Pourquoi il faut lire et faire lire «COMMENT le PEUPLE PALESTINIEN fut INVENTE»

Publié le 2 Décembre 2011


Comment le peuple palestinien fut inventé
Depuis mon retour d’Israël, j’ai fait des conférences en divers lieux de France pour porter la vérité sur le Proche-Orient. J’en ferai d’autres encore, sans prendre en compte la fatigue ou les kilomètres.  Je pense qu’il le faut absolument, car l’heure est très grave. 
 
Jamais l’image d’Israël n’a été aussi négative dans les grands médias européens. Jamais les falsifications sur l’histoire du Proche-Orient n’ont été aussi hégémoniques dans les discours tenus en Europe. 
 
Jamais la délégitimation de l’Etat du peuple juif n’a atteint ces proportions. La menace iranienne se précise. L’hiver islamique qui touche la région s’appesantit. L’Europe est au bord de l’implosion. Les Etats-Unis sont dans l’ère Obama, et c’est tout dire. 
 
Jamais aussi les effets de la délégitimation de l’Etat du peuple juif n’ont débordé à ce point vers une remontée de l’antisémitisme en Europe, et, plus particulièrement, en France. 
 
Partout où je parle, on me demande ce qui peut être fait en ce contexte. Je réponds : réagir face au mensonge, rappeler les faits, ne pas laisser la calomnie et la propagande l’emporter, faire preuve de vigilance. 
 
C’est pour donner les moyens d’aller en ce sens que j’ai tenu à publier Comment le peuple palestinien fut inventé Pourquoi il faut lire et faire lire « Comment le peuple palestinien fut inventé »*
 
C’est pour que le livre soit diffusé aussi largement que possible que j’ai tenu à ce qu’il soit bref et concis. 
 
Je demande à ceux qui me lisent de le lire et de le faire lire. Je leur demande, en toute amitié, de le faire circuler. 
 
Il faut rendre ce livre incontournable. Il faut que les barrières du boycott qui le touche soient ébranlées. 
 
Une seule émission de télévision a cité ce livre, Ce soir ou jamais de Frédéric Taddei. 
 
Les autres émissions de télévision, les grandes radios, font la sourde oreille et gardent leurs portes closes. Les ennemis d’Israël et du peuple juif, et tant de menteurs professionnels, sont, eux, invités quotidiennement. Je ne refuse aucun débat et aucun interlocuteur. 
 
Je veux juste que les portes s’ouvrent. Pas pour moi. Absolument pas pour moi. Pour ce qui doit être dit. Je veux que le livre soit entre toutes les mains. Pour ce qui doit être dit là encore.
 
Merci d’avance. Merci pour la vérité. Merci pour la liberté. Merci pour Israël. Merci pour les victimes de l’antisémitisme ou de son masque frelaté : l’ « antisionisme ».
 
Reproduction autorisée et vivement encouragée, avec la mention suivante et le lien ci dessous :
© Guy Millière pour www.Dreuz.info
 
PS: Dans une librairie des Champs Elysées, plusieurs exemplaires du livre ont été raturés et portent la mention manuscrite : « Guy Millière est un révisionniste ». Le mot « révisionniste » est utilisé en général pour désigner ceux qui nient la Shoah. Le voir utilisé pour désigner un livre écrit par un écrivain juif, David Horowitz, et par un ami d’Israël et du peuple juif, qui tous deux se battent contre les mensonges antisémites, et contre la négation du droit qu’a Israël d’exister et de vivre, en dit très long sur les pathologies qui imprègnent certains esprits en ce pays.
 
* en achetant le livre avec ce lien, vous bénéficiez d'une remise de 5%, et vous soutenez Dreuz qui reçoit une commission de 5%.

Rédigé par Gérard Brazon

Publié dans #Israël: une démocratie

Commenter cet article

Nancy VERDIER 03/12/2011 18:40


Pour revenir à MISTRAL: vous blogguez sous un pseudo. Qui êtes-vous Mistral ? Pourquoi ne pas venir à "visage découvert" comme nous le faisons tous ici.

Marie-Claire Muller 03/12/2011 15:25


@mistral pourquoi demandez vous de bloguer à visage découvert? C'est ce que Gérard fait non????aller à contre courant,défendre toutes les libertés et dénoncer le mensonge c'est vital pour la
liberté d'expression muselée par la bien pensance idéologique .Il est temps que les gens prennent conscience que les valeurs sont inversées et qu'on les manipulent pour faire accepter
l'inacceptable:Les palestiniens sont un peuple arabe importé sur la terre qui appartient à Israël!Les juifs nous les aimons ils font parti de nous; de notre civilisation, de notre passé,de notre
présent et de notre futur  Israël est une grande démocratie et le dernier rempart contre la barbarie  obscurantiste qui cherche à s'imposer dans le monde et plus particuliérement en
France!Vous trouverez sur ce site tous les résistants,ceux qui ont ouvert les yeux et qui ne se contentent pas de hurler avec les loups sous prétexte que c'est dans le vent et politiquement
correcte


"C'est sur la démission des peuples que les tyrans fondent leur pouvoir!"


Voici comment  veut nous tromper l'ennemi qui lui n'agit pas à visage découvert et ça vient de Jeannette Bougrab qui est algérienne et  qui nous dit :




Pour Jeannette Bougrab, il «n'existe pas d’islamisme modéré»
33 commentaires

Créé le 03/12/2011 à 10h39 -- Mis à jour le 03/12/2011 à 11h22





La secrétaire d'Etat à la Jeunesse, eannette Bougrab, le 18 octobre 2011 à Paris Alexander Klein afp.com




POLITIQUE - La ministre français affirme que la charia implique «nécessairement une restriction des droits et libertés»...


Une ministre française d'origine arabe affirme samedi qu'il n'existe pas d'«islamisme modéré» et que des lois fondées sur la charia, la loi coranique, sont «nécessairement une restriction
des droits et libertés». La secrétaire d'Etat à la Jeunesse Jeannette Bougrab réagissait dans un entretien au journal Le
Parisien aux succès électoraux des islamistes au Maroc, en Tunisie et en
Egypte. Elle est elle-même d'origine algérienne, fille de harki, le nom donné aux supplétifs algériens de l'armée française pendant la guerre d'indépendance. «C'est très inquiétant»,
a-t-elle déclaré. «Je ne connais pas d'islamisme modéré». «Il n'y a pas de charia light. Je suis juriste et on peut faire toutes les interprétations théologiques, littérales ou
fondamentales que l'on veut, mais le droit fondé sur la charia est nécessairement une restriction des libertés, notamment de la liberté de conscience», a-t-elle ajouté.


«Je ne soutiendrai jamais un parti islamiste, au nom des femmes qui sont mortes»


Interrogée sur le fait de savoir si le discours de la diplomatie française devrait être plus ferme face aux islamistes portés au pouvoir par les urnes, elle répond: «je ne suis pas
ministre des Affaires étrangères. Je réagis en tant que citoyenne, en tant que femme française d'origine arabe». Le chef de la diplomatie française Alain Juppé prône un dialogue avec les partis islamistes modérés, comme Ennahda en Tunisie ou le Parti Justice et Développement (PJD) au Maroc,
à condition qu'ils ne franchissent pas certaines «lignes rouges», que sont le respect des élections, l'Etat de droit, les droits de l'homme et de la femme.


Les présidents tunisien et égyptien «Ben Ali ou Moubarak avaient agité le chiffon rouge des islamistes pour obtenir le soutien des pays occidentaux», poursuit Jeannette Bougrab. «Mais il ne faudrait pas tomber dans l'excès inverse. Moi, je ne soutiendrai jamais un parti islamiste.
Jamais. Au nom des femmes qui sont mortes, de toutes celles qui ont été tuées, notamment en Algérie ou en Iran, par exemple, parce
qu'elles ne portaient pas le voile».


Jeannette Bougrab s'insurge aussi contre les Tunisiens de France qui ont voté à environ 30% pour Ennahda aux élections d'octobre. «Je trouve choquant que ceux qui ont les droits et les
libertés ici aient donné leur voix à un parti religieux», déclare-t-elle. «Je pense à ceux qui, dans leur pays, ont été arrêtés, torturés pour défendre leurs convictions. On leur a en
quelque sorte volé la révolution», affirme-t-elle.








 




 









 


 


 


 


 


 


 


 


 


 


 


 


 


 


 


 



islam


Maroc








Emploi


 













































Nancy VERDIER 03/12/2011 15:17


Parfaitement. Ce Blog n'est pas "Juif". Nous sommes plusieurs Blogs non-juifs sur le Net à prendre la défense d'Israël, de la seule démocratie du Proche-Orient, qui lutte pour son existence. Nous
luttons contre l'escroquerie palestinienne, une des escroqueries qui marche le mieux chez les BoBos en général dits de gauche UMPS et chez les Verts en particulier. S'ils le veulent, les
"palestiniens" peuvent rentrer chez eux en Egypte, au Liban, en Syrie, en Jordanie etc... leurs terres d'origine et même dans ces nouvelles "démocraties islamiques". Un vaste choix leur est
offert....Mais c'est curieux n'est-ce pas ? Ils veulent tous restés collés & serrés à Israël entretenus par la planète qui leur verse généreusement tout ce qu'il faut pour vivre et s'armer.
  Comme vous pourrez le remarquer, nous ne sommes pas de "gauche" en ce début du 21ème siècle, car nous considérons que la gauche a trahi le peuple. Nous sommes un rassemblement de citoyens
venus d'horizons divers et nous espérons par nos informations épargner à la France et aux français un sort bien plus triste que celui des palestiniens.

mistral 03/12/2011 10:34


C'est la première fois que je visite votre site. "Liberté, etc....., puis, laicité" dites vous en page d'accueil. Et plus loin "défense d'Israël". ????????


Bloggez donc à visage découvert.