Pour combler la dette un autre scandale : la France gage l’or de la Banque de France !

Publié le 22 Décembre 2011

D'UN SCANDALE ....L'AUTRE....!!!!

Comme jadis les pays dits « sous-développés », qui sont désormais « émergents » et nous rattrapent à toute vitesse, la zone euro se met sous tutelle du FMI (Le Figaro). Incapables de se diriger eux-mêmes, les européens – attention ce n’est pas une blague – versent de l’argent (150 milliards d’euros) au FMI pour qu’il le reprête à des pays européens en difficulté !

Mais au fait, comment fonctionne cette tuyauterie ? Il s’agit de « prêts bilatéraux des pays au FMI » et, c’est magique, « de tels prêts n'impliquent aucun risque en capital pour leurs souscripteurs, car le FMI est, par construction, toujours remboursé sur ses propres crédits ». On aimerait bien savoir comment car le FMI ne peut pas faire tourner la planche à billets. S’il enregistre des pertes, il faut bien que quelqu’un paye. En outre ces prêts sont en réalité des « avances », elles ne figurent donc pas dans le budget des Etats concernés. C’est magique, on vous le dit, de l’argent circule et il n’est décaissé de nulle part, et toute perte est impossible.

Ceci dit, comme le FMI et l’UE n’ont pas encore inventé la pierre philosophale, il y a quand même un « gage » dans cette affaire. Lisons l’article : « ces avances ne présentent aucun caractère budgétaire pour l'État prêteur: il s'agit en réalité d'accords de swap («échanges») à partir des réserves en devises et en or des banques centrales (telle la Banque de France) et le FMI. » Et voilà : l’or de la Banque de France (2435 tonnes) sert, au moins pour partie, de garantie à ce montage !

L’or de la Banque de France, c’est le patrimoine national, comme la Joconde ou la Tour Eiffel. S’en servir de gage pour un tel montage financier est une HONTE et un SCANDALE. Cette opération a été réalisée en catimini, c’est pitoyable. L’or de la Banque de France doit servir de garantie ultime (c’est notre « arme nucléaire » monétaire), nous exigeons que ce gage soit annulé, et comptez sur ce blog pour suivre l’affaire.

Suivez l’actualité de la crise sur Facebook et Twitter.

Philippe Herlin  

Rédigé par Gérard Brazon

Publié dans #Economie-Finance-Industrie

Commenter cet article

Claude Germain V 22/12/2011 19:44


Bonsoir .je viens de telephoner a la succursale locale du FN ,mais d'aprés ce qu'il m'a été dit voila déjé un moment que l'or de la Banque de France a été bradé et mis en gage au FMI .Ce qui
voudrait dire que la France est completement a genoux et n'est riche que de l'epargne des vieux cons du 2eme ,3eme et 4eme age .Sorti de là ,l'Etat voyoux qui dirige ce pays n'est riche que de
vide et du fric que les communes ,les conseils generaux et l 'etat lui meme vole a travers les impots et le racket fiscal .


Ils ne leur reste plus qu'a nous faire crever fiscalement pour alimenter  la classe politique et l'immigration et l'assistanat social le plus outrancier du monde .


Les riches n'en parlons pas , leurs Napoléons-or sont déja hors de France