Pourquoi n’y a-t-il pas de Benzema du vélo ? Par Gérard Brazon

Publié le 18 Juillet 2014

BenzemaalgerieC’est une victoire des « blancs » ! De la tenue vestimentaire bien sûr. Quoique d’aucuns se demandent si ce n’est pas une défaite des tenants de l’absolu mélange et de la multiculturalité.

Les Allemands ont gagné cette coupe. Tant mieux pour eux. Moi le foot, ce n’est pas ma tasse de thé. Je préfère les sports individuels. L’effort personnel plutôt que l’esprit d’équipe. La volonté de gagner plutôt que la discipline de groupe. Trop rebelle pour m’insérer quelque part avec des comptes à donner, des excuses à faire et des défaites ou des victoires à partager. A chacun son caractère.

Je note tout de même au passage, que dans le Tour de France, il n’y a pas de Benzema du vélo et autres Tartuffe du halal. Là, les Français en course ont des prénoms français ! Un vrai régal à écouter les commentateurs qui n’ont pas besoin de nous expliquer en boucle les origines et les petits malheurs du héros du jour sur le terrain de foot comme celui d’avoir été, ou pas,  un petit voyou d’un quartier quelconque !  Rien à cirer au fond. J’ai toujours considéré que ces « gamins » de nos banlieues de France, qui de plus nous haïssent,  avaient bien plus de chance que les gamins des banlieues d’Alger, de Tunis, de Casablanca, de Bamako ou de Dakar. Je n’irai jamais pleurer sur leur sort comme le font nos médias pour complaire à la bien pensance.  S’ils ne sont pas contents, qu’ils aillent en Syrie voire dans leurs pays d’origines voir ce qui s’y passe !

C’est valable pour la natation d’ailleurs ! Vous avez déjà vu un Benzema dans l’eau ?  Regardez ces nobles frères sur une plage, ou une piscine ! C’est à mourir de rire tellement ils sont ridicules de gaucherie pudibonde. La plupart du temps, ils arrivent en bande, fort bruyants, s’installent à côté de quelques jeunes adolescentes blondes de préférence, (leurs frangines sont à la maison) et entament illico l’abordage par une technique de drague un peu barbare certes, mais surtout affligeante de bêtises.

« Hé mademoiselle, vous êtes charmante t’as vu, ton père il a pété toutes les étoiles, y te les a mis dans les yeux ce gros bâtard !

« Tema la grosse, trop vulgaire la meuf, nique ta mère,  j’cause propre, sur le Coran » et ça pouffe de rire !

Revenons au vélo,  jusqu’à quand  il n’y aura pas de Benzema sur un vélo de course ? Dans l’esprit tordu de nos bien pensants, on peut imaginer qu’ils imposeront un jour ou l’autre, une solution radicale ! Deux possibilités :

-  interdire aux médias à la manière des faits divers, de donner les noms et prénoms des vainqueurs, ainsi, on ne stigmatisera pas un groupe, une ethnie, une religion en fonction de ses origines… en relief, c’est-à-dire par défaut ! Car mettre en avant la victoire de l’un stigmatise de fait l’autre ! C’est bien connu par les psychologues et autres sociologues du bazar humaniste, surtout quand  l’autre est d’origine ! Dans le cas contraire, en cas de victoire cela devient la preuve d’une intégration réussi. Il ne faut pas confondre.

-   imposer à la Fédération cycliste un quota issu de la « multikuku« … Du Black, Blancs, Beur sur la petite Reine !

Mais où va-t-on trouver dans nos cités, de potentiels amoureux du vélo ?

Parce que ce sport individuel demande des efforts tout de même ! Celui de se lever le matin de bonne heure par exemple ! Pas question de squatter le hall jusqu’à 2h du matin et de faire le guet pour les copains !

Il faut surtout avoir un vrai vélo de course. Mais bon, pour ce qui d’avoir un vélo, il suffira de demander à la Mairie pour l’avoir. Ils adorent cela les mairies Socialo-bobo-UMP. Elles en mettent plein leurs pages de ces petites infos droits-de-l’hommistes et humanistes dans leurs  journaux de propagandes municipales !

Encore faut-il que le vélo ne se fasse pas décortiquer systématiquement dans les caves ou piquer à un carrefour par une bande de jeunes « en situation difficile » ayant subi pour la vingtième fois, voire plus, le harcèlement judiciaire, le rappel à l’ordre du juge pour enfant. Quelle perte de temps n’est-ce pas…  Même la police s’en fout maintenant ! Pas de vague. Elle sait qu’elle part perdante dans ce genre d’affaire.

Il est bon de noter qu’un vélo même très cher, ce n’est pas tout à fait un scooter que l’on peut trafiquer. Il n’est pas question de faire du rodéo avec « en se la pétant grave »...  Oh siva la meuf , t’as vu !

Il reste un point culturel ! Le vestimentaire, ce fameux moule bite des coureurs qui pourrait offenser les radicaux et faire plier de rire les gamines voilées. Bon, vous me direz qu’elles sont voilées… donc on ne devrait pas les voir se marrer en douce. Mais quand même, le moule-bite est significatif d’une certaine virilité ! Suivant le contenu ! Plus il sera conséquent, plus les dames alentours pourraient imaginer des choses ! Impossible d’être validé par « nos gentils religieux » d’amour, de tolérance et de paix qui surveillent les bonnes mœurs dans nos banlieues.

Il y aurait bien l’obligation de porter une sorte de djellaba, mais elle risque de se prendre dans le pédalier. Casse-gueule assuré ! Il y a aussi des expressions qui nous semblent naturelles mais qui seront probablement litigieuses, du genre « sucer la roue« .

- Ouaad là ! T’es qui toi ? Tu veux me sucer la roue ? Ouah man, je v’ai niquer ton guidon, j’suis pas pédé ! Ma parole, sur le coran… 

Hé oui, je sais chers amis de la pédale de France, ce n’est pas évident de plaire à tout le monde !

Donc, soyons rassuré, nous ne sommes pas prêts d’en voir de ces loustics halal sur une selle de vélo… Ce n’est sûrement pas conforme à la charia. A moins qu’une fatwa l’autorise ! C’est traître une fatwa ! Un décret religieux qui permettrait aux adeptes de l’islam de se faire tâter les hémorroïdes sur une selle. Diable !

Fem-Pol-Burqa.jpg  Quant aux femmes ? Là c’est sûr… on n’en verra pas ! Même pas une à poil avec un voile sur la tête.  Le vélo ? Ce n’est pas halal ! Imaginez qu’elles y prennent du plaisir comme le pensent certains obsédés barbus ? Hé oui, il y a un risque… on ne sait jamais !  Ne tentons pas le diable !

Faites gaffe aux hassanettes les frangines voilées ? Ces fameuses hassanettes qui sont distribuées à la manière des bons points et images de nos écoles primaires d’autrefois ! Mais là, ce n’est pas la maîtresse d’école qui les donne, c’est dieu, oh bon sang, le père fouettard en personne ! Rien que ça. C’est le Directeur du monde lui-même ! Là, on rigole plus, faut pas déconner !

En clair, et pour faire simple, plus vous en avez, plus vous avez de chances d’aller au Paradis direct ! En une seule fois ! Sans passer par la case purgatoire ! Pas 75 mecs bien membrés pour vous accueillir les filles ! Çà, c’est réservé aux hommes, il y a même des chances que ce soit l’une d’entre vous qui, remise à niveau, retrouvant sa virginité, serve de récompense au héros du jour parmi 74 autres femelles mise en rut, plus le miel. Donc pas d’illusions les filles, le gang-bang c’est pas au paradis ! L’orgie est réservé aux hommes qui se sont suicidés au nom du même père fouettard en emmenant avec eux le plus de juifs, le plus de chrétiens et de mécréants possibles. Personne ne sait où sont les compteurs, mais c’est pas grave ! On y croit ! Affligeant…

blague  Il est vrai que les filles partent dans la course avec des boulets aux pieds. Mais c’est normal d’après l‘imam Al-Bukhari, il rapporte dans une Hadith que Momo affirma qu’en visitant le Paradis, il avait vu bien plus de femmes que d’hommes ! Donc mesdames, de toutes les façons, vous êtes mal barrées dès le départ. Pas la peine de courir, c’est plié ! Vivez l’instant ! Les mecs s’arrangent toujours pour en faire le moins possible. Et après, on nous dira que la religion n’infantilise pas ?

Mais je m’éloigne du foot ! Les blancs ont gagné. La Nation fait encore vibrer les cœurs et c’est sous les couleurs de la Nation allemande que les joueurs vont être accueillis. Alors qu’en France, l’équipe de cette France multi-kuku aurait permis de recouvrir nos avenues de drapeaux algériens, marocains, tunisiens, turcs et j’en passe, comme lors de l’élection de François Hollande. Il parait que c’est notre spécificité !

Oh Saint Denis, Oh Monjoie, pas de rage ni de désespoir… aucun regret de ne pas avoir vu cette horreur supplémentaire. Vive l’Allemagne.

Gérard Brazon (Puteaux Libre)

**********

L’imam Al-Bukhari (1/583) a dit : [...] Ibn ‘Abbas rapporte du Prophète

« Allah m’a montré l’enfer et j’ai vu que la majorité de ses habitants était des femmes, car elles renient »   On demanda : « Car elles renient Allah ? »  - Il répondit : « [Non mais] parce qu’elles renient les bienfaits de leurs époux et les faveurs qu’ils leur font. Tu peux être bienfaisant envers une femme toute ta vie. Il suffit que tu la contraries une fois pour qu’elle dise « Tu n’as jamais été bienfaisant envers moi ».

Lorsque les gens de l’enfer furent jetés dans le feu, je vis que la majorité d’entre eux étaient des femmes. »  Rapporté aussi par Muslim (4/2236)

Rédigé par Gérard Brazon

Publié dans #Gérard Brazon

Commenter cet article

marco 19/07/2014 20:34


Hé non!ces courageux footeux qui s'éffondrent dès qu'il y a un soupcon de coup de pied n'enfourcherons jamais un vélo de course ils préfèrent les lanborghini plus docile

Walker 18/07/2014 15:06


Ah Gérard que j' aime cette article. Le meilleur sans doute dans cette "catégorie" !
Etant fan de vélo, et étant très anti foot (je n' ai même pas regardé la finale),je perçois parfaitement le ton ironique de ce post.
Un vrai sport français où il n' y aura pas de "supporters politicos-religieux pour tout casser à chaque étape ou lors de l' arrivée.


Il faut aussi dire que pour ces professionnels le salaire n' est pas le même. Il faut en vouloir et aimer ça pour vivre de la petite reine.


Un petit bémol dans les inscrits Blel kadri dont on parle beaucoup pour pas grand' chose mais enfin j' admire le sportif quand même.


A bientôt je continue de regarder l' étape sur mon téléphone portable posé à côté de l' ordinateur.


Et merci !