Pourquoi demande-t-on un "certificat de coutume" pour se marier dans nos mairies françaises?

Publié le 15 Mai 2013

Gérard- 2006-2  Depuis quelques années dans bien des Mairies de droite comme de gauche, dans le cas d'un mariage mixe, franco-marocain ou autres pays du Maghreb, l'homme français avec ou sans religion autre que la musulmane, doit se procurer un "certificat de coutume" !

Qu'est-ce que ce certificat! La certitude que ce mariage soit reconnu au Maroc, en Algérie, en Tunisie et autres car en terre d'islam, la femme ne peut se marier avec un non musulman! Un couple franco-marocain, tunisien, algérie marié officiellement en France, dont la femme est musulmane se verra non reconnu comme marié par les autorités de ces pays sans ce certificat de coutume! Ce qui veut dire que cette femme sera considéré comme célibataire et ne pourra faire aucune demande de femme mariée dans son pays d'origine! Pire, elle sera traitée comme une fille de mauvaise vie. Ne parlons des enfants issus de ce mariage français qui seront considérés comme issus d'une femme célibataire! On sait ce que cela veut dire dans le monde islamique! Bien entendu, l'inverse n'existe pas puisqu'un musulman peut se marier avec une non musulmane à charge pour lui de la convertir par la suite. Lorsque nous dénonçons la charia qui avance masquée dans notre société, ce n'est pas pour rien au même titre que la Kafala (adoption musulmane intégré dans la loi française)

Ce qui est choquant c'est que ce soit dans ces Mairies Françaises de droit républicain et laïc, que l'on fait cette demande. Car le certificat de coutume oblige à la conversion à l'islam. C'est pourquoi nous entendons souvent que des français se convertissent et que les mariages mixes augmentent! Tout est lié avec la complicité de nos autorités soi-disant laïques et républicaines!

Voici un exemple lu dans Minurne

Gérard Brazon

*****

Frédéric Gilbert, journaliste à la télé, comme nous l'apprend une petite revue spécialisée dans le sujet très sérieux qu'est le mariage, Mariage-Buzz. Comme Charlie-Hebdo, Mediapart et Le Parisien ont également repris l'information, on doit la prendre pour vraie. D'autant que Frédéric Gilbert, a déjà derrière lui une longue carrière de journaliste d’investigation ayant réalisé des sujets pour TF1, M6, France 5, pour les émissions de Laurent Ruquier et de Thierry Ardisson, journaliste pour une émission de Stéphane Bern sur France 2, auteur et réalisateur d’une série documentaire sur NT1, etc. Un pro de l’information, donc. Un mec qui a l’expérience du monde réel, qui peut en causer avec une légitime et crédible autorité aux citoyens avides de s’informer.

Il y a en moyenne 8 000 mariages franco-maghrébins par an. Une majorité sont le fait de Maghrébins épousant  des idiotes, un nombre indéterminé sont des mariages "blancs" sur lesquels les maires ferment les yeux, et quelques-uns sont des mariages d'amour de Français tombés amoureux d'une fille d'outre-Méditerranée.

C'est le cas de Gilbert (52 ans) qui voulait épouser une jeune marocaine à qui il a fait des jumelles (dont l'une est morte faute de soin, les mères célibataires, ces salopes, étant mises à la porte des hôpitaux marocains, pays dramatiquement archaïque sur le plan civilisationnel). Se voyant réclamer un "certificat de coutume" que l'employé de la mairie d'Aubervilliers (9-3 évidemment, département déjà soumis à la charia) lui expliqua être un certificat de conversion à l'islam, ce fils de curé défroqué et athée alla, tout aussi perplexe que Brigitte, demander à des gens connus pour avoir épousé des Maghrébines ce qu'ils avaient fait : tous, tous sans exception lui ont répondu qu'ils s'étaient rendus à la mosquée du coin et s'étaient convertis à l'islam "pour ne pas avoir d'histoires".

Voilà donc Gilbert, athée et laïc intégriste, qui monte au créneau, dénonçant un "excès de zèle" des services d'état civil et s’indignant que les maires puissent exiger un justificatif de conversion à l'islam…

Rassurez-vous, il s'est marié quand même à la mi-janvier en se passant du certificat de coutume. Bien sûr, il est chagriné de savoir que son mariage n’aura pas de valeur légale au Maroc, pays sociétalement archaïque comme tous les pays musulmans, mais bon. C’est un combattant de la laïcité Freddy Gilbert ! Un pur ! Il va au front, prêt à prendre des risques ! Pensez ! Quand il ira avec Madame en ouiquende à Essaouira et qu’ils feront chambre commune à l’hôtel, sa mahométane et néanmoins légitime épouse pourrait se voir arrêtée et inculpée pour atteinte à la morale publique et prostitution… Il est prêt au martyr Freddy ! Surtout dans les journaux…

Mais il ne faut pas s'arrêter-là comme l'ont fait la quasi totalité des journaux qui ont révélé l'affaire et se poser la question : qui est le bouffon de maire qui impose la conversion à l'islam avant de marier les gens ?

Le maire d'Aubervilliers, Jacques Salvator, est un vieux socialo de 63 ans, modèle exemplaire de ces pourris qui sont l'élite de ce valeureux parti : militant précoce à la JOC, puis à l’UNEF et collabo du FLNA, membre des comités (communistes) de soldats, créateur en 1977 d’une librairie haut lieu de la contestation à Saint-Denis, secrétaire national du PSU en 81. A 46 ans il rejoint le PS dont il sera ensuite salarié. Au congrès de Reims, il soutient la motion Delanoë puis se rallie à l'autre islamiste, Martine Aubry. Ça fait quand même bientôt quatre ans qu’il s’intéresse a priori de près à ce qui se passe dans les services de sa bonne ville d'Aubervilliers (75 000 habitants), et bien figurez-vous que comme son patron Hollande, "il ne savait pas" : "Je suis tombé de ma chaise en apprenant ça !". Socialiste, donc menteur comme tous les autres. Mais le pauvre chou s'est vite remis de cette chute malencontreuse et a promis qu'il assisterait au mariage "par solidarité".

Surtout ne le croyez pas, il réagit seulement au vieux réflexe socialiste : toujours aller dans le sens du vent médiatique. Gilbert est journaliste …

Maintenant, on attend les sanctions que la République laïque, en tout cas c'est inscrit dans la Constitution, et son ministre de l'Intérieur qui est responsable du respect dû tant aux lois de la République qu'à ses principes constitutionnels, ne va pas manquer d'infliger au maire qui a laissé faire des milliers de conversions forcées à l'islam dans sa commune et aux employés félons qui faisaient pression sur les candidats au mariage pour qu'ils aillent se convertir à la mosquée et obtenir leur certificat de conversion en payant au passage l'impôt islamique requis.

On attend aussi de savoir pourquoi Madame Belkacem, musulmane marocaine mariée à un Français, ne s'est pas convertie au christianisme quand elle a épousé Vallaud qu'elle a casé au cabinet de Montebourg, comme Taubira a embauché son amant Jean-François Boutet dans son propre cabinet pour l'avoir sous la main chaque fois que ça la chatouille ou que ça la gratouille.

Maurice D.

Rédigé par Gérard Brazon

Publié dans #Point de vue

Commenter cet article

L'EN SAIGNANT 15/05/2013 18:10


APRÈS TOUT, si ces CONNES veulent en goûter ... ! Même la fille du PIMPANT et pétentieux ESTROSI en est ... Alors .! Il y a longtemps que l'autorité paternelle est morte en FRANCE alors, ça
manque ici et là bas ça existe encore ... et COMMENT .?

marco 15/05/2013 13:29


Le futur mari n'a qu'a incité sa compagne a se convertir au christianisme,elle aura de toute façon tout a y gagner.Elle devra également choisir entre deux nationalité.

DURADUPIF 15/05/2013 13:28


Qu'ils faudra licencier sans indemnité à la prochaine élection. Moi président je ne favoriserai personne sans l'aval du Peuple Français...oufoufouf.