) - "Vous qui croyez ! Ne prenez pas de confidents en dehors de votre communauté, qui feraient tout pour vous corrompre, car rien ne leur ferait plus plaisir que de vous voir en difficulté. La haine qu’ils vous portent perce déjà dans leurs propos. Que dire alors de celle qu’ils cachent dans leurs cœurs? Vous voilà donc suffisamment avertis ! A vous d’en juger !" 

Ce verset ne fait pas seulement que mettre en garde les musulmans de ne pas prendre un infidèle comme ami, mais il établit aussi la paranoïa profonde que le reste du monde est hostile aux musulmans.

Coran (9:23) - " vous qui croyez ! Ne prenez pas pour confidents vos pères et vos frères s’ils préfèrent l’impiété à la foi. Ceux d’entre vous qui en feraient des confidents seraient eux les injustes."  

Mêmes les membres de la famille ne peuvent être pris comme amis s'ils n'acceptent pas l'islam. (Ceci étant l'interprétation la plus pacifique de ce verset de la 9éme Sourate qui recommande également de "tuer tous les infidèles").

Coran (53:29) - " Ecarte-toi donc de celui qui tourne le dos à Notre rappel et qui ne désire rien d'autre que la vie de ce monde."

Coran (3:85) - " Quiconque recherche en dehors de l’islam une autre religion, celle-ci ne sera point acceptée de Lui, et dans l’autre monde, il sera du nombre des réprouvés."

Coran (3:10) - " Quant aux infidèles, rien ne les sauvera de la colère de Dieu, ni leurs richesses ni leurs enfants, car ils sont voués à servir de combustible au Feu éternel."  

Ceux qui ne croit pas en Mahomet nourriront les flammes de l'enfer (aussi 66:6, 2:24, 21:93)

Qur'an (7:44) - " Et les habitants du Paradis crieront aux habitants de l’Enfer : «Voilà que se réalise pour nous la promesse de notre Seigneur ! Et celle qu’Il vous a faite se réalise-t-elle?» – «C’est fait !», répondront-ils. Un crieur proclamera alors au milieu d’eux : «Que la malédiction de Dieu s’abatte sur les coupables»"  

Les musulmans au paradis prendront plaisir à regarder en dessous d'eux les infidèles rôtir en enfer et ils s'en moqueront de les voir ainsi torturés (22:19-22)

Qur'an (1:5-7) - " C’est Toi que nous adorons ! C’est Toi dont nous implorons le secours ! Guide-nous dans la Voie droite de ceux que Tu as comblés de bienfaits, non celle de ceux qui ont mérité Ta colère ni celle des égarés ! " 

Ceci est une prière que les musulmans se doivent de répéter quotidiennement. "ceux qui ont mérité ta colère" s'adresse aux juifs et "ceux qui sont égarés" s'adresse aux chrétiens (Cf.Bukhari (12:749) ).

Rédigé par Gérard Brazon

Publié dans #Le Nazislamisme

Commenter cet article