Pourquoi Obama va perdre

Publié le 8 Octobre 2012

Le Cercle des patriotes // Des Libéraux

      Cedric Yishai

Et si Barack Obama s’inclinait face à Mitt Romney le 6 novembre prochain ?

Vu de France, le président américain sortant peut sembler invincible. Mais sa réélection s’annonce plus difficile qu’on pourrait l’imaginer. Non seulement son adversaire va désormais rassembler sa famille politique après des mois de bataille pour obtenir l’investiture : il en sera d’autant plus redoutable. Mais surtout, Barack Obama n’est plus le candidat « magique » de 2008, loin de là.

Non, Obama ne fait plus rêver

L’Obamamania a vécu… Obama Boy aura beau entretenir la flamme en rééditant la déclaration d’amour d’Obama Girl à son champion, les Américains ne voteront pas pour un souvenir, aussi rempli d’espoir soit-il. L’armée de volontaires « qui avaient lâché leur job pour faire campagne pour lui, très localement, il y a quatre ans, ne le referont sans doute pas cette fois », estime Archippe Yepmou, vice-président du Comité français de soutien au candidat il y a 4 ans. En cause, les difficultés économiques sans doute, mais aussi le manque d’engouement suscité par le président-candidat. « Ce n’est même pas sûr que ses fervents soutiens en 2008 votent pour lui en 2012″, note le jeune homme.

Après un espoir peut-être démesuré, la déception… A l’image des nombreux commentaires qui ont suivi son prix Nobel de la paix, attribué après seulement quelques mois de mandat. « Désormais, Barack Obama est perçu comme un homme de l’establishment qui s’affiche avec des stars, mais n’a pas assez tenu les promesses faites il y a quatre ans. Son équipe de campagne va devoir changer de logiciel », suggère Archippe Yepmou. (Nous avons la même chose avec Sarkozy en France? Ndlr Gérard Brazon)

C’est la crise…

Le 6 novembre prochain, au moment de choisir entre Barack Obama et Mitt Romney, les électeurs américains « regarderont leur porte-monnaie », résume Soufian Alsabbagh, auteur de L’Amérique de Mitt Romney  (Ed. Demopolis). Les publicités déjà diffusées dans les Etats clés tout comme les derniers discours prononcés par les deux candidats dans l’Ohio se concentrent déjà sur l’économie, thème phare de 2012.

« L’économie, voilà clairement le talon d’Achille du président sortant. Il n’a aucun résultat à présenter », selon lui. Le taux de chômage sera particulièrement scruté. Exemple récent : il est remonté à 8,2% en mai, faisant craindre un ralentissement de l’économie… soit juste avant le croisement des courbes d’intentions de vote de Barack Obama et Mitt Romney – ce dernier est désormais en tête des sondages. Jim Bittermann, correspondant de CNN International à Paris, y voit un lien évident.

http://www.levif.be

Rédigé par Gérard Brazon

Publié dans #Politique étrangère

Commenter cet article

mika 08/10/2012 13:35



Obama a-t-il raison de prendre position sur la construction d'une mosquée à proximité de Ground Zero ?
http://www.youtube.com/watch?v=_0FWXXwgcvw

Banro 08/10/2012 12:51


Je ne sais pas si vous pourrez lire cette vidéo, mais elle donne froid dans le dos et j'espère qu'Obama ne sera pas réélu !



Obama le musulman veut islamiser l'Amérique et l'Occident

















Ouvrir dans YouTubeLire la vidéo









Banro 08/10/2012 12:47



Obama le musulman veut islamiser l'Amérique et l'Occident













Je ne sais pas si vous pourrez lire cette vidéo mais elle donne froid dans le dos !


J'espère qu'Obama ne sera pas réélu.






Ouvrir dans YouTubeLire la vidéo