Pour la Cour de cassation, la PMA n'est pas un "obstacle" à l'adoption.

Publié le 23 Septembre 2014

Quand on vous disait qu'un million et demi de personnes dans la rue n'interdira pas de nous mettre la totalité du projet prévu pour favoriser à la fois le mariage, l'adoption et la location des ventres in fine....

La cour avait été saisie pour avis par les tribunaux d'Avignon et Poitiers, concernant l'adoption au sein d'un couple de même sexe d'enfants nés par procréation médicalement assistée à l'étranger.

La Cour de cassation juge que la PMA, la procréation médicalement assistée, n'est pas un "obstacle" à l'adoption. La plus haute juridiction judiciaire française a rendu son avis, mardi 23 septembre. Elle ne voit donc pas d'obstacle à l'adoption d'un enfant issu d'une insémination artificielle avec donneur anonyme à l'étranger au sein d'un couple homosexuel, l'adoption étant ouverte à ces couples.

La cour avait été saisie pour avis par les tribunaux d'Avignon et Poitiers, concernant l'adoption au sein d'un couple de même sexe d'enfants nés par procréation médicalement assistée à l'étranger. En pratique, la justice répond déjà positivement aux demandes, dans la majorité des cas.

Rédigé par Gérard Brazon

Publié dans #Faits Divers- Sociétés

Commenter cet article

Nicolaï Vavilov 24/09/2014 12:26


   Il s'agit donc de donner un droit offer à des couples infertiles ( la PMA), à des"paires" qui eux ont fait des choix libres de sexualité différente...et inféconde.


   A des couples infertiles la science médicale permet une filiation. A des paires infertiles par choix, on offre la possibilité de filiation sans père...L'enfant sera donc privé,
artificiellement d'un parent, par un artifice culturel (la PMA)... La nature hélas prive déja des enfants de parent(s)...Il s'agit d'un appauvrissement du milieu familial choisi en occident.


     Il existerait des milliers d'enfants qui vivent dans des familles de paires par accident de la vie (recompositions)... mais est-ce une raison pour en programmer par
choix???


    Nombre d'anthropologues ethnologues, sociologues sont hélas favorables à cette évolution...


 


 

Aaron 23/09/2014 23:37


Effectivement vous aviez vu juste...Rendons ici hommage à votre clairvoyance.

Claude Germain V 23/09/2014 20:06


La Cour de Cassation strictement au meme titre que le Conseil d'Etat serait'ils formés d'homoncules tandancieusement pervers et perverses ????


Par DIEU !!!!!!! si c'est le cas , il est d' une necessité VITALE POUR LA SAINTE FRANCE , c'est de reconstituer une INQUISITION ET DES BUCHERS DE SALUTS PUBLICS ..... ou les " Puissants
pervers " ne seront pas épargnés grace a leurs grades sociaux et auront droit au bucher au meme titre qu'un citoyen lambda .....