Pour les Frères musulmans, les femmes sont bien en servitude

Publié le 18 Mars 2013

Les Frères musulmans « modérés » veulent maintenir les femmes sous leur servitude

Dire que certains en Europe se bercent encore des illusions d’un féminisme islamique, faisant de l’islam la source et l’horizon d’une possible émancipation de la femme. C’est en fait l’occasion pour eux de vilipender le féminisme occidental, briseur, selon eux, de l’harmonie familiale et sociale.

Même si ces adeptes d’un féminisme islamique sont sincèrement désireux de voir évoluer la condition de la femme musulmane, on ne peut que constater qu’ils font fausse route et que leurs craintes d’une remise en cause de l’ordre familial et social sont partagées … par les islamistes !

Selon un quotidien libanais, ces mêmes islamistes, par l’intermédiaire des Frères musulmans du président de l’Egypte, Morsi, viennent de s’opposer à un texte de l’ONU sur les femmes, sous le prétexte qu’il mènerait à la « déchéance totale de la société ». Ces messieurs qui n’apprécient pas les prises de décisions autonomes des femmes ont précisé qu’ils refusaient l’égalité totale dans la législation du mariage et qu’ils refusaient que les femmes se passent de l’accord du mari pour voyager, travailler ou utiliser des moyens contraceptifs.

Ils ne veulent pas plus que l’épouse puisse avoir le droit de poursuivre en justice son mari pour viol ou harcèlement sexuel. Ils excluent d’accorder aux jeunes filles une « totale liberté sexuelle » en leur donnant accès à des moyens contraceptifs. Il s’agit de la prise de position la plus explicite des Frères musulmans sur les femmes et leur rôle dans la société, une question qu’ils s’étaient bien gardés d’évoquer depuis leur arrivée au pouvoir après la chute du régime de Hosni Moubarak en 2011.

Doit-on rire ou pleurer en constatant que de nombreuses voix osent qualifier ces islamistes de modérés ? Bigre, que de confusion mentale ! Et qu’attendent les médias généralistes pour nous informer de cette conséquence sinistre du printemps arabe ?

Jean Pavée

Rédigé par Gérard Brazon

Publié dans #Le Nazislamisme

Commenter cet article

Marie-claire Muller 18/03/2013 23:18


Le maire de Moscou annonce un moratoire sur la construction de mosquées





A Moscou vous pouvez vous mettre à dos l'islam et ne pas voir compromise votre carrière politique. Le
maire Sergey Sobyanin (à droite sur la photo) a
déclaré  qu'il ne permettrait pas à ce que de nouvelles mosquées soient construites dans sa ville. La ville ne compte que quatre mosquées, et "c'est déjà
 beaucoup", selon le maire, qui estime de nouvelles ne seront pas nécessaires, via Russia Today:


"Il s'est avéré que lors des prières musulmanes [souvent de rue] les fidèles ne
sont pas du tout des citoyens russes habitants de Moscou. Ils sont des travailleurs migrants. Il y a seulement 10 % des habitants de Moscou parmi eux, et accorder une construction de mosquée
à chaque demande, est,  je pense, abusif".


Sobianine a poursuivi en disant que le citoyen moyen Moscou est "irrité" par des gens qui parlent une
langue différente, ont des manières différentes, avec un "comportement agressif", puis a rapidement ajouté qu'il ne cherchait pas à se baser sur des considérations purement ethniques.


Inutile de dire que les musulmans de la ville ne sont pas satisfaits de l'interdiction. Le Mufti du
Conseil de Russiea promis de se battre, en disant qu'il enverrait une demande pour construire une nouvelle mosquée au président Vladimir Poutine lui-même. 


Observatoire de l'islamisation.