Pourquoi Marine le Pen sera élue Présidente de la République en 2017. Par Julien Dufour

Publié le 7 Août 2014

mlp-elysee.jpg

Fin juillet 2014, Marianne a publié un sondage plaçant Marine le Pen en tête du 1er tour des élections présidentielles de 2017, quels que soient ses adversaires, et ce avec 26 ou 27% des intentions de vote.

Par Julien Dufour

Contrairement à ce qui a été annoncé par les commentateurs, ce n’est pas la première fois que Marine Le Pen est placée en tête d’un sondage de 1er tour d’une élection présidentielle. Ainsi en mars 2011, Marine le Pen était-elle placée en tête de ces mêmes sondages, mais à un niveau très inférieur à aujourd’hui: 23%, et surtout seulement 2% devant le duo Sarkozy/Hollande (21% chacun).

Dans le sondage de Marianne, non seulement  le score de Marine le Pen est à 26/27%, mais elle distance François Hollande ou Manuel Valls de 9 points (26% contre 17) ou Arnaud Montebourg de 17% (27% contre 10), rendant sa participation au 2nd tour quasiment certain.

 

 Le fait que Marine le Pen arrive en tête au 1er tour de 2017 semble aujourd’hui acquis pour nombre d’observateurs, au premier rang desquels François Hollande, mais plusieurs éléments permettent de penser que Marine Le Pen sera non seulement largement en tête du 1er tour (avec un écart beaucoup plus important que ce laisse présager ce sondage), mais surtout qu'elle sera élue au second tour…à condition qu’elle ne l’emporte pas dès le 1ertour. 

Voici quelques éléments permettant de penser que le score de Marine le Pen sera la prochaine Présidente de la République:

 

  Le score obtenu par la Présidente du Front National est à un niveau très haut dans l’Histoire des sondages sur les élections présidentielles, réservé généralement à un Président sortant ou une personnalité incontournable dans son camp. Ce socle permet d'être assuré d'arriver au second tour.

 

  Ce score est supérieur au résultat obtenu par le F.N. aux élections européennes. Preuve que le vote FN est un phénomène récurrent, et que les citoyens qui ont choisi aux élections précédentes le vote F.N. continueront dans cette voie. Le vote FN ou Marine le Pen n’est donc clairement pas un vote de protestation, mais un vote d’adhésion.

 

  Marine le Pen arrive  à égalité avec Sarkozy chez les électeurs classés par ce sondage à droite-UMP UDI FN- (45%, contre 45 ou 46% à Sarkozy), c'est-à-dire que dans l’esprit des électeurs classés à droite, elle fait déjà jeu égal avec un homme ayant déjà exercé les responsabilités de Président de la République. Les électeurs de droite voient donc en Marine le Pen une femme à la stature de Chef d’Etat.

 

  Chez les électeurs ne se sentant proche d’aucune formation politique, c'est-à-dire ceux qui ressemblent le plus aux abstentionnistes, Marine le Pen arrive très largement en tête (31% contre 23% pour Sarkozy, 15% pour Bayrou, et seulement 12% contre Hollande !), les potentiels abstentionnistes qui se décideront à aller voter auront donc vocation à grossir les bataillons des électeurs de Marine le Pen, et Marine le Pen verra son score gonfler à mesure que l’on se rapprochera du 1er tour.

 

  Les actifs votent en majorité pour Marine le Pen: Dans ce sondage, la Présidente du F.N. obtient 30% contre 22% pour Sarkozy, 15% pour Hollande. La France qui travaille, qui cotise, a clairement fait le choix de Marine. Le ou la "chef(fe) de famille" votant pour Marine le Pen, il peut y avoir un effet d'entrainement dans le même foyer familial.

 

  Ce sondage a été effectué avec comme hypothèse une candidature unique pour la «droite» (UMP+UDI) et avec le nom de Nicolas Sarkozy. Cependant ses soucis judiciaires lui permettront-ils d’être candidat? Ses camarades Fillon, Le Maire, Baroin et consorts accepteront-ils de laisser leur place, et pire encore de soutenir un candidat que beaucoup d’entre eux ont suivi à reculons pour la campagne de 2007 (le cas de Roselyne Bachelot est édifiant en la matière). Par ailleurs, Aujourd’hui Nicolas Sarkozy est «officiellement» en dehors de la politique, et l’on sait qu’en France, les hommes politiques sont appreciés à condition que leur carrière soit terminée, et qu’ils ne s’expriment plus dans les médias (Barre, Chirac…), son statut d'ex lui confère une certaine "aura". Dès lors que Nicolas Sarkozy reviendra dans l’arène politique, son score mécaniquement baissera. Ce sondage n’en tient pas aujourd’hui compte et le score du candidat de cette droite mondialiste sera certainement inférieur à celui énoncé dnas ce sondage, et sera peut être divisé en 2 ou 3 candidats (surtout si les législatives 2017 se déroulent à la proportionnelle intégrale, stratégie envisagée par françois Hollande)

 

  Dans la Vème République, l’élection présidentielle est la rencontre entre un homme (cette fois-ci entre une femme) et un peuple. Cependant, il existe 3 éléments qui sont obligatoires pour remporter une élection. Il faut pouvoir s’appuyer sur un parti fort, avec un programme clair, et une personnalité non contestée dans son propre camp. Aujourd’hui seule Marine le Pen dispose de ces trois éléments, et tout indique que la situation dans tous les partis hors FN va s’aggraver d’ici 2017. L’UMP, le PS et même le FDG pour des raisons différentes sont aujourd’hui à l’arrêt, abandonnés par leurs adhérents, divisés à leurs sommets et incapables de concourir à la Présidentielle 2017 dans les meilleurs conditions.

 

  La tendance est clairement du coté de Marine le Pen et du Front National. En juin 2013, 26 à 29% des français indiquaient qu’ils étaient prêts à voter FN. Un an plus tard, ils sont 45% ! Plus 15 points en un an: A ce rythme, dans 3 ans 90% des français seront prêts à voter Marine

 

  D’ici 2017, il y aura des élections: Cantonales et régionales en 2015 et les sénatoriales du 28 septembre 2014. Ces deux élections marqueront encore la progression et l’implantation  du Front National. Aux prochaines sénatoriales, le Front National va sûrement entrer pour la première fois de la Vème République à la Chambre Haute, avec entre 1 et 3 sénateurs. Aux élections cantonales et régionales de décembre 2015, le Front National finira son implantation à tous les échelons de la vie politique française, avec la possibilité que plusieurs départements et au moins une région soient emportés par le parti soutenant Marine le Pen. De plus, si l’on sait que le poisson pourrit par la tête, en politique les ralliements commencent par la base. Combien de conseillers régionaux ou généraux, en s’apercevant de la percée des patriotes dans leurs contrées, vont décider de rejoindre le F.N, ouvrant (enfin) les yeux sur l’UMP et le PS et leurs dérives mondialistes? Ces patriotes de la 25ème heure, qui aujourd’hui encore montrent quelques réticences à l’égard de notre mouvement, seront très heureux de nous rejoindre, dès lors qu’ils s’apercevront qu'en restant dans leurs partis qui ont coulé la France depuis 40 ans, ils se retrouveront noyés au niveau local.

 

  Dernier point qui va dans le sens d’une élection de Marine le Pen en 2017: L’état de déliquescence de notre pays qui va s’aggraver d’ici 3 ans. Nous ne pouvons que regretter cet état de fait, mais le chômage va continuer de croître inexorablement, les déficits de se creuser, les violences dopées par le laxisme d’Etat de Mme Taubira vont  exploser, les revendications communautaristes vont s’amplifier. Il va de soit, que ni François Hollande, ni Nicolas Sarkozy, responsables et coupables des crises françaises ne pourront offrir de vision d’avenir à notre pays à bout de souffle, et que les saignées qu’ils auront à offrir comme seul remède ne pourront séduire nos concitoyens malades de ces crises.

 

La classe politico-médiatique qui a reçu comme une douche froide  ce sondage n’en est qu’au début de ses tracas. Pour toutes les raisons évoquées ci-dessus, le fait d’envisager Marine le Pen comme la prochaine Présidente de la République n’est plus une hypothèse, mais une certitude.

 

Julien Dufour.

 

 

Rédigé par Gérard Brazon

Publié dans #Politique Française

Commenter cet article

lemorieux 05/07/2015 14:45

J'aimerais bien cette hypothèse. Mais Marine a -t-elle tout l'appareil nécessaire a la bonne conduite de son mandat ! C'est une question ?

DURADUPIF 09/08/2014 16:13


La tendance est lourde, elle ne pèse pas autant ! Mais le coeur pour la France y est.  Le vote patriote l'emporterai-t'il sur des votes de programmes ?

aupied 09/08/2014 09:27


Bonjour , malheureusement ,il ne faut pas vendre la peau de l'ours avant de l'avoir tué , car avec tout ces faux culs de Français il faut s'attendre a tout , il y en aura toujours qui au dernier
moment( comme d'habitude) tournerons  la veste , sur ce bon dimanche a tout le FN 

L'EN SAIGNANT 08/08/2014 16:07


J'oubliais .... 


Hélas, plus con qu'un électeur français .... Y A PAS .!


Craintif devant n'importe quelle assertion qui n'entre pas dans la ligne antérieure et généralement admise ...!. La diabolisation du FN est hélàs loin d'être perdue de vue. ! 

L'EN SAIGNANT 08/08/2014 16:02


Je crains que ce ne soit qu'une "VUE de l'ESPRIT" mais malgré tout je dis:


" QUE DIEU T'ENTENDE   MON FILS .!"

island girl 08/08/2014 13:34


 Marine Le Pen sera élue en 2017 car la france au bord du gouffre n'aura pas d'autre solution.

aupied 08/08/2014 11:34


Bonjour, il semblerai que Marine , puisse devenir présidente de la FRANCE ( se serai trés bien) mais peut-on vraiment faire confiance aux électeurs et leurs intention de vote pour le FN ? car il
me semble , que les intentions de vote on déjà était présente dans les derniéres élections, les français sont versatiles , ils se font endormirs avec tout les mensonges , qui leurs sont racontés
? alors que Marine le Pen ne dit que la vérité , chose que tout le monde sais et dit , mais personnes ne veut assumer la vérité , alors je soutiens Marine Le Pen a 100% et plus vive le FN 

STEPHAN 08/08/2014 11:22


Evidemment cet article me réjouit,mais n'est -il pas un peu trop optimiste ,car 2017 c'est bien loin,et je pense que le gouvernement va user de toutes les ruses possibles pour faire monter son
électorat.Car ,Marine n'a aucun appui ,même pas Dupont Aignan,qui aurait pu se ralier à sa cause ,vu qu'il ne fera pas plus de 3 à 4 % ,il ferait mieux de passer un accord avec elle ,et ferait
parti de son gouvernement,car cet homme a un bon potentiel et me semble honnête.


Ce qui me dérange,c'est la difficulté ,qu'a Marine pour développer son programme dans les médias,surtout à la télé ,ou on ne lui en laisse pas les moyens,à chaque fois elle ne peut que répondre
sur des questions d'actualités et ne peut pas entrer dans les détails ce qui favoriserait sa communication électorale.


De plus ,à mon étonnement ,face à son triomphe aux élections européennes ,il ne se passe rien de concret ,nous n'avons aucune suite sur les débats au parlement ,ni sur la formation de son groupe
!


Donc,je suis contrariée ,du faît de son manque de représentativité.


J'irais même plus loin,elle aurait dû être en position d'attaquante ,et elle est dans l'attentisme ,mr BRAZON,pouvez vous nous informer sur cette position .....

LA GAULOISE 08/08/2014 08:45


CE SERA EFFECTIVEMENT TRES TRES DUR MAIS NOTRE MARINE A LA PUGNACITE ET LE COURAGE DE REDRESSER NOTRE PAYS DE LE RENDRE AUX FRANCAIS ET DE LUI RENDRE SA DIGNITE .

marée 08/08/2014 02:45


J'aimerai tant que vous ayez raison....


Pauvre France ,arrivera-t-elle à se "redresser" avec M.L.P.? ça sera très  dure!!!