Pourquoi égorgent-t-ils ?

Publié le 29 Août 2013

Par Danilette

Source

Qu'y a-t-il de commun entre Daniel Pearl, Nick Berg, les Juifs des pogroms de Hébron et les membres de la famills Fogel ? Ils ont été tués à l'arme blanche. Pas seulement tués à coups de couteau, mais tués par une action délibérée visant à leur couper la tête ou provoquer une hémorragie mortelle dans la carotide. Encore un petit détail qui est commun à tous : ils ont été abattus par des musulmans. On peut ajouter à cette liste les innombrables filles et femmes musulmanes partout dans le monde tuées d'une manière similaire, par leurs frères, pères ou autres parents parce qu'elles auraient déshonoré leurs familles. La question qui vient à l'esprit est : d'où vient cette tendance des Musulmans à tuer leurs victimes en les égorgeant ?


La réponse est simple: l'abattage est une pratique courante et de routine dans les familles musulmanes. Beaucoup d'enfants musulmans observent comment leurs pères égorgent un mouton pour célébrer un événement important et pour célébrer la fête del'Aid Aladha, la fête du sacrifice, cela fait partie des commandements de la fête.


En revanche, dans les sociétés modernes, l'abattage des animaux pour la consommation de viande se fait dans les abattoirs, à l'abri du regard du public, en particulier des enfants. Les gens recoivent une viande nettoyée, sans poils ni sang, en morceaux prêts à être cuisinés ou consommés. Cette viande stérile protège le public de la vue de l'abatage, du sang et des sons qui l'accompagnent. Beaucoup d'occidentaux qui assistent à l'abattage d'un animal deviennent végétariens.


Mais dans les sociétés musulmanes, l'abattage se fait généralement à la maison, devant les petits garçons et les petites filles pour qui cela devient une routine de la vie quotidienne. Ils en prennent l'habitude et ne sont ni impressionnés par la vue du sang qui coule de la gorge de l'animal, ni terrifiés par ses cris, ni par la vue de l'animal mort. Très souvent ce sont les enfants qui tiennent les pieds de l'animal alors qu'il est égorgé pour le maintenir en place et ils sentent très bien l'animal se débattre dans des souffrances terribles alors qu'on plonge le couteau dans sa gorge. La présence des enfants et leur implication dans l'abattage des animaux les rendent mentalement insensibles à cet acte et quand ils deviennent adultes, à leur tour ils pratiquent la coutume de l'abattage de leurs propres mains et en présence de leurs propres enfants.


L'immunité mentale provoquée par l'abattage permet à un musulman d'adopter cette méthode à tout moment  quand il sent qu'il doit se débarrasser définitivement de quelqu'un. L'abattage de l'agneau au cours de la fête du sacrifice est accompagné d'une récitation : "au nom d'Allah le miséricordieux et compatissant", tuer une fille dont le comportement n'est pas conforme est aussi une sorte de rituel d'exécution. Celui qui l'effectue estime qu'il fait un devoir important et utilise un moyen de routine auquel il est habitué dès la petite enfance.


Dans les sociétés occidentales, l'acte d'égorger un animal est perçu comme barbare alors que les sociétés musulmanes considèrent que c'est un acte adéquat et juste, approprié à la situation dans laquelle il est fait. Ainsi le fait d'égorger des Juifs, des Chrétiens ou tout autre ennemi, n'est pas considérée par la société musulmane traditionnelle comme une manière de tuer inacceptable.


C'est ce qu'on appelle dans un langage professionnel : la "différence culturelle". 

Adapté de l'hébreu par Danilette

 http://cache.20minutes.fr/img/photos/jdn/2010-11/2010-11-16/vignette_photo_1289901892165-1-HD.jpg

Rédigé par Gérard Brazon

Publié dans #Point de vue

Commenter cet article

ABEL 26/09/2013 10:26


Les textes sacrés (pour les Juifs) nous apprennent que Sarah a demandé à Abraham de renvoyer Agar, la servante, car à chaque fois qu'Ismaël et Isaac sortaient de la demeure, Ismaël n'arrêtait pas
d'agresser Isaac, de lui lancer des flêches - pour lui faire peur -, etc, etc... Ismaël a donc une attitude agressive, guerrière, qu'il a transmis aux Musulmans, ses descendants directs, d'après
la tradition hébraïque ! Par ailleurs ALLAH est dit Allah Akbar, traduit par Dieu tout puissant, ce qui sous entend le Dieu de la puissance, de la guerre, de la destruction ! Les Musulmans, forts
de cette tradition guerrière, bestiale, barbare, n'ont donc aucune peine à égorger une bête, devant leurs enfants, afin que ces derniers perpétuent  à leur tour cette tradition barbare !
Cette tradition, appliquée à la lettre dans les actes de tous les jours fait de ces enfants des êtres insensibles à la violence, à la mort, à la barbarie pure et dure ! Dans ces conditions,
comment voulez-vous qu'ils fassent la différence entre égorger un animal et égorger un humain, surtout si ce dernier est Juif ou Chrétien, puisque infidèles à la religion d'ALLAH ! Il est écrit
dans la Torah, le livre sacré des Juifs, qu'à la fin des temps, cette idéologie, l'islam sera détruite ! Et par qui ? Par les Perses, eux-mêmes Musulmans, convertis à cette idéologie à l'époque
des invasions arabes ! Cependant, ces perses chiites, qui ont conservé pour certains d'entre eux des rythes zoroastriques (leur religion d'origine) ne rêvent que d'une chose : Prendre leur
revanche sur les peuples arabes musulmans, dont il semblerait, toujours d'après les textes sacrés juifs, que l'Arabie saoudite, l'Egypte et un autre peuple musulman, disparaitront définitivement
de la terre ! S'agit-il de peuples ou tout simplement de leurs idéologies ? L'important, c'est qu'ils disparaissent d'une façon ou d'une autre de la face de la terre ! Pour la paix et le bien de
tous !!!

L'EN SAIGNANT 30/08/2013 12:17


Ce ne sont que des sauvages arrièrés et l'ONU fait des campagnes de tout bois mais feint d'IGNORER CETTE PRATIQUE INADMISSIBLE ET INTOLERABLE à NOTRE EPOQIUE.!  

Epicure 29/08/2013 23:04


Les Hébruex ont supprimé mes sacrifices au temple depuis longtemps et l'abattage est soumis à  des règles techniques et morales très élaborées avec un rappel à chaque fois de la notion de
Deuil que l'on doit faire de l'animal (couvrir le sanfg répandu de Cendres en signe de deuil -et d'expiation....)


Rien à voir avec le folklore sanguinaire et immonde techniquement...Seul l'égorgement des humains est techniquement facile: par surprise sans poils ni téguments épais pour protéger d'un couteau
plus ou moins bien entretenu...


Les paysans païens/chrétiens voici encore quelquers décennies n'ont rien à envier aux pratiques musulmanes.....Mais tordre le cou à un poulzet  tuer du coup du lapin ou trancher la tête d'un
canard ne sont pas plus réjouissants. la question carnivore reste entière....Lire le livre de Jonathan Safran Foer Faut)-il manger des animaux.... 

Charles Martel 29/08/2013 22:29


 




Les messages de ce site sont postés sur https://twitter.com/AntiLeftistsFas : 150
sites/blogs luttant contre l'islamisation et les fascistes gauchistes !


 



Suivez https://twitter.com/AntiLeftistsFas ! 150 sites/blogs luttant contre l'islamisation et les fascistes gauchistes ! Retweetez SVP
!!




  




Ce document a été posté sur 'Islam : danger planétaire' http://ScoopItIslam.jumpingcrab.com et sur https://twitter.com/CharlesMartelu 


Flux RSS http://ScoopItIslam.jumpingcrab.com/rss.xml ( utilisez http://blogtrottr.com
)


 


islam : doctrine de haine, de soumission et d'extermination que les fascistes gauchistes islamo-collabos s'acharnent à appeler la 'religion d'amour, de tolérance et de paix'
^_^


 



Veuillez télécharger le document "Etat des lieux de la France actuelle concernant un danger planétaire - Version 16" à http://RevelationsIslam.chickenkiller.com ( Format PDF : http://RevelationsIslamPDF.chickenkiller.com )


 




Enzo Le Renard 29/08/2013 21:39


"Ainsi le fait d'égorger des Juifs, des Chrétiens ou tout
autre ennemi, n'est pas considérée par la société musulmane traditionnelle comme une manière de tuer inacceptable."






Quelle est la méthode d'exécution des Juifs, des Chrétiens, des autres ?


Y a-t-il une bonne façon de tuer ?


Les Musulmans sont-ils les seuls meurtriers de la planète ?