Pourquoi les juifs ne s'engagent-ils pas plus contre l'intégriste islamique?

Publié le 28 Octobre 2010

           Un texte de Francis Neri qui s'interroge sur le silence des juifs de France face à l'islamisation de l'Europe. Il est vrai qu'il y a de quoi s'interroger sur ce silence à l'heure ou l'islam intégriste souhaite ouvertement la mort des juifs, celle d'Israël y compris dans des écoles du Hamas et d'ailleurs, ou le juif est l'ennemi, la bête immonde. Combien de fois j'ai été outré par les prises de positions d'un Bernard Henri Lévy et singulièrement au sujet du Kosovo.

        On enseigne la haine à des gamines et des petits gamins dans des écoles qui sont curieusement financées par l'Union Européenne sans que cela ne lui pose de problème.

 

        Je rappelle à tout hasard mais chacun connait le fond de ma pensée, que je considère Israël comme le dernier rempart qui nous sépare de la horde islamique qui déferlera sur nos terres d'Europe déjà bien occupées aujourd'hui par une jeunesse qui n'aime pas les pays d'accueils de leurs parents.

         Sans doute est-ce exagéré me diront les bonnes âmes, peut-être et j'espère bien me tromper, mais j'ajoute que je préfère dialoguer voire, avoir des mots avec un pays démocratique, le seul de la région, qu'avec l'Iran des Mollahs, l'Arabie saoudite qui refuse la liberté religieuse, décapite, lapide au nom d'un Dieu. A chacun ses amis! Pour ma part, Israël compte parmi mes amis les plus chers.

Gérard Brazon

 

Juifs honteux ou peureux ?

 

           Il y a bien longtemps que je me pose la question de « l'immobilisme » d'un certain nombre de Juifs, la plupart de gauche, face à l'islamisation de la France. Je m'en suis inquiété auprès de DRZZ info et l'on m'a dit qu'il existait encore trop de « juifs honteux et de juifs peureux ».

Je suis resté un peu sur ma faim, et puis Daniel m'a relié une chronique de Charles d'Alger dont les propos sont toujours sans ambiguïté. Je vous en laisse juge. Découvrez la position de Charles et la réponse claire et précise de Daniel que je partage bien évidemment ! Renaissance de l'antisémitisme catholique ?

            Les Juifs ne doivent pas se tromper d'ennemis, au présent. En effet, alors que l'islam officiel et une écrasante majorité du milliard et demi de musulmans s'adonnent à la haine antijuive, pour des raisons diamétralement opposées, développées ci-dessous, des Juifs pervers et antinationaux, s'acharnent à raviver la crainte d'un monde catholique profondément et définitivement antijuif.

             Or, au sein même de l'église catholique, des manipulations politiciennes, attisent volontairement des séquelles antijuives réelles, mais résiduelles. C'est le cas de la quatorzième Congrégation générale, des Pères synodaux de l'Eglise catholique, au Vatican, le 22/10/2010.

            L'importance du synode en question laisse croire qu'il engage, non seulement la position politique officielle de l'église catholique, mais aussi celle de tous les individus catholiques. Pour avoir une idée de ce que pense une très grande partie des catholiques, sans doute même la majorité, le mieux c'est de lire ce qu'écrivent ceux qui s'expriment sur la question qui nous préoccupe, sans souci du "politiquement correct". Michel GARROTE est l'un de ces plus brillants représentants des catholiques francophones. Les propos et l'attitude de Michel GARROTE et de ses coreligionnaires catholiques qu'il cite, résument-ils toute la réalité catholique ? Certes non. Mais ils illustrent un courant puissant que veulent occulter les Juifs pervers et antinationaux, autant que les pires antijuifs : - Face aux ennemis communs musulmans, il y a un rapprochement entre les catholiques et les Juifs.

Lire la suite ICI

Rédigé par Gérard Brazon

Publié dans #Politique Française

Commenter cet article

germon 10/08/2011 07:35



Il est très difficile en tant que Juive d'éprouver ou même de lutter contre l'anti-sémitisme actuel car celui-ci est polymorphe; il est passé de l'extrème droite à l'extrème gauche allié aux
mouvement terroristes Hamas, Hezbollah etc.. Allez en Israël et vous serez étonné de voir que nombreux Arabes Israéliens ont des postes importants dans la police, l'armée ou dans le privé. Il y a
certes des "intellectuels français juifs" qui pratiquent la fameuse haine de soi et militent contre Israël au nom de je ne sais quelle rhétorique. Israël se bat contre toutes les factions
terroristes citées plus haut  soutenues et armées par l'Iran et reçoit des milliers de missiles Kassam ou Grad sur son sol dans l'indifférence de la communauté internationale; air connu !!
N'oubliez pas que le peuple Juif ne compte que 11 millions d'âmes (enfants compris) de par le monde contre 1 milliard et demi d'arabo- musulmans; de nombreuses Saoudiennes viennent se faire
soigner en Israël dans le plus grand secret, l'hôpital Hadassa opère des greffes et guérissent des enfants de Gaza. Nous ne pouvons tomber dans le manichéisme :"eux contre nous". Pour info, voici
la première phrase de l'hymne juif: "garde l'espérance, un autre temps viendra ta souffrance un jour finira...". 



mfh 30/10/2010 09:39



"afin disent ils de ne pas se poluer au contact des "goys""....quand je disais qu il y avait beaucoup de choses a dire...en voila une...!!!!c est le peuple elu....il faut le
savoir...victimes  des autres ...il n est  jamais question de se remettre en cause pour  changer "le  destin"...mais en ces temps difficiles ok pour une alliance :les enemis
de mes enemis peuvent etre mes "amis"....mais je sais bien que ce ne seront pas les roues "motrices"...mf



Thouvenin 29/10/2010 18:46



..."il y aurait beaucoup à dire sur le sujet"


Certes, certes, mais c'est un peu court comme commentaire !


Je me risque à un avis de non spécialiste.


La religion juive a beaucoup de ressemblances avec la religion islamique, notamment dans le nombre d'interdictions et des obligations rituelles.


On se demande parfois pourquoi les Juifs sont haïs, rejetés depuis des siècles : c'est parce que les conditions dans lesquelles il doivent appliquer les règles de la Torah et du Talmud sont si
strictes qu'elles rendent à peu près impossible toute cohabitation normale avec les populations non-juives. Depuis des siècles, les Juifs ont pris l'habitude de se replier dans des "ghettos"
afin, disent-ils, de ne pas se polluer au contact des "goys".


La religion hébraïque est moins conquérante que l'islamique qui, elle, cherche à conquérir le monde et punit sévèrement tous ceux qui la quittent.


Cela étant, l'Islam jouit d'un atout exceptionnel que n'ont pas les Juifs : tous les puits de pétrole ou presque sont dans le monde arabe (islamique à 90%, l'Iran étant la principale exception).
Sans le pétrole, l'Islam ne serait que ce qu'il a été pendant longtemps. Mais comme le pétrole est, dit-on, en voie d'extinction, les islamistes ont intérêt à "promouvoir" leurs croyances avec un
maximum de militantisme et de célérité, c'est-à-dire à faire "chanter" les pays occidentaux par tous les moyens possibles : attentats, prises d'otages etc...En outre, leur prosélytisme consiste
aussi à peupler au maximum ("le ventre de nos femmes...") l'Occident qui permettra, plus tard, de revendiquer des territoires majoritairement occupés par leurs petits-enfants...


Si Israël s'est constitué un petit territoire (minuscule à côté du géant arabe), il est doté d'une armée et d'un service de renseignements redoutables, y compris l'arme atomique, ce qui lui
permet de "voir venir". De plus, les Juifs qui détiennent une partie confortable du pouvoir financier - ce n'est pas nouveau ! - dans le monde n'ont peut-être pas intérêt à provoquer inutilement
leurs ennemis héréditaires qui, ils l'ont prouvé le 11 septembre 2001, peuvent semer la terreur de façon spectaculaire grâce à leur "kamikazes" ou fous-de-Dieu.


Il y a donc une espèce d'équilibre de la menace, fragile certes, mais qui peut expliquer ce relatif "pacte de silence" que vous avez constaté.


Voilà donc quelques éléments que je soumets à votre appréciation.


 



mfh 28/10/2010 17:45



...il y  aurait beaucoup a dire sur le sujet...mf