Pourquoi nos médias sont-ils aussi discrets au sujet de ces imams intégristes.

Publié le 25 Août 2010

coupdpiedocul1--1-.gif
Dessin de Stephane Bergol, visible sur son blog2

 

                Il a fallu que mon contact sud américain me fasse part d’une dépêche parue en anglais, pour que j’apprenne que Brice Hortefeux, notre ministre de l’intérieur, vient de virer, pour la seconde fois, Ali Ibrahim El Soudany, un islamiste qui prêchait la haine de la France, des français et de nos valeurs républicaines, à la mosquée de Pantin, mosquée où l'on prêche la religion de paix de tolérance et d’amour.

 

Le site internet du Ministère de l’intérieur a publié un communiqué de presse, ce jeudi 19 août à 15h30, expliquant que ce sale type s’était déjà fait virer avec pertes et fracas en janvier dernier, et qu’il est donc revenu. Au moment de la dépêche, il serait dans un avion qui le ramène en Egypte, son pays natal.

 

Le communiqué de presse ne donne pas beaucoup d’informations, alors qu’en démocratie, des informations, le peuple est en droit d’en demander, et d'en obtenir. De toute évidence, cela ne s'applique pas à la France.

 

On aimerait bien savoir, par exemple, depuis combien de temps il est revenu, quels nouveaux dégâts il a pu commettre, et quelles étaient ses activités, depuis son retour clandestin en France. Comment a-t –il pu entrer en France alors qu’il est, en théorie, sur les listes des « happy few persona non grata » ? Comment les autorités se sont aperçues de sa réapparition, puisque que personne n’a détecté son entrée sur le territoire ?

 

On ignore dans quelles circonstances, et à quel endroit, il a été repéré. On peut tout imaginer, y compris que les lieux que fréquente cette crevure d’iman de mes deux sont surveillés ou infiltrés d’indics, et qu’il a été repéré. Mais dans ce cas, se posent immédiatement plusieurs nouvelles questions. Pourquoi surveillons-nous des lieux musulmans ? A quel point sont-ils dangereux ? Combien ont-ils de « visiteurs » habitués ? Combien de musulmans fréquentent la mosquée de Pantin ou prêchait cette crevure d’imam de mes deux, ou si vous préférez, à quelle mosquée les musulmans modérés, qui n’ont rien à faire ni de près ni de loin avec l’islam violent, allaient ils prier lorsque cet imam faisait ses sermons jihadistes ? Réagissaient-ils ? Se plaignaient-ils auprès des autorités ? Tous témoignages de musulmans modérés qui fréquentent la mosquée de Pantin sont les bienvenus, puisque les journalistes d’investigation français, selon mes observations des médias et des blogs, en cette fin de week end, sont restés totalement indifférents et mollassons vis-à-vis de cet évènement que je considère comme sérieux.

(...)

De plus, si nos frontières sont ainsi gardées, comme une passoire, qu’en est-il des 125 autres islamistes radicaux (source Ministère de l’intérieur), qui ont été expulsés de France depuis 2002 ? Combien sont revenus ? Que font-ils ? Combien d’émules ont-ils fait ? Combien de temps va-t-il se passer avant que Ali Ibrahim El Soudany ne revienne une troisième fois, et, un homme averti en valant deux, en prenant ses précautions afin de ne plus se faire repérer comme un bleu ?

 

Tant de questions, si peu de vrais journalistes pour y répondre…

Lire l'ensemble de l'article ICI

 

Jean-Patrick Grumberg

Rédigé par Gérard Brazon

Publié dans #Politique Française

Commenter cet article